background preloader

L'habitation

Facebook Twitter

Book of Shelters, Shacks, & Shanties, by D. C. Beard. Book of Shelters, Shacks, & Shanties, by D. C. Beard. Off-Grid Living Archives - Homestead Honey. Over the past year, I’ve detailed our adventures building a tiny 350 square foot house, from sinking the first post in the ground, to siding and framing, to insulating, and finally moving in! (you can read the entire series here). A question that comes up frequently when we mention that we’re building a house is, “How much does it cost to build a tiny house?” It depends. I know that’s a horrible answer to give, but it’s true! Whether you are doing the building yourself or hiring out the laborWhat permits are required where you liveIf you’re using new or reclaimed/recycled materialsThe quality of your materials (for instance a granite counter top vs. a re-used counter from the Habitat ReStore)And many other factors, such as wiring for electricity, plumbing, etc.

We kept detailed records of the cost of materials as we were building, and I’d love to share that information with you today. Beth’s Tiny House Materials Cost: $14,200 (this includes a used hay wagon chassie on which her house sits) Construction autonome - Habitat 〔2〕 ‪Organic House‬‏ Living, Growing Architecture. "QUANTUM SHOT" #587Link - article by Dylan Thuras and Avi Abrams We welcome our guest writer, Dylan Thuras of the Atlas Obscura, with a spell-binding tale of the "living architecture"' the world over, a tale which deserves to be told (and learned from, by modern architects) Living Architecture: Growing your house, one chair at a time Plants are amazing: they provide food, air, medicine, and material for buildings, furniture, and art. But through an ancient yet obscure craft, still-living plants can themselves be shaped into bridges, tables, ladders, chairs, sculptures - even buildings. Known variously as botanical architecture, tree sculpture, tree-shaping, tree-grafting, pooktre, arborsculpture, and arbortecture, the craft is, essentially, construction with living plants.

(image credit: Weihua Wei, CGSociety) The concept seems to date back to prehistoric times. 1. In the depths of northeastern India, in one of the wettest places on earth, bridges aren't built -- they're grown. (image via) Reciprocal frame architecture. Project BIOHOME: Living Off the Grid. Malcolm Wells.com - underground buildings, earth sheltered architecture, energy efficient houses, passive solar... ::Les-cabanes.com, Accueil et actualites des cabanes:: le site specialiste des cabanes.

Maison en terre

Habitat alternatif :: La page des solutions alternatives pour l'auto-construction. Navigation rapide et iphone: habitat mobile - habitat nomade - maison paille - habitat intégré - habitat roots- alternatif - multimédia - forum habitat alternatif et cabanes - bibliographie - annuaire location - annuaire pro - annonces terrains - contact Un"diktat" Français Nous présentons ces thèmes peu répandus sur la toile, en dehors des zomes. Il est en, avant propos, important de souligner que ces types de constructions ne sont pas réalisables avec un permis en France. Les normes de constructions sont très strictes et, comme l'explique Véronique Willemin architecte et -auteur du livre ci contre-, nous possédons l'administration la plus stricte après l'Inde pour l'habitat notament au niveau des chartes départementales.

Ceci n'est ni une question de couleur politique, ni une question d'époque. Il serait possible pourtant de créer quelques zones franches pour de beaux projets individuels. ::Unal/ Haüsermann-Costy ::Antti Lovac Le voile béton ::architecturedecollection.fr Haüsermann . Vivre dans une maison de hobbit. Quand j’était petit enfant et ado, mon père m’emmenait en randonné dans les alpes et les pyrénées.

Vous n’imaginez pas le nombre de village déserté dans les pâturages pyrénéens. Une bergerie en ruine encore bien conservée avait l’habitation du berger sur son toit et le reste du toit couvert de terre et de hautes herbes. Le berger profitait ainsi de la chaleur des animaux et la terre, excellent isolant, ainsi que les hautes herbes qui limitent le vent sur le toit offraient une isolation thermique remarquable. En hivers il faut ajouter la neige, meilleur isolant naturel qui soit. Dedans il fait doux en été, frais en hiver. Ce genre là, vous voyez? Sur le coup j’ai trouvé l’idée géniale et depuis je me dit que si je doit acheter une maison un jour, je ferait construire sur ce principe. Le rêve a germé et les idées sont passées de "bunker" à "murs inclinés pour faire pousser dessus". Voici les variantes auxquelles j’ai pensé : Le modèle du pauvre : construisez votre maison vous-même viking.

S'habiter pour habiter. HABITATION AUTONOME. Autonomie cabane. La gestion durable de l'eau dans la monde. L'EAUTARCIE en résumé Pour connaître le fil conducteur du système d'EAUTARCIE, cliquer ici. Qui utilise le système EAUTARCIE?

Les familles qui sont à la pointe de la sensibilité environnementale, les bâtisseurs d'un monde plus viable. En utilisant EAUTARCIE, avec leurs eaux usées elles cessent de polluer l'environnement. Pour la mise en place et l'usage de ce système, la modification de la vision sur l'eau et la santé s'impose. Il n'y a pas la moindre perte du confort dans l'habitation et la santé de la famille est aussi mieux protégée.

De plus, les frais liés à l'eau et/ou au traitement des eaux usées peuvent, dans certains cas, se réduire à zéro. Où peut-on placer ce système? Dans les habitations rurales et périurbaines, munies d'un petit jardin : en appartement urbain, seule la technique de production d'eau alimentaire de très haute qualité est possible. Approvisionnement en eau Dans l'intérêt de la santé et de l'environnement, dans ce domaine il y a deux principes à appliquer : Gérer l’eau potable en autarcie : récupération eau de pluie, filet à brouillard , wc wlt, rendre l'eau potable... Parmi les deux éléments basiques indispensables à notre survie, l’eau est le seul qui ne nous est pas accessible immédiatement en tous lieux. En outre, l’eau potable ne représente qu’une toute petite partie de l’eau disponible et la dérive moderniste s’est accompagnées d’obligations légales qui favorisent les modes de traitement les plus inadaptés à la volonté de développement durable, voire les moins écologiques.

Le choix de l’autonomie impose donc de récupérer de l’eau en quantité suffisante et de la traiter pour la rendre potable tout en étant en mesure d’en apporter la preuve en tous temps et à toute autorité en faisant la demande. Dans un projet visant à l’autarcie il faut considérer la situation la plus extrême, car toute amélioration des conditions d’accès à l’eau viendra en déduction des efforts consentis et le risque d’aggravation de la situation avec le temps sera quasiment nul. Quelles sont les eaux disponibles ? Quelle effluents produisons-nous ? A lire sur : L’eau potable. Créer une mare naturelle. Les plantes immergées dans l’eau peuvent être fixées au fond, simplement en les lestant avec une motte d’argile et en les lançant aux endroits choisis. Pour les autres plantes, creusez des trous de 5 à 15 cm de profondeur et plantez. La meilleure époque de plantation se situe de mars à juin.

Les poissons sont à bannir des mares. En effet ils sont beaucoup trop voraces et auraient vite fait de dévorer les plantes et insectes faisant la richesse de votre mare. Vous pouvez prévoir un espace sans aucune plante en créant une petite plage d’un à deux mètres. Les oiseaux et mammifères pourront venir s’y baigner ou s’y abreuver, les hirondelles ou les abeilles maçonnes pourront utiliser la vase pour construire leur nid. Voilà, votre mare est créée ! EAU et ASSAINISSEMENT - MaisonAutonome.com. Tout va bien pour l'eau depuis 2009, mon copain Jean-Francois m'a installé un nouveau filtre à osmose inverse car le mien commencait à avoir de l'age (plus de 15 ans) et je ne trouvais plus les cartouches de rechange.

(voir la rubrique: LIENS) Mon eau chaude solaire est assurée par mon panneau solaire thermique de 2 m² qui fonctionne en thermosiphon avec un ballon solaire de 160 litres. J'ai de l'eau suffisament chaude presque toute l'année pour prendre une douche, c'est à dire environ 33° minimum, sauf en Décembre/Janvier ou je dois utiliser un mini chauffe-eau à gaz (environ 15 fois par an). L'eau chaude solaire alimente aussi ma machine à laver avec un mitigeur de douche thermostatique que je règle sur 40 à 50° pour remplir la machine et ensuite je le met sur eau froide pour les rincages. (la machine à laver est alimentée par un onduleur "pur sinus" que j'allume le temps du lavage, mais j'ai débranché la résistance électrique qui chauffait l'eau et qui consommait environ 2000 W. Fiche technique - Le bélier hydraulique : le pompage perpétuel.

Accueil » Fiches techniques » L'énergie et la motorisation Quelques passionnés ont sorti de l'oubli cette ingénieuse machine née avec la République, en 1792. Elle pourrait même connaître de beaux jours, car elle fonctionne non stop sans énergie. Le bélier hydraulique n'est pas mort. Ce système de pompe à eau, inventé il y a plus de deux cents ans, reprend même du service, grâce à une entreprise française et à un petit groupe de lycéens. Il était temps ! Peu de gens en effet connaissent cette technologie rustique, économique, écologique et pourtant efficace, à moins d'être plombier et d'installer des systèmes antibélier pour protéger les canalisations.

Ou d'avoir entendu, dans sa jeunesse, le poum-poum caractéristique de cette machine, au bord d'un ruisseau ou d'une source. Introduction Le principe du bélier repose sur la surpression créée lorsque le débit d'un liquide est soudainement interrompu, par exemple, lors de la fermeture rapide d'un robinet. Le bélier est aussi inusable. Source :

Phytoepuration

J'y construis.