Droite

Facebook Twitter

Lelab.europe1. VIDEO - "Moi je bâtis des alliances avec les habitants de ma ville, et de ma circonscription" - Le député du Raincy, Eric Raoult, membre de la Droite populaire, refuse d'exclure quiconque dans la perspective d'alliances électorales pour les législatives, sur LCP mercredi 25 avril.

lelab.europe1

La naissance de la droite française. La naissance de la droite française [lundi 18 octobre 2010 - 23:00] Histoire La première contre-révolution (1789-1791) Éditeur : Presses universitaires de France (PUF)

La naissance de la droite française

«Le sarkozysme fait face à une baisse tendancielle du taux de profit politique» Comment comprendre le tour pris par la politique sarkozyste à l'été 2010, en réaction, notamment, à l'affaire Bettencourt ?

«Le sarkozysme fait face à une baisse tendancielle du taux de profit politique»

S'agit-il d'un véritable virage ou d'une simple accélération ? Directeur de programme au Collège international de philosophie, membre du comité de rédaction de Vacarme et du collectif Cette France-là, le philosophe Mathieu Potte-Bonneville décrypte cette séquence politique. Depuis le début de l'été, et notamment le démarrage de l'affaire Bettencourt-Woerth, le pouvoir traverse une phase pour le moins bousculée.

Pierre Rosanvallon sur les sarkozysmes - Mediapart - une vidéo Actu et Politique. Pierre Rosanvallon: «L'échec du sarkozysme, la panne de la gauche» Le ou les sarkozysmes, l'état de la gauche, du mouvement social et de notre démocratie.

Pierre Rosanvallon: «L'échec du sarkozysme, la panne de la gauche»

Pierre Rosanvallon, historien et professeur au collège de France (sa biographie ici), décrypte pour Mediapart la situation actuelle. Il y a comme un sentiment d'irréalité à considérer le mouvement social contre la réforme des retraites, la journée d'action du 7 septembre, cet énorme fait divers politique qu'est l'affaire Bettencourt et cette opération de diversion que constituent le discours de Grenoble et l'hystérie autour des Roms. Le nationalisme « soft » de Nicolas Sarkozy. Les discours de Nicolas Sarkozy sur l’immigration et l’identité nationale peuvent être qualifiés de « nationalistes ».

Le nationalisme « soft » de Nicolas Sarkozy

Mais il s’agit d’un nationalisme « soft » adapté aux lois de la démocratie télévisée auxquelles nous sommes soumis aujourd’hui. Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, en visite officielle en Guyane en 2006. Les discours de Nicolas Sarkozy sur l’immigration et l’identité nationale peuvent être qualifiés de « nationalistes » au sens que le dictionnaire donne à ce terme : « exaltation du sentiment national pouvant aller jusqu’à la xénophobie. » Mais il s’agit d’un nationalisme « soft » adapté aux lois de la démocratie télévisée auxquelles nous sommes soumis aujourd’hui. Les 5 grands thèmes nationalistes du discours sarkozyste 1. Le retour «des» droites. Il y a deux façons de lire ce qui se passe autour de la question de la suppression de la taxe professionnelle voulue par le Président et refusée par une partie significative de la majorité.

Le retour «des» droites

Soit on s'en moque et l'on dit c'est le désordre à l'UMP (ce n'est pas faux mais une fois qu'on a dit ça on n'a rien dit de passionnant), soit on constate avec soulagement que le Parlement vit encore puisque la fronde peut être aussi bien vue comme un débat, comme si les parlementaires de la majorité avaient décidé de délacer leurs gros godillots. On va d'ailleurs pouvoir bientôt savoir où est la vérité. “Nicolas Sarkozy réveille l’autre politique” La pluralité des droites et l'UMP, par Pascal Perrineau - L. Se penchant, dès les années 1950, sur l'énigme de la droite française, René Rémond avait eu l'intuition que "la solution de l'énigme était dans la pluralité".

La pluralité des droites et l'UMP, par Pascal Perrineau - L

Elle était à la fois autoritaire et libérale, archaïsante et moderniste, élitiste et populiste... Cette diversité s'organisait en courants et, de 1815 à nos jours, l'historien en décelait trois principaux : légitimiste, orléaniste et bonapartiste. Cette tripartition des droites fait partie des quelques axiomes fondamentaux de la vie politique française. La droite et la Ve république. Depuis 1962, les attitudes à l’égard des nouvelles institutions se sont distribuées de manière stable sur l’échiquier politique : les gaullistes et leurs héritiers défendaient le régime tandis que la gauche le rejetait.

La droite et la Ve république

Les premiers se félicitaient de la prééminence retrouvée du pouvoir exécutif, prééminence que la gauche, de manière certes moins appuyée lorsqu’elle était au pouvoir que dans l’opposition, condamnait au nom de son anti-bonapartisme et de sa volonté de restaurer un véritable pouvoir parlementaire. Cette distribution des rôles semble dépassée.

Louis Pauwels - "Le monôme des zombies" « Il y a cependant de l’authentique dans ce qui pousse étudiants et lycéens à manifester.

Louis Pauwels - "Le monôme des zombies"

On ne s’est pas assez avisé de la dégradation de notre environnement culturel dans les années 1980. Ces jeunes avaient entre 8 et 14 ans en 1981. Ce sont les enfants du rock débile, les écoliers de la vulgarité pédagogique, les béats de Coluche et Renaud nourris de soupe infra idéologique cuite au show-biz, ahuris par les saturnales de “touche pas à mon pote”, et, somme toute, les produits de la culture Lang. L'UMP, un naufrage numérique ?

Quand @Place_Beauvau communique

Tea Party Patriots : le renouveau de la droite américaine - La v. « La révolution n’est pas un dîner de gala », disait Mao.

Tea Party Patriots : le renouveau de la droite américaine - La v

Mais il se peut qu’elle soit une tea party (un goûter), du moins selon les plus virulents opposants actuels du président Obama. Un mouvement citoyen décentralisé inconnu avant 2009, invoquant le nom d’un moment fondateur dans l’histoire américaine – la Boston Tea Partyde 1773 –, est en passe de devenir la première formation politique d’opposition, du moins si l’opposition se mesure en décibels. L’élection du républicain Scott Brown comme sénateur du Massachusetts le 19 janvier, qui a privé les Démocrates de leur super-majorité au Sénat et a mis en péril la réforme du système de santé souhaitée par Obama, est considérée comme la première victoire des Tea Partiers.

Leur foudre populiste n’épargne pas non plus les Républicains, même s’ils sont leurs alliés objectifs du fait de leur commune opposition à Barack Obama : le parti de George W. Rencontre avec Sabine Herold - Intox2007.info, blog politique. Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement. Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets..

Et oui voila.. Ce n’est pas lié à l’actualité judiciaire du moment avec la plainte pour injure publique par M.Le Pen, même si celle-ci peut éventuellement me créer un peu quelques soucis. A nouveau syndicat étudiant, nouvelle "indépendance" - LeMonde.f. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Benoît Floc'h et Pierre Jaxel-Truer C'est la fin d'une institution : l'UNI, vitrine de la droite dans les universités depuis quarante ans, se saborde. Dans un café parisien, à deux pas de la Sorbonne, ses dirigeants ont annoncé cette "petite révolution", mardi 19 janvier. La vieille association gaulliste, qui regroupait professeurs et étudiants - créée en 1969 dans le giron du Service action civique -, souvent considérée comme très droitière, va changer de peau, pour devenir le MET, pour Mouvement des étudiants. Un ou plusieurs libéralismes ? - La vie des idées.

Recensé : Catherine Audard, Qu’est-ce que le libéralisme ? , Paris, Gallimard, coll. « Folio Essais », 2009. 844 p., 9, 70 €. Le libéralisme a mauvaise presse en France. Dans cet ouvrage didactique mais ambitieux, Catherine Audard entend réparer cette injustice en présentant l’apport de la pensée anglophone, de Locke à John Rawls, à la philosophie morale du libéralisme. Cette tradition de pensée, souligne-t-elle, ne s’arrête pas, bien sûr, aux frontières des pays de langue anglaise.

LOL