background preloader

Blogs sur l'impro

Facebook Twitter

Le Harold. Le Harold est un format de spectacle très répandu aux États-Unis (où il est né).

Le Harold

C’est un peu le vaisseau amiral des spectacles de type « Long Form », créé par Del Close. C’est un format potentiellement très flexible mais avec des composantes récurrentes. Un Harold typique va durer entre 20 et 40 minutes, souvent entre 24 et 28 minutes. Dans un Harold, une impulsion est prise du public en tout début de spectacle. Un blog sur l'improvisation théâtrale. Je fais de l'impro. Impro gag ou récit ? [eng] In improvisation, we can make the distinction between two kinds of improv: narrative improv and gag improv.

Impro gag ou récit ?

Both can be really good and really funny, but not for the same reason. Their mecanisms differ radically, so we have to make a choice! [fra] Selon Dan Diggles (Improv for actors), il y a deux sortes d’improvisation: l’improvisation–récit (narrative improv), et l’improvisation-gag (gag improv). L’une et l’autre peuvent produire de très bonnes improvisations, seulement elles se fondent sur des mécanismes radicalement différents, ce qui fait qu’il est difficile de les faire fonctionner de pair. - L’impro-gag s’appuie sur une relation exclusive entre le comédien et le public, sur la capacité de celui-ci à avoir du succès ou faire des bides.

C’est dans ce genre d’improvisation qu’on assiste à un concours de virtuosité des comédiens. . - L’impro-récit, dont l’objectif est de raconter une histoire, a un mécanisme tout autre. Le coach en Match d’impro. [eng] In a Match, the ‘coach’ is not merely the team’s admin: he doesn’t go onstage, yet he should have a big influence on the game.

Le coach en Match d’impro

[fra] Je réagis un peu au billet d’Ouardane sur la mauvaise utilisation du coaching, en lançant quelques pistes positives. Impro-Bretagne. Keith Johnstone. Blog de Ian Parizot. Le Long Form (ou Longform) et les Formats Longs July 21st, 2016 · 1 Comment Il y a souvent confusion entre Long Form et Format Long.

Blog de Ian Parizot

De nombreux improvisateurs français, lassés du Match d’Improvisation Théâtrale se tournent vers les formats longs. Or depuis une dizaine d’année, le style américain d’improvisation, connu sous le nom de Long Form, s’est également importé en France. Il en résulte de nombreuses incompréhensions ! Atelier Fast-Food Stanislavski – Mark Jane. Hier soir, j’ai participé à l’atelier organisé par Mark Jane des Improfessionals, sur la méthode de Keith Johnstone “Fast-Food Stanislavski” (décrite p385 de Impro for Storytellers).

Atelier Fast-Food Stanislavski – Mark Jane

Fast Food Stanislawski. Description Have 2 players perform a scene, perhaps give them a title or a location, but also give them a subtext for their character.

Fast Food Stanislawski

Subtexts might be: you want to seduce the other you are a nerd you like to make people laugh you want to impress others you are a nasty person you try to be ordinary you are an optimist/pessimist you will never find a girlfriend/boyfriend Notes If you are using this in a workshop it might be a good idea to ask the players how one would behave given a certain subtext. Stress that you are looking for Truthfulness . This is an excellent technique to find a character. See also Status . Origin Described in Impro for Storytellers : the book contains an appendix on how to play for different subtexts. The chief cause of problems is solutions --- E. Blog Spontanément. Cet article m’a été inspirée par un échange de vidéos avec Ian.

Blog Spontanément

C’est parti de cette vidéo : On a donc un empilement de suggestion, complètement déconnectées : une femme fataleun révolutionaire mexicaindans une fôret“le poney de ton grand père est mieux que ma deux chevaux” Arnaud Tsamère commence avec une attitude très négative pendant la prise de suggestion, ce qui est une attitude extrèmement répandue, et loin d’être ma préférée.

Cependant, j’ai ri… Toute cette phase de prise de suggestion est fort distrayante, et la réaction des comédiens est assez plaisante à voir… L’impro, nettement moins. Du grand typique de Jimmy Carr avec un mélange d’interaction avec le public dans lequel il intègre des morceaux pré-écris (la partie sur mère thérésa notamment), des réparties, des moqueries du public. Spontanement. Blog le cri du chameau. Que ce soit dans le théâtre écrit ou dans le théâtre d’improvisation, se revendiquer comme un représentant, un pratiquant ou un amoureux du « Vrai Beau Jeu », c’est se tirer une balle dans le pied dès le départ.

Blog le cri du chameau

Le « Vrai beau jeu » ne peut se considérer comme un objectif, une performance, une spécialité. Le « Vrai Beau Jeu » …. Et puis d’abord…. Saisissez vous à quel point, déjà, cette appellation, en soi, est énervante tellement elle est vide de sens ! C’est quoi le « Vrai Beau Jeu » ? Demandez à Pierre, Paul ou Jacques, personne n’en parlera de la même façon. Alors, plutôt que de parler de « Vrai Beau Jeu », parlons à la limite d’interprétation. Blog ImproViser. Vendredi 26 Avril 2014, 18:00 (Pour les gens que j'ai rencontré à St-Antoine cette semaine et qui pourront peut-être apprécier le thème, je fais encore remonter cet article...)

Blog ImproViser

Bon, alors… Ce week-end j'ai discuté avec une personne à qui j'ai dit qu'il y avait un article sur la gestion d'erreur, avec des exercices, sur mon blog… Et après revue de mes articles les plus récents, je me suis rendu compte que l'article en question était bien enfoui dans les archives. Je le fais donc remonter, considérant que son contenu me parait toujours d'actualité. Show What.