background preloader

Définitions du centre

Facebook Twitter

Le centrisme. Le Centrisme. Zentrum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zentrum

La Deutsche Zentrumspartei (en abrégé Zentrum, « Centre ») est un des principaux partis politiques de l'Empire allemand puis de la république de Weimar. Fondé en 1870 et dissous le , il représente les idées des catholiques, minoritaires en Allemagne. Le parti est refondé après la Seconde Guerre mondiale mais est marginalisé rapidement par la CDU qui devient le principal parti de la démocratie chrétienne en Allemagne. Histoire[modifier | modifier le code] Le centre n’est-il qu’une droite comme les autres ? Me voici tagué sur un sujet que je devrais être content de traiter.

Le centre n’est-il qu’une droite comme les autres ?

J’ai tenté ici et ailleurs, en commentaire, de défendre la pertinence du centre dans l’environnement politique actuel, notamment après le dernier remaniement (un petit pearltree sur la question). J’ai envie de dire : vous pouvez répéter la question ? Si la question est, ici et maintenant (si j’ose dire), le centre existe-t-il ? , j’avouerai volontiers i) mon incompétence et ii) que l’essentiel a été dit par Laurent de Boissieu (notamment ici). Malgré tout je m’en vais donner ma version des choses (pour faire semblant de tenter de répondre à la question) avant de dire deux ou trois choses que j’ai envie de dire en rapport (ou pas) avec le sujet. [Malaberg] Le quoi ? « J'ai rarement tort … 21 décembre 2010 par Malaberg Tout d’abord, désolé pour ma longue absence.

[Malaberg] Le quoi ? « J'ai rarement tort …

Un méchant problème de smart error sur mon disque dur associé à une absence de retour au domicile familial et au réparateur informatique attitré m’ont privé de parole tout ce temps. Ce n’était que partie remise ! En effet, au grand dam de certains, je suis là à nouveau. Je vais causer aujourd’hui de quelque chose qui va faire crier, pleurer, mais je m’en moque. Le Centre existe ! « J'ai rarement tort …

22 décembre 2010 par Alexandre Réponse à Malaberg, et à son article sur le Centre.

Le Centre existe ! « J'ai rarement tort …

J’avais prévu simplement de commenter son article, mais je me suis dit que la question méritait une réponse complète. "Quand on parle d’un centriste, en France, de qui s’agit-il ? La question du centre. Alors que la trêve des confiseurs était à peine achevée, Alexandre, dont j’ai découvert le blog il y a quelques semaines, et dont j’apprécie à la fois la culture politique, l’ouverture d’esprit et la pondération, et le fait qu’il ait rarement tort, a profité de mon absence – Noël!

La question du centre

Nystagmus - Le centre ou la mort de la démocratie. Il y a 15 mois maintenant, je critiquais déjà ici une pseudo démocratie qui ne donne pas de poids le droit de vote à nos enfants qui sont pourtant notre avenir.

Le centre ou la mort de la démocratie

Avant moi, un autre l’avait déjà fait. Et maintenant The Economist reprend la même idée. On ne peut prétendre que soit démocratique une société qui prive une grande partie des siens du droit de vote. La vérité est ailleurs. Un sympathique blogueur répondant au doux nom de Koz m’a récemment sommé de me confesser publiquement au sujet de mon positionnement politique, sous peine d’être soumis à des tortures barbares qui seraient ensuite diffusées sur You Tube.

La vérité est ailleurs

Diable. Comme il s’agit d’une énième chaîne de blog, je n’ai pas pris ces menaces au sérieux, mais ai malgré tout décidé, sans doute par faiblesse excessive, de répondre à cet ultimatum. A propos du centre. Question posée : qu'est-ce que le centre ?

A propos du centre

Quand l'analyse de la pensée politique est une part importante de ce blog, il est difficile de ne pas se répéter. Commençons par une vision large, celle de l'électeur centriste. Sa nature est d'être modéré. Conscient de l'art de la nuance, il voudra être gouverné au plus juste sur chaque dossier, plutôt que d'avoir une politique taillée à grands coups de hache. Il sera favorable à un certain interventionnisme de l'État dans l'économie, mais pas trop car il sait que cela peut avoir des effets pervers. Et puis il y a les mouvements politiques. Par la suite, les républicains modérés se distinguèrent par leur libéralisme (ce cheminement permet de comprendre le changement assez récent -1997- de nom, du Parti Républicain vers Démocratie Libérale). Et c'est là qu'intervient le fonctionnement des institutions.

L'Hérétique (Démocratie et hérésie économique) Le centre flou. C’est la cata.

Le centre flou

Les Français n’ont pas le moral, du tout. Leur situation financière personnelle est en berne et ils s’attendent tous à une augmentation du chômage : tristesse, désolation et fourchette en plastique. J-L Bourlanges: une histoire politique du Centre - Les sympathies infinies. Le centre est « un paysage un peu éclaté » Entretien Est-ce que l'on est centriste en soi ou par opposition à la droite et à la gauche ?

Le centre est « un paysage un peu éclaté »

Dans le fonctionnement de la Ve République, renforcé par le scrutin majoritaire, il ne peut pas y avoir de centre. Mais il y a un centrisme de gouvernement : c'est avec eux que l'on fabrique les renouvellements de majorité à travers l'alternance et, surtout, les cohabitations. Il y a bien eu ce centrisme de fait, que l'on prenne Giscard, Mitterrand ou l'ouverture sarkozyste. Alors oui, on est centriste en soi.