background preloader

Nilsstmg

Facebook Twitter

Cdiscount: Leclerc veut concurrencer le leader français de l'e-commerce. Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur. En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles de bienséance : être respectueux des internautes comme des journalistes de 20Minutes, ne pas être hors-sujet et ne pas tomber dans la vulgarité. - D'autre part, les messages publicitaires, postés en plusieurs exemplaires, rédigés en majuscules, contenant des liens vers des sites autres que 20Minutes ou trop longs seront supprimés.

Les programmes et cartes de fidélité de la grande distribution : un danger ? La simplicité avant tout Rien de plus simple pour demander sa carte : Sur le Web ou à la caisse centrale, on vous demande juste de donner son nom, son adresse, sa profession et, parfois, le nombre de personnes dans le foyer. La remise de la carte est immédiate. Unidivers a testé pour vous 6 enseignes différentes : Système U, Simply Market (groupe Auchan), Carrefour, Leader Price (groupe Casino), Leclerc, Intermarché. Et parmi ces 6 groupes, un seul n’utilise pas de carte, mais un système de bon d’achat. Tous ces systèmes fonctionnent à la fois en passant à la caisse, en « drive », en caisse automatique, voire même sur le net. Consultable sur internet également, le bilan des points. Le gain, oui, mais pour qui ? Mais ce qui est intéressant, dans une carte de fidélité, c’est le gain proposé au client. Chez Carrefour (et toutes les enseignes du groupe, Carrefour Market, City), le client se retrouve avec un ticket crédité de quelques centimes à chaque achat des produits bonussés.

Collecte et traitement de l'information: deux enjeux forts - Les fondamentaux du marketing. Les professionnels estiment que le coût du recueil de l'information quantitative s'élève entre 4 et 8 milliards d'euros dans le monde. En France, selon Syntec Etudes de marché et d'opinion, les études quantitatives ad hoc représentaient en 2006 (derniers chiffres disponibles) près de 52% d'un marché évalué à 1,85 milliard d'euros; les panels, études en continu, barométriques et omnibus 33%; et les études qualitatives 15%. En 2006, si le face-à-face continuait d'être le mode de recueil dominant en France pour le quanti, avec une part de marché de 37%, il était toutefois en baisse de 5 points par rapport à 2005. A noter que les tests en salle, qui pèsent 10% du marché du quanti, ont également tendance à voir leur part diminuer.

Le téléphone est en première position dans le monde, devant le face-à-face, alors qu'il arrive en deuxième position en France (- 1 point par rapport à 2005). Sans surprise, le mode de recueil qui a le vent en poupe est Internet. Oliviero Marchese (Ipsos Obserer): Mentions légales. Comment Leclerc se prépare à mettre Carrefour au tapis... en France - 7 février 2012. C’est une déclaration de guerre faite à Carrefour. Une hache déterrée en vue d’une victoire planifiée : "En 2015, E.

Leclerc sera la première enseigne française". Tel est le verdict qui ponctue le communiqué publié aujourd’hui par le groupe coopératif. Et il ne s’agit pas d’un vœu pieux. A l’occasion de la publication des résultats annuels, Michel-Edouard Leclerc détaille sa stratégie pour les prochaines années dont l’objectif numéro un est de combler l’écart de 3,1 points qui sépare encore les deux enseignes. Un gap qui se réduit d’année en année puisque depuis 2007, les centres E. L’an dernier, les ventes du distributeur breton en France ont atteint 30 milliards d’euros, hors carburant, soit une hausse de 5,5% quand Carrefour affiche un chiffre d’affaires dans l’Hexagone en baisse de 1,2% à 39,5 milliards d'euros. Leclerc parie aussi sur le succès du "drive" Pour mener la bataille, le groupement d’indépendants compte utiliser trois armes redoutables.