Actu

Facebook Twitter

Politique : Sarkozy préfère «l'Internet civilisé» aux cyberdissidents. Alors que le G8 de l'Internet doit débuter mardi, un document du Quai d'Orsay révèle que l'Élysée n'a pas hésité à faire annuler un colloque sur la liberté d'expression et la protection des cyberdissidents prévu en octobre 2010.

Politique : Sarkozy préfère «l'Internet civilisé» aux cyberdissidents

L'Élysée serait-il passé à côté du potentiel diplomatique d'Internet ? Aiors que le G8 de l'Internet doit s'ouvrir la semaine prochaine à Paris, Marianne explique que Nicolas Sarkozy a brutalement mis fin en septembre au projet de Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires étrangères, de protéger les cyberdissidents qui prônent l'instauration de la démocratie dans leurs pays. IMF accuser in apt. for HIV vics - m.NYPOST.com. Comment M6 m'a fait passer pour un macho. Au mois d'avril, un journaliste de M6 m'a appelé pour me proposer de réaliser un reportage sur ma passion, le tuning.

Comment M6 m'a fait passer pour un macho

Il avait dû me trouver grâce à Internet, puisque je suis président d'un club dédié à cette pratique. Je me suis dit : "ça tombe bien ! "

Politique

EN DIRECT. Affaire DSK : Nicolas Sarkozy appelle à la «dignité» Lars von Trier ''comprend Hitler'' Le réalisateur danois Lars Von Trier a affirmé aujourd'hui lors de l'une conférence de presse au Festival de Cannes qu'il "comprenait Hitler" même s'il "n'était pas vraiment un brave type", suscitant un certain malaise dans l'assistance.

Lars von Trier ''comprend Hitler''

"Je comprends Hitler. Je pense qu'il a fait de mauvaises choses, oui absolument, mais je peux l'imaginer assis dans son bunker à la fin", a dit le cinéaste, dont le film "Melancholia" est présenté mercredi soir en compétition officielle. "Je dis seulement que je comprends l'homme. Il n'est pas vraiment un brave type, mais je comprends beaucoup de lui et je sympathise un peu avec lui. Mais bien sûr je ne suis pas pour la Deuxième Guerre mondiale, je ne suis pas contre les juifs", a poursuivi Lars Von Trier, fidèle à sa réputation de provocateur.

La droite la plus vieille du monde. Les propos de Laurent Wauquiez contre le RSA appellent trois commentaires. 1 • Sur la personne de Laurent Wauquiez Il est, pour moi, a priori, un homme honorable, issu de la droite républicaine, ayant fait des études décentes, capable donc de comprendre le sens des mots qu’il emploie. publicité Et pourtant, il vient de franchir, pour la deuxième fois en trois mois, la ligne jaune: après avoir eu des propos à connotation évidemment antisémite (involontaire, sembla-t-il alors aux esprits les plus indulgents) à propos de Dominique Strauss-Kahn, voilà qu’il récidive en traitant cette fois la pauvreté et l’assistanat de «cancer de la société».

La droite la plus vieille du monde

Épouvantable. GB: feu vert pour le nucléaire civil. La Grande-Bretagne ne renonce en rien à ses projets de nouvelles centrales nucléaires et va maintenir ses réacteurs d'ores et déjà en service, a déclaré aujourd'hui le gouvernement britannique, qui a reçu un rapport des services d'inspection lui donnant le feu vert.

GB: feu vert pour le nucléaire civil

La position de Londres contraste avec celles du Japon, de l'Allemagne et de l'Italie, qui revoient leurs projets nucléaires à la lumière de la catastrophe de Fukushima au Japon. Dans un rapport intérimaire, l'inspecteur en chef des installations nucléaires britanniques, Mike Weightman, tient à rassurer le gouvernement sur le fait que le pays n'est pas exposé à des risques naturels comme ceux - séisme et tsunami - à l'origine de l'accident de Fukushima, survenu le 11 mars.

Politique : Une majorité de Français pour une contrepartie au RSA. Selon un sondage Opinionway, les propositions de Laurent Wauquiez sont plébiscitées.

Politique : Une majorité de Français pour une contrepartie au RSA

Laurent Wauquiez a-t-il dit tout haut ce qu'une majorité de Français pense tout bas ? C'est ce que semble indiquer notre sondage Opinionway pour Le Figaro et LCI. Et la sortie du leader de la Droite sociale contre le RSA n'a pas séduit que la droite, puisque 65 % des personnes interrogées, toutes tendances confondues, estiment qu'il faut «plafonner le cumul de tous les minima sociaux à 75 % du smic».

La proposition recueille l'adhésion de 83 % des sympathisants de l'UMP, mais 55 % de ceux du PS l'approuvent également, ainsi que 74 % de ceux de l'extrême gauche.