background preloader

Droit et théorie du droit

Facebook Twitter

Antigone

Droit, dictatures et totalitarismes. Pierre Legendre et l'anthropologie dogmatique. Revue ESPRIT. Law and Contemporary Problems. L’universitaire sur Twitter : doctrine fortuite. L’universitaire – auquel je m’assimile humblement – n’a jamais été aussi hype que depuis qu’il a découvert, puis adopté Twitter.

Désormais familier des hashtags , retweets , arobases et partages de liens, c’est avec une dextérité des plus impressionnantes que ce « Scholar 2.0 » s’exprime quotidiennement, aussi bien pour vilipender un obiter dictum que pour partager un instantané de son quotidien. Un progrès pour celui qui, il y a à peine un an, refusait encore d’ouvrir un compte Facebook de peur d’être espionné par des étudiants avides de ragots. Un progrès fulgurant lorsque l’on sait que l’universitaire a d’abord manifesté une certaine frilosité, voire du mépris, face à cet énième avatar de la chronophagie virtuelle ; un fléau destiné selon lui, à « recueillir les émois éphémères des starlettes d’Hollywood et des adolescents en mal de terrain d’expression. Un Facebook au rabais le plaçant au même niveau que Lady Gaga, Mickaël Vendetta et Lindy99BieberFan ? » (citation fictive).

La théorie des « capabilités » d’Amartya Sen face au problème du relativisme. 1 Cet article a fait l’objet d’une présentation lors de la journée d’étude Tracés à l’ENS LSH (septe (...) 1Les écrits d’Amartya Sen, économiste et philosophe indien, prix Nobel de sciences économiques en 1998, sont aujourd’hui reconnus pour leur apport majeur à l’analyse des inégalités et aux théories philosophiques de la justice. Selon cet auteur, il faut non seulement prendre en compte ce que possèdent les individus, mais aussi leur capacité, leur liberté à utiliser leurs biens pour choisir leur propre mode de vie. Il a tout autant rejeté une conception instrumentale qu’une conception uniquement formelle des droits et de la liberté, et a formulé des critiques décisives à l’encontre de l’utilitarisme.

Les principaux concepts de cette théorie sont ceux de « modes de fonctionnement » (functionings) et de « capabilités » ou « capacités » (capabilities). 2Les notions de capabilité et de modes de fonctionnement sont donc très proches mais distinctes. Bi = fi (c (xi )) Martha Nussbaum ou la démocratie des capabilités. On trouvera toutes les notes de cet article dans sa version PDF Martha Nussbaum a inventé une philosophie morale et politique à même de renouveler la compréhension du féminisme, de la justice mais aussi du rôle des émotions, du développement humain et de la littérature. Cette œuvre n’est pas seulement impressionnante par la variété des thèmes abordés et le nombre de pages écrites ; elle l’est également par la méthode.

Cette philosophe, titulaire de la chaire Ernst Freund de Droit et d’Éthique à l’Université de Chicago, revendique une forme d’abstraction toujours combinée à des recherches plus empiriques. Du point de vue de l’ancien partage philosophique issu de l’Antiquité grecque, elle est influencée par Aristote plutôt que par Platon. C’est être aristotélicien que de penser que les formes de vie et les exemples issus de la réalité sont essentiels pour construire un discours philosophique enraciné dans un diagnostic du présent mondialisé. Une philosophie féministe Justice et capabilités. Oxford Journals | Law | Journal of Legal Analysis.

Histoire de la pensée juridique contemporaine (1850-1950)

Cujas-num.univ-paris1. Le sens du droit. Le positivisme est-il devenu l’horizon indépassable de la pensée juridique ? Dans le sillage des travaux du Maître de Vienne, Hans Kelsen, l’Ecole normativiste – qui a pour projet d’élaborer une science positiviste du droit expurgée de toutes considérations de valeurs et de morale – irrigue aujourd’hui en France le champ disciplinaire de la philosophie du droit laquelle est renvoyée au ciel des idées métaphysiques et/ou jusnaturalistes et rebaptisée par les tenants du positivisme juridique " théorie du droit "… Objectivée et neutralisée axiologiquement comme science " pure ", la théorie du droit refuse donc de prescrire un idéal normatif de ce que doit être le droit (Sollen) mais prétend uniquement décrire le système de normes tel qu’il est (Sein) et dont la validité échappe à tout jugement de valeurs.

Insensiblement, le positivisme juridique aseptise le droit via la réification des valeurs en faits. Or cette dissociation n’est pas irréductible. Table des matières du Traité des parties des Animaux et du Traoté de ma marche des animaux. Ancienne table des matières Métaphysique table des matières Opuscules table des matières Politique table des matières Météorologie table des matières Traité du ciel table des matières De la production et de la destruction des choses table des matières Histoire des animaux table des matières De la génération des animaux table des matières Partie des animaux table des matières Marche des animaux table des matières Morale à Nicomaque table des matières La grande morale table des matières Morale à Eudème table des matières Des vertus et des vices table des matières Catégories table des matières Hermeneia table des matières Premiers Analytiques table des matières Derniers analytiques table des matières Topiques table des matières Réfutation des Sophistes table des matières De l'âme table des matières Problèmes table des matières - Problèmes musicaux (Ruelle) Notes sur les problèmes musicaux Eugène d'Eichthal. — Théodore Reinach.

Physique Table des matières + Commentaire de Thomas d'Aquin. Table des matières de la Politique d'Aristote. La Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen est le résumé de toute la science politique. - Utilité et méthode de cette science. - Platon ; vérité et grandeur de sa politique à la fois rationnelle et historique ; ses erreurs. - Aristote ; sa méthode, presque entièrement historique ; ses défauts et ses mérites. - Montesquieu ; sa méthode est plus historique encore que celle d'Aristote ; l'Esprit des Lois; ses lacunes et sa grandeur. - Polybe. - Cicéron. - Machiavel. - Hobbes. - Spinosa. - Rousseau. - Conclusion ; devoirs de la science politique. - Postscriptum de la troisième édition. LIVRE I (bilingue) CHAPITRE PREMIER.

CHAPITRE II. CHAPITRE V Du pouvoir domestique; rapports du mari à la femme, du père aux enfants. - Vertus particulières et générales de l'esclave, de la femme et de l'enfant. -- Différence profonde de l'homme et de la femme ; erreur de Socrate ; louables travaux de Gorgias. - Qualités de l'ouvrier. - Importance de l'éducation des femmes et de celle des enfants.

Droit et...

Live Blog: Orders and opinions | 6.28.10. Posted Mon, June 28th, 2010 9:35 am by Erin Miller This morning, beginning at 10 a.m. Eastern, the Court will issue orders from last Thursday’s conference and then the final opinions of the Term. We will relay both in the Live Blog below, with the assistance of our reporter at the Court, Lyle Denniston. The final four opinions are Bilski v. Kappos (patents), Free Enterprise Fund v. Public Company Accounting Oversight Board (separation of powers), McDonald v. Chicago (guns), and Christian Legal Society v. Once you see the Live Blog window and our initial welcome, we ask that you do not refresh your browser. We will publish the full texts of all four opinions in a separate post after the live blog.

<a href=” mce_href=” >Supreme Court Orders and Opinions, June 28</a> La Cour suprême américaine autorise les vidéos d'actes de cruaut. La Cour suprême des Etats-Unis a estimé, mardi 20 avril, que les vidéos ou photos d'actes de cruauté envers des animaux ne pouvaient être interdites par la loi car ne correspondant pas aux rares cas où la limitation de la liberté d'expression est autorisée.

Dans une décision prise par huit juges contre un, la plus haute juridiction des Etats-Unis a donné tort à l'administration Obama, qui souhaitait voir confirmer la condamnation à trois ans de prison de Robert Stevens, qui avait commercialisé des images de combats de pitbulls, combats qu'il n'avait pas organisés, rapporte le New York Times. Pour appuyer son argumentaire, l'administration avait eu recours à une clause d'une loi fédérale de 1999 interdisant le commerce d'images mettant en scène des actes de cruauté envers des animaux, comme des hamsters écrasés par des talons aiguilles ou des chats piétinés.

Mardi, la Cour a invalidé cette clause, estimant qu'elle était "trop large". La condamnation de M. U.S. Supreme Court. Cases and Codes. Jump to: [Opinion] [Dissent] certiorari to the united states court of appeals for the third circuit No. 08-769. Argued October 6, 2009--Decided April 20, 2010 Congress enacted 18 U. S. Held: Section §48 is substantially overbroad, and therefore invalid under the First Amendment. (a) Depictions of animal cruelty are not, as a class, categorically unprotected by the First Amendment. (b) Stevens's facial challenge succeeds under existing doctrine. . (1) In the First Amendment context, a law may be invalidated as overbroad if "a 'substantial number' of its applications are unconstitutional, ' "judged in relation to the statute's plainly legitimate sweep. " ' " Washington State Grange v.

. (2) Section 48 creates a criminal prohibition of alarming breadth. Moreover, §48 applies to any depiction of conduct that is illegal in the State in which the depiction is created, sold, or possessed, "regardless of whether the ... wounding ... or killing took place" there, §48(c)(1). 533 F. 3d 218, affirmed. Why the Supreme Court should never have taken the affirmative action case Fisher v. Texas. Photograph by Mark Wilson/Getty Images. The national conversation about affirmative action resembles a couple’s therapy session in a dysfunctional marriage: full of posturing, obfuscation, misdirection, outright lies—everything except an honest discussion of the relevant conflict. This is due in no small part to the blundering of the Supreme Court, which, like an incompetent therapist, has encouraged anger and distrust while making it harder to confront the root causes of disagreement.

Last week the justices announced that they will, for the second time in 10 years, address the constitutionality of affirmative action in higher education in the case of Fisher v. Texas. All of this goes to show that affirmative action is the kind of political controversy the courts should stay out of. The trouble started in 1978 with University of California Regents v. Powell’s opinion in Bakke made this relatively weak argument for affirmative action the only one universities could openly talk about.