background preloader

Noredinelanglois

Facebook Twitter

Technologies de l’information et travail collectif médiatisé. Repenser la relation interpersonnelle. 1Dans le contexte actuel qui est celui de la mondialisation des échanges économiques, culturels et sociaux, l’usage des technologies participe d’une activité sociale étendue, réticulaire et multiple.

Technologies de l’information et travail collectif médiatisé. Repenser la relation interpersonnelle

Les technologies dites « d’information et de communication » semblent favoriser, autoriser ou faciliter les liens interpersonnels dans un contexte où les distances spatiales et temporelles sont de plus en plus grandes, finalement, ces TIC réorganisent d’une certaine façon les espaces sociaux autour de l’immédiateté (ou de la quasi-immédiateté) de la multiplicité et d’une prétendue facilité de communication. 2Un de ces espaces sociaux semble tout particulièrement lié à ces enjeux : c’est le domaine de l’activité professionnelle.

Au regard des enjeux évoqués, ce domaine pourrait développer de nouvelles formes d’organisation du travail propices à la mise en œuvre de liens interpersonnels médiatisés. 4Notre objet d’étude est donc l’interaction sociale médiatisée. 1 Galegher C. 24 Crozier M. Fiche pratique : La sécurité au travail. L'Europe légifère dans le domaine de la santé et de la sécurité Une directive-cadre du 12 juin 1989 a rassemblé les principes généraux dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail.

Fiche pratique : La sécurité au travail

Cette directive est en application depuis le 1er janvier 1993. L'organisation générale de la sécurité dans les entreprises La directive-cadre 89/391 du 12 juin 1989 prévoie que l'employeur doit prendre les mesures pratiques nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et protéger leur santé. Elle s'appuie sur les règles suivantes : Sécurité et santé au travail : obligations de l'employeur. Mesures et principes généraux de prévention L'obligation patronale de sécurité ne se limite pas à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Sécurité et santé au travail : obligations de l'employeur

Elle est beaucoup plus étendue et concerne tous les risques auxquels le salarié peut être exposé au travail, y compris les risques psychosociaux. Il s'agit d'une obligation de résultat, et non pas simplement d'une obligation de moyens. Pour respecter son obligation, l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Il doit : conduire des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail,mener des actions d'information et de formation de ses salariés sur la santé et la sécurité,mettre en place une organisation et des moyens de travail adaptés. Ces mesures doivent être adaptées en cas de changement de circonstances ou pour améliorer les situations existantes. Évaluation des risques propres à l'entreprise. L’impact des TIC sur les conditions de travail en entreprise.

Les technologies de l’information et de la communication, plus communément appelées TIC ont considérablement évolué au cours des dernières années.

L’impact des TIC sur les conditions de travail en entreprise

Elles ont un fort impact sur le quotidien des individus et notamment sur leurs usages et habitudes. Si l’impact des TIC dans la vie personnelle a souvent été analysé, cela a été moins le cas pour tout ce qui relève de l’impact des TIC en entreprise et sur les conditions de travail. Une étude menée conjointement par la Direction Générale du Travail (DGT) et le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) publiée le 29 mars 2012, a permis de déterminer un peu plus clairement l’impact des TIC dans le monde professionnel. Le rapport fait également état de plusieurs préconisations à prendre en compte pour les années à venir. Humanis fait un tour d’horizon des principaux aspects à retenir suite à cette étude. Rappel sur les TIC : qu’est-ce que c’est ? Services de santé au travail. Organisation, missions, pluridisciplinarité, contractualisation, agrément - Démarches de prévention. Missions générales Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d'éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail.

Services de santé au travail. Organisation, missions, pluridisciplinarité, contractualisation, agrément - Démarches de prévention

A cette fin, ils : Pluridisciplinarité Les missions des services de santé au travail sont assurées par une équipe pluridisciplinaire de santé au travail comprenant des médecins du travail, des collaborateurs médecins, des internes en médecine du travail, des IPRP et des infirmiers. Ces équipes peuvent être complétées par des assistants de services de santé au travail (ASST), et des professionnels recrutés après avis des médecins du travail. Contractualisation Dans le service interentreprises, la commission médico-technique a pour mission de formuler des propositions relatives aux priorités du service et aux actions à caractère pluridisciplinaire conduites par ses membres. La commission médico-technique (Art.

Le CPOM est conclu entre : Agrément. Guide MSSTweb.