background preloader

Présentation - Classe inversée

Facebook Twitter

Bilan classe inversee aout 2013. Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble. Introduction : répondre ou débattre Ce billet portera sur la contribution de deux collègues, Alain Beitone et Margaux Osenda, qui ont publié « La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque » (des extraits de cet article seront proposés en bleu ci-dessous) Il ne s’agit pas pour moi de « répondre » à leurs arguments ou de les démonter en tentant de démontrer combien le propos serait incorrect, inapproprié, fallacieux … Je l’ai souvent dit : en matière d’innovation (gardons ce concept pour le moment), il me paraît important de considérer tous les points de vue même ceux envers lesquels, personnellement et subjectivement, on ne peut d’emblée marquer son accord. En effet, les propos des thuriféraires et autres évangélistes doivent être considérés avec circonspection voire méfiance, ceux des « grognons » (comme je les appelle chaleureusement) avec attention en ce qui concerne les alarmes qu’ils nous envoient.

La classe inversée n’a rien d’innovant ! Introduction I.1. I.2. I.3. Classe inversée - Service de soutien à la formation. Classe inversée explication. Classe Inversée | Enseigner avec TNT. Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (ahh zut, vous devrez attendre un peu, car l’Ordre des chimistes menace de me poursuivre car je dis être chimiste alors que je n’ai pas payé ma cotisation… Il faut que change un mot dans le rapport et je vous le replace en ligne. (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions.

Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. La classe inversée en image En vidéo. IDEA - PédagInnov : un modèle de classe inversée. Expérimenter le principe de la "classe inversée" dans l'enseignement supérieur. Plusieurs enseignants volontaires de l'UPEM, l'ENPC et l'UPEC décident de mettre en oeuvre le principe de la "classe inversée" (flipped classroom) dans le contexte de l'enseignement supérieur et de comparer leurs expériences respectives.

Les constats Faible participation active en regard des attentesPeu de travail personnel d’apprentissageAcquisition de connaissances faibleFaible rentabilité des séances en présentiel Les objectifs Optimiser le temps de cours en présentiel pour améliorer la qualité de l'apprentissage et la réussite des étudiantsAugmenter l'implication des étudiants dans leur formation Le projet Cette expérimentation permettra de réfléchir aux meilleurs moyens d’adapter ce modèle pédagogique inversé à l’enseignement supérieur et dans divers contextes (disciplines, effectifs et niveaux différents). Vous souhaitez rejoindre le groupe ? Les acteurs. Intention classe.invers.e. Inversons la Classe ! La classe inversée - du face-à-face au côte à côte. Journée de la pédagogie active 2015 : matériel de David Alan Grier. L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ?

Par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec.

Une définition souple La classe inversée est souvent perçue comme la simple inversion d’activités typiques d’un enseignement traditionnel : au lieu d’écouter l’enseignant en classe et de faire ses devoirs seul à la maison, l’élève réalise des apprentissages de manière autonome à l’aide de matériel numérique à la maison et fait des exercices en classe avec l’enseignant. Aux origines de la classe inversée Au carrefour de plusieurs tendances Pour conclure. La classe inversée à l’université,… une pédagogie innovante à benchmarker ! | Le blog de JC2. Peut-on « benchmarker » en innovation pédagogique ? Et si oui… où cela ? Existe-t-il des lieux en la matière ? Comment trouver quelques communautés de « hackers pédagogiques » prêtes à vous accueillir et échanger avec vous sur leurs pratiques ?

Où trouver de nouvelles idées pour faire progresser vos propres enseignements ? Quelles nouvelles postures adopter pour innover en pédagogie et interagir ainsi différemment avec ses étudiants ? Voici des préoccupations pouvant trotter dans la tête d’un enseignant à l’université. Un début de réponse m’est apparue cette semaine, ayant eu la chance de pouvoir m’immiscer le temps d’un cours dans l’atmosphère particulière d’une classe inversée, à l’invitation d’un collègue biologiste enseignant comme moi à l’université.

Premier quart d’heure. Ici pas de démonstration, ni de Powerpoint ! Quand une explication tentée par un étudiant semble un peu hasardeuse, presque tous les regards se tournent vers le prof. Questions et considérations. La classe inversée — Université de Namur. Ce film sur "la classe inversée" est réalisé dans le cadre des projets PUNCH (Pédagogie Universitaire Namuroise en Changement) à l'initiative de la Faculté de Médecine qui expérimente ce dispositif dans son cours de physiologie respiratoire. format pour iPod : 66 Mo Cette expérience est menée par le Professeur Éric Marchand, Faculté de Médecine - Département de Science biomédicale, et par Johan Tirtiaux, Service de Pédagogie Universitaire (SPU), Accompagnateur pédagogique et chercheur pour le projet PUNCH.

La classe inversée est une approche pédagogique qui inverse l'organisation traditionnelle des activités d'apprentissage. Habituellement, la transmission de la théorie se réalise en présentiel et les exercices sont réalisés à domicile. L'inversion consiste à reporter les apprentissages de base à domicile pour dégager du temps pour une pédagogie plus active et interactive en auditoire. L'étudiant apprend par lui-même les notions fondamentales. Un professeur plus proche de ses étudiants. La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ? Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations.

Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats. Présentée de la sorte, cette pédagogie n'est pas franchement nouvelle : professeur à l'université catholique de Louvain, Marcel Lebrun, notamment, raconte avoir lui-même eu un enseignant qui pratiquait cette méthode lorsqu'il était étudiant.

Comment expliquer un tel engouement ? "Les classes inversées sont au point de rencontre de plusieurs éléments qu'elles fédèrent, analyse Marcel Lebrun : l'approche compétences, les méthodes actives et le numérique. . #2 Est-ce forcément numérique ? #3 Faut-il inverser tous les cours ? "Il faut alterner ! La classe inversée, une pratique en développement à l’Université de Lorraine. De nombreux enseignants de différentes disciplines expérimentent la classe inversée. Quelques-uns ont accepté de nous livrer leurs témoignages à travers des interviews-vidéos disponibles dans la collection "pédagogie universitaire". Ils sont issus de différents domaines : langue, biologie, mécanique, mathématiques, et enseignent dans différentes composantes. Nous les avons interrogés sur ce qui les a conduits à introduire cette pratique dans leurs enseignements ; comment la mettent-ils en œuvre concrètement ?

Quels sont les changements produits pour l’enseignant, pour l’étudiant et dans la relation pédagogique ? Pour tout voir et tout savoir sur l’expérience de vos collègues, nous vous invitons à visionner ces neuf vidéos témoignages : Les enseignants interviewés sont dans un questionnement réflexif. Marie Christine Trouy, enseignante à l'ENSTIB à Epinal, souligne que la classe inversée est une occasion donnée aux étudiants de mémoriser à leur propre rythme. La pédagogie inversée by Adeline Collin on Prezi.

Le 10 > 20 >Trente des Classes Inversées. Un 10 > 20 > Trente La Section Belge de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) que je préside a lancé il y a quelque temps un nouveau type d’activité : le 10 > 20 > Trente ! En deux mots de quoi s’agit-il ? A distance : 10 minutes de présentation d’un « cas pédagogique ». En présentiel : 20 minutes de questions-réponses à propos du cas permettant aux participants d’obtenir des précisions et d’approfondir les aspects de celui-ci qui les intéressent. 30 minutes de débat à partir d’une ou deux question(s) vive(s) sous-jacente(s) au cas.

Un suivi : Chaque soiré 10>20>TRENTE fera l’objet d’un « suivi » sous la forme d’une synthèse (orale ou écrite) effectuée par un professionnel de l’éducation. Une première Le Mardi 17 décembre, j’avais le plaisir d’inaugurer cette série d’activités sur le Campus de l’ULB, l’Université Libre de Bruxelles. Au passage, cette intégration de Vidéos YouTube dans WordPress (c’est pas si facile) a été réalisée avec l’extension YouList. Osez la classe inversée à l’université ! Pourquoi essayer la classe inversée?

Dans un précédent billet intitulé « Rendre les étudiants actifs en amphi: quelques activités d’apprentissage actif à faire en amphi et sans matériel », j’évoquais la nécessité d’introduire des activités de pédagogie active dans sa classe, pour cinq raisons principales : 1) pour maintenir l’attention des étudiants; 2) pour vérifier leur compréhension; 3) pour qu’ils développent des apprentissages plus nombreux et 4) de meilleure qualité; 5) et enfin, pour qu’ils développent des compétences transversales.

Je ne reviendrai pas ici dans le détail les raisons invoquées. Simplement, pour résumer, donner un cours sans interruption pendant 2h, sans aucune interactivité ne sert pas à grand chose. L’attention de l’étudiant commence fortement à décliner au bout de 10mn et, assommé par tant de flux verbal, son activité cérébrale approche dangereusement le niveau de la mer (cf.Figure ci-dessous). Qu’est-ce que la classe inversée ? Pourquoi la classe inversée?. Présentation | Classe Inversée.

Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie Professeur guidant un groupe de travail Il s’agit donc davantage d’une philosophie que d’une méthode à proprement parler. Un modèle plus humain Les interactions deviennent plus conviviales Les avantages de ce modèle sont multiples, mais le principal est la liberté qu’il procure.