background preloader

Associations | Compagnonage

Facebook Twitter

Les plantes Compagnes. La présence de chaque espèce dans un système donné est étroitement liée à celle des autres : arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol vivent en relation intime. L'association de cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale est créée, elle protège le sol de l'érosion, favorise l'infiltration de l'eau, réduit l'évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol. Les poisons violents que sont les insecticides et pesticides, utilisés pour détruire les pucerons (ou autres) ne sont pas sélectifs et tuent aussi les abeilles et insectes pollinisateurs, les oiseaux, les araignées et les petits animaux (grenouilles, crapauds, hérissons ...).

De plus, une part retombe infailliblement sur le sol, atteignant vers de terre, champignons, bactéries et insectes bénéfiques du sol… Il y a trois façons principales d'aménager le verger pour favoriser les auxiliaires : le couvre sol : Les composées : L’association des plantes au potager – L'Harmony des jardins. Lorsque vous planifiez votre potager, il est intéressant de savoir associer correctement les légumes et autres plantes qui y poussent.

Vous obtiendrez ainsi de meilleurs résultats grâce à des méthodes naturelles. Certaines plantes s’entendent très bien ensemble, d’autres pas du tout ! Les plantes sont en interactions constante entre elles et leur environnement. Connaître ces interactions et savoir les utiliser permet d’obtenir le meilleur de notre potager de manière naturelle. En choisissant les bonnes associations, les plantes vont s’aider et se protéger mutuellement. En mélangeant de manière adéquate les plantes, on crée un écosystème qui va se réguler tout seul. Si les associations de légumes sont connues et utilisées depuis longtemps, celles avec les herbes aromatiques et les fleurs sont moins appliquées. Dans tous les cas, la diversité de votre potager est la clef de la réussite ! Les fleurs au potager : Le chrysanthème comestible (Chrysanthemum coronarium) Plante très mellifère.

Milpa : Protocole de culture - Milpa culture de maïs courge et - Permaculture. Initiative Milpa, expérimentons la culture traditionnelle associée des trois soeurs : maïs, haricot, courge Présentation dans Passerelle Eco n°48.) Toutes les expérimentations devront avoir, pour partie de la parcelle occupée par MILPA, une expérimentation commune sur trois semences identiques : la même de mais, de courge, d’haricot en ce qui concerne les haricots et les courges. Je vous propose des haricots à ramer et des semences de courges muscades de Provence excellentes sur le plan culinaire et assez volumineuse et en fruit et en feuilles, puisque 3 plants produisent 9 courges de 10 kg et donc 60 kg net de nourriture à consommer, soit soixante soupes pour l’hiver ou quelques beaux gratins !

Pour cela il faut les arrêter à trois fleurs femelles. Pour éviter les hybridations avec les semences de haricots, vous pouvez implanter d’autres variétés à ramer (Soisson par exemple, mais pas des variétés naines ou normales car avec ces dernières le risque d’hybridation est plus fort). Les Trois Sœurs et La Milpa: des techniques ancestrales de cultures associées - ecoloPop. La méthode des « trois sœurs » ou du « jardin Iroquois » qui consiste à cultiver simultanément maïs, courges et fèves est une technique agricole ancestrale de culture associée pratiquée par les Amérindiens d’Amérique du Nord ou Centrale depuis plus de 6,000 ans.

Cette technique qui est particulièrement adaptée aux climats tempérés ou secs connait depuis quelques années un regain d’intérêt important chez les jardiniers amateurs. Dans le documentaire récent de Marie-Monique Robin (Les Moissons du Futur), c’est la Milpa (la version Mexicaine de la méthode des Trois Sœurs) qui est longuement évoquée et citée en exemple de premier modèle d’agroécologie. D’apparence rudimentaire, cette méthode permet en fait de mettre en place un mini écosystème autosuffisant d’une efficacité étonnante qui demande un apport énergétique minimal. crédit photo: esagor via photopin cc L’association du maïs, de la courge et du haricot n’est pas innocente et trouve son origine dans les mythologies Amérindiennes.

Les 3 soeurs : Technique ancestrale de culture associée. La technique dite des 3 sœurs est une technique de culture de plantes compagnes. Elle nous vient d'Amérique où elle était pratiquée de manière empirique par les Indiens pour faire pousser les 3 principaux légumes à la base de leur alimentation : le maïs, les haricots et les courges. D'un point de vue nutritionnel, on peut aussi noter que ces 3 légumes constituent un régime alimentaire équilibré, haricot et maïs apportant par exemple à eux deux tous les acides aminés essentiels nécessaires à une alimentation équilibrée. Il n'y a plus qu'à laisser ces 3 plantes compagnes s'entraider et attendre le moment de la récolte. Légende photo : haricot d'Espagne, maïs pop-corn tom pouce et courgette gold rush cultivées ensemble selon la technique des 3 sœurs. Avec d'autres légumes en tontine.

Cultures associées: plantes compagnes ou amies - Jardins Par Nature. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d’autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d’autres s’entraident… Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l’homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique. La suite sur avec tableau des compagnonnages possible en bas de page. Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins.

Les trois sœurs – Haricot Maïs Courge Maïs Haricot Courge Comment procéder en pratique ? Semez en ligne le maïs doux par poquet de 2 ou 3 graines tous les 30 cm. Chou – Mélisse – Cosmos Melisse Souci. 8 associations de plantes testées au potager et verger bio. Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette dernière est probablement un peu moins connue en France. Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins. Le but est expérimental, à chaque association il y a un ou plusieurs effets recherchés.

Si l’envie vous en dit je vous encourage à les reproduire dans votre potager, dans quelques mois je ferais un bilan de ces associations, et il serait intéressant de discuter des résultats obtenus. Les trois sœurs – Haricot Maïs Courge Maïs Haricot Courge Cette association est relativement bien connue, davantage outre atlantique car elle était traditionnellement utilisée par les ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale. Comment procéder en pratique ?

Semez en ligne le maïs doux par poquet de 2 ou 3 graines tous les 30 cm. Melisse Souci. Potager "bio": Associez des fleurs pour protéger les légumes - Vireux Rive Gauche. Plantez des myosotis autour de vos pieds de framboisiers pour tenir éloigner les vers du framboisier. Les soucis ont la réputation de tenir éloignés les insectes, plantez-en dans votre potager en les mariant aux carottes, aux choux et aux laitues.

Plantez des capucines entre vos rangs de tomates, choux, carottes, pommes de terre et haricots pour tenir éloigné les mouches blanches (aleurodes). Mariez les oeillets d'inde au feuillage odorant avec les tomates , les choux, les haricots, les carottes, les pommes de terre et les poireaux pour leur effet nématicide et contre les aleurodes.

Leur odeur fait fuir bon nombre d'insectes et ils favorisent le développement des tomates. Déposez des branches de genêts entre vos rangs de choux pour tenir éloigné la chenille du chou. Pour augmenter votre production de haricots, plantez parmi eux des pois de senteurs qui attireront les insectes pollinisateurs. •Associez les légumes entre eux Mariez la bourrache avec l'aubergine, le chou et les fraisiers. Au potager biologique, éviter certains voisins. Les associations défavorables Les mauvaises associations des légumes sont une des causes d'échec. Exemple : l'ail est néfaste à tous les choux et aux légumineuses.

Par contre, l'ail est une bonne association à côté des : carottes, concombres, fraises, oignons, poireaux et tomates. Pour tous les autres légumes, sauf choux et légumineuses, les associations sont à faire et peuvent être bénéfiques. Mauvaises associations Ail avec : tous les choux-fève-haricots-pois Aubergine avec : pomme de terre Bette avec : basilic-betterave-épinard-poireau-tomate Betterave avec : bette-carotte-épinard-haricot-poireau-tomate Carotte avec : bette-betterave-carotte-menthe Céleri avec : céleri-laitue Chou blanc, chou rouge, chou de Milan, chou de Bruxelles avec : ail-échalote-oignon-panais-poireau-radis Chou-fleur avec : choux-oignon-pomme de terre Chou-rave avec : fraisier-radis Concombre avec : pomme de terre-radis Courgette avec : concombre-radis Épinard avec : bette-betterave Fenouil avec : chou rave-choux-haricots-tomate choux.

Associations au potager antimaladie et antiparasites. Certaines plantes et légumes émettent des répulsifs, piègent les insectes, ou au contraire les attirent, les détournant des autres plantes et légumes… Profitons de leurs bienfaits en les associant dans le potager pour une récolte de qualité produite au naturel. Rustica vous propose quelques associations pour prévenir maladies et parasites : Asperge L’odeur des feuillages des tomates, de la tanaisie, de la rue et de la sauge repoussent la mouche de l’asperge. Betterave Légume à associer avec les capucines naines qui attirent les pucerons.

Les laitues luttent contre les altises. Carotte Le parfum des poireaux, des oignons, de l’échalote, de l’ail, de la ciboulette et de la sauge repoussent la mouche de la carotte. Céleri Le raifort a une action efficace contre la rouille du céleri. Chou brocoli Légume à associer avec les aromatiques (romarin, sauge, sarriette, thym) qui agissent contre les altises et la piéride de tous les choux. Piment et poivron Les radis éloignent les araignées rouges. Les tomates détestent les concombres: les secrets de la technique du compagnonnage + de multiples combinaisons de plantation.

Le 8 Août 2017 image crédit : Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin potager en aidant le jardinier à ne pas utiliser d’engrais chimiques et pesticides. Cette technique appelée le « compagnonnage » est issue de l’observation et de la pratique des jardiniers; elle est controversée mais pourquoi ne pas essayer !!! Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître : Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement.Les Légumineuses enrichissent le sol en azote. Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles. Quelques exemples d’association de plantes au jardin L’ail éloigne les insectes en général. L’ aneth protège les carottes et concombres. Le basilic est un fort répulsif des mouches et moustiques.

Le cerfeuil réduit l’invasion des limaces. 8 associations de plantes testées au potager et verger bio. Vos légumes du potager suivent-ils les bonnes associations ? Tenter l'association des 3 soeurs ! Bien marier les légumes entre eux. Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner.

Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Au potager, il existe plusieurs familles de légumes, les principales étant : les solanacées : aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre, etc,les ombellifères : carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, etc,les crucifères : chou, cresson, navet, radis, raifort, etc,les légumineuses : fève, haricot, lentille, pois, etc) etles liliacées : ail, asperge, échalote, oignon, poireau, etc. Certaines familles cohabitent sans problème tandis que d’autres ne se supportent pas. Les familles qui s’entendent bien : les ombellifères, les crucifères et les légumineuses. Aubergine : haricot.

Association de plantes!!! Association des cultures !!! Tout savoir dessus !!! | Edition du savoir vivre autrement !!! Les cultures associées ou l'association de culture !!! L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. Principalement les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux.

De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Les associations de plantes les plus connues sont les associations graminées (céréale) - légumineuses à graines. L'expression « cultures associés » est de Gertrud Franck, qui était la responsable du grand potager de la ferme d'Oberlimpurg dans le Bade-Wurtemberg.

Fenouil Orme :