background preloader

L'Italie, berceau de la Renaissance

Facebook Twitter

En même temps que les humanistes, les artistes italiens s'inspirent de l'Antiquité, tout en développant de nouvelles techniques.

Laurent de Médicis, dirigeant de Florence.

Chef de la famille des Médicis, riches banquiers de Florence, Laurent assure la direction de la ville entre 1469 et 1492. Mécène d'exception, il s'entoure de savants et d'artistes. Faisant profiter la ville de sa richesse, il gagne le surnom de "Magnifique". – nicoprof

La naissance de Vénus.

Tableau du florentin Sandro Botticelli (1444-1510) de 172.5 sur 278.5 cm. Inspiré du mythe de Vénus, déesse romaine de l'amour. Installée sur une coquille Saint-Jacques géante, elle est poussée par le souffle de Zéphyr, dieu du vent. A droite, une des Heures (déesse personnifiant le temps) tente de la couvrir d'un voile rouge parsemé de fleurs. A noter: le modèle ayant servi pour Vénus était Simonetta Vespucci, maîtresse de Julien de Médicis. – nicoprof

David.

Cette statue de 4.34m a été taillée dans un seul bloc de marbre par Michel-Ange entre 1501 et 1504. Il représente ici David, fronde à la main, juste avant son combat contre Goliath. La commune de Florence l'avait commandé pour symboliser sa résistance face aux menaces extérieures. – nicoprof

La Joconde.

Connue aussi comme "portait de Mona Lisa", cette huile sur panneau de peuplier a été réalisée entre 1503 et 1506 par Léonard de Vinci alors qu'il était à Florence. Elle mélange les différentes techniques de l'artiste: le sfumato (effet de flou), la transparence (le voile sur la tête), la profondeur (avec le paysage en arrière plan). – nicoprof

La Chapelle Sixtine.

Située dans les palais pontificaux au Vatican, elle fut décorée par Michel-Ange à la demande du pape Jules II. Pendant 4 ans, l'artiste peint les fresques du fond de la chapelle (le Jugement Dernier) et de la voûte (la Genèse). La peinture "a fresco" (fresque), héritée de l'Antiquité romaine, consiste à peindre sur un enduit encore frais, ce qui permet aux pigments de pénétrer le support et non pas de rester à la surface. – nicoprof

La Chapelle Sixtine 360° Remise des clefs à saint Pierre.

Fresque peinte en 1481 par Le Pérugin pour les murs latéraux de la chapelle Sixtine. Si l'auteur y représente un thème religieux au 1er plan, on observe de nombreux éléments qui inscrivent cette oeuvre dans la Renaissance italienne: les vêtements de certains personnages au 1er plan, les personnages à l'arrière-plan, les bâtiments... On retrouve les techniques de peintures développées à l'époque: la transparence (auréoles), la perspective (point de fuite). – nicoprof

L'école d'Athènes.

Fresque peinte entre 1509 et 1510 par Raphaël, elle se trouve encore dans la "chambre de la signature", dans les appartements pontificaux au Vatican. On y représente, dans un décor antique avec effet de trompe l'oeil, 58 grands penseurs et scientifiques de l'Antiquité. – nicoprof

La Villa Rotonda.

Construite par Palladio entre 1566 et 1571 non loin de Venise, cette villa a un plan en croix grecque. Les ornements (statues, frontons, chapiteaux des colonnes) sont directement inspirés des voyages de l'architecte qui avait voulu apprendre à bâtir "à l'antique". – nicoprof

Les noces de Cana.

Huile sur toile de Paul Véronèse, peinte en1563 pour le couvent San Giorgio Maggiore à Venise. Sur une toile de 6,66 sur 9,90 m, Véronèse fut chargé de représenter le premier miracle de Jésus, la transformation de l'eau en vin lors d'un mariage. Si le thème est religieux, nombre de détails se révèlent anachroniques (vêtements et instruments des musiciens, décoration...). – nicoprof

Questionnaire.