background preloader

Ressources évaluation de l'information

Facebook Twitter

Évaluer l'information — Enseigner avec le numérique. Quelques principes > exercer son sens critique est utile en toute occasion> se poser des questions préalables aide à établir les critères d'évaluation > Savoir déchiffrer les noms de domaine renseigne déjà sur la nature des sites et le pays d'origine.

Évaluer l'information — Enseigner avec le numérique

Des questions pour évaluer Au minimum Le site est-il fiable ? L'information est-elle intéressante ? Est-ce bien ce que je cherchais ? Pour aller plus loin... Qui est l'auteur du document ? Quelle est la nature du site ? Quelle est la pertinence des informations ? Quel est l'intérêt du document ? D'où provient l'information ? Quelles sont les limites géographiques de l'information ? De quelle période s'agit-il ? Quelle est la date du document ? Quel sont les objectifs ? Comment se présente le document ? Comment accède-t-on à l'information ? En savoir plus Dossier d'Éducnet : Éducation aux médiasPage d'accueil du dossierVoir plus particulièrementDes sites pour éduquer à l'Internet. Alexandre Serres. Alexandre Serres est Maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, co-responsable de l'URFIST de Rennes, Université Rennes 2, Président de l'Association du Réseau des URFIST.

Alexandre Serres

Parlez-nous de vous… Qu'est-ce qui vous a amené à vous spécialiser dans les sciences de l'information et de la communication ? Quel chemin vous y a conduit ? Alexandre Serres : Je suis venu aux Sciences de l'information et de la communication « de l'intérieur » pour ainsi dire, plus exactement du monde de la documentation, l'un des domaines professionnels liés aux SIC. J'ai travaillé d'abord pendant une dizaine d'années (dans les années 80) dans le réseau CNDP, où j'ai découvert et apprécié, dans un CDDP (Centre Départemental de Documentation Pédagogique), toute la richesse et l'importance de la documentation pédagogique à destination des enseignants.

Les SIC sont vastes… Comment et où vous situez-vous ? Alexandre Serres : Il est vrai que les SIC sont très larges, très diverses. Évaluation de l'information sur Internet. La formation des usagers tarde encore à prendre toute la mesure des mutations et des enjeux induits par Internet sur les pratiques documentaires.

Évaluation de l'information sur Internet

Privilégiant l’utilisation maîtrisée de la bibliothèque, des catalogues et des bases de données, les formations méthodologiques sont loin de donner toute sa place à une question pourtant cruciale : celle de la capacité des usagers à identifier et à évaluer l’information, trouvée au hasard des recherches sur Internet. Il est vrai qu’il s’agit d’un problème assez nouveau, difficile à appréhender, échappant aux règles habituelles de l’univers documentaire familier des bibliothécaires. De plus, ce domaine est sans titulaire attitré : à qui revient la charge de former les étudiants et les usagers à l’évaluation de l’information ? Aux enseignants ou aux bibliothécaires ? Ou aux deux à la fois ?

Pourquoi et comment former ? Internet comme nouveau régime de vérité ? Une parade face aux « info-pollutions » Les objets de l’évaluation Septembre 2005. Cartographier les sources d'information. Présentation en 1 minute : Cartographier les sources d’information, c’est demander aux élèves de présenter les sites trouvés lors d’une recherche d’information sous la forme d’une carte présentant une typologie des sites.

Cartographier les sources d'information

Il s’agit d’utiliser la méthode de la carte mentale pour amener les élèves à se poser cette question, après la collecte d’information : « Qui parle sur ce sujet ? ». Explication en 8 minutes : Objectif d’apprentissage : Construire la notion de source : « La source est constituée des acteurs (personnes ou organisme) qui sont à l’origine de l’information considérée. Au collège : L’enseignement peut se planifier ainsi (méthode d’André Tricot) : dès la 6ème, les élèves peuvent utiliser et mémoriser une typologie donnée (sites institutionnels, collaboratifs, personnels, associatifs, commerciaux, de presse…). Ils peuvent ensuite, en 5ème et 4ème, critiquer cette typologie simplifiée et apprendre à mettre en place une méthodologie de classement adaptée à leur sujet.