background preloader

Internet et vie privée

Facebook Twitter

BANQUE POPULAIRE – Dis-moi combien d’amis tu as sur Facebook, je te dirai si ta banque va t’accorder un prêt. De plus en lus de prêts sont accordés en fonction des données récoltées sur les réseaux sociaux.

BANQUE POPULAIRE – Dis-moi combien d’amis tu as sur Facebook, je te dirai si ta banque va t’accorder un prêt

Crédit photo : capture d'écran du site Facebook. Pour obtenir un prêt aux Etats-Unis, mieux vaut soigner son profil Facebook et faire attention à ses tweets. Car si l'on sait que les réseaux sociaux monnayent les informations de leurs utilisateurs, certaines entreprises américaines en font un nouvel usage. Aux Etats-Unis, les données des réseaux sociaux sont analysées pour déterminer la solvabilité d'éventuels prêteurs, affirme le site d'information américain Mother Jones. Des instituts considèrent l'usage de Facebook et Twitter comme un gage de solvabilité. L'entreprise Lenddo, qui prête de l'argent à destination des pays en développement, pousse l'examen des réseaux sociaux un peu plus loin. De nouvelles méthodes de prêts controversées, entourées d'un flou juridique qui amène les associations de défense des consommateurs à alerter sur les risques de discrimination.

Ma vie à poil sur le net. Voici un excellent documentaire de Canal Plus, intitulé Ma vie à poil sur le net, qui explique comment les réseaux sociaux peuvent être un danger, réalisé par Yves Eudes.

Ma vie à poil sur le net

Alors tous immatriculés, fichés, traqués ? Jusqu’où peut-on garder le contrôle ? Peut-on tout effacer ? Un très très bon doc avec le point de vue de tous les personnes, des personnes subissant un préjudice au Président de la CNIL jusqu’aux entreprises américaines…. La version intégrale : Version découpée 1/4. Ce que Facebook sait sur vous.

VIDÉO - Un étudiant autrichien attaque Facebook Europe après avoir découvert que le géant conservait sur ses serveurs tous les faits et gestes de ses utilisateurs et créait des profils fantômes pour attirer de nouveaux internautes.

Ce que Facebook sait sur vous

Explications. • Comment cet étudiant a-t-il fait cette découverte ? Lors d'un échange universitaire en Californie, Max Schrems, étudiant autrichien en droit de 24 ans, a pu rencontrer des responsables de Facebook. «Je me suis rendu compte qu'ils prétendaient dialoguer avec les autorités des problématiques liées à la vie privée et aux données personnelles, mais qu'en fait ils ne le faisaient pas»,explique-t-il à 20minutes.fr.

«Aux États-Unis, leur discours c'est un peu : 'Pourquoi on devrait y prêter attention? Une fois rentré en Autriche, le jeune homme a demandé à Facebook de lui procurer l'ensemble des données qu'il garde sur lui. Ce dernier lui est arrivé par courrier sous la forme d'un CD contenant un fichier PDF de plus de 1200 pages. Demande de données personnelles. Qui veut vos données personnelles ? LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Dès que vous vous connectez à un site Web commercial, toutes vos activités en ligne sont suivies, analysées et exploitées pour créer un profil marketing personnalisé qui sera stocké, puis enrichi en permanence.

Qui veut vos données personnelles ?

Le traçage initial est effectué grâce aux "cookies", mini-logiciels déposés dans votre navigateur, et par l'adresse Internet (IP) de votre ordinateur. Cette pratique est connue du grand public, mais très sous-estimée, car pour l'internaute de base elle reste abstraite, intangible. Pour mieux la mettre en évidence, la société californienne Mozilla, éditrice du navigateur Firefox, a créé une application baptisée Collusion, qui suit la propagation de vos données sur le réseau et crée un graphique animé permettant de la visualiser en temps réel. Sur votre graphique Collusion, chaque site visité est représenté par une pastille entourée d'un halo. Ce n'est qu'un début.

Un métafichier, en quelque sorte, pour la bonne cause...