background preloader

Nicolasremi

Facebook Twitter

L'accès au bonheur par le travail. Agriculteur rime avec bonheur. Salon de l'agriculture : le bonheur est presque dans le pré. Les cours s'envolent, les quotas laitiers sont moins contraignants.

Salon de l'agriculture : le bonheur est presque dans le pré

Les agriculteurs finiront-ils par avoir le moral ? Reportage dans le Maine-et-Loire, à la veille du Salon de l'agriculture. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Clavreul Dans le milieu agricole, Bruno Parmentier est peut-être le plus optimiste de tous. Ce soir-là, le directeur général de l'Ecole supérieure d'agriculture (ESA) d'Angers explique à un parterre d'anciens élèves ingénieurs qu'il hésite à changer le nom de l'établissement.

Cet ingénieur des Mines, arrivé dans le Maine-et-Loire en 2003, raconte les assemblées générales de coopératives telles qu'il les a vécues ces dernières années : "Le contexte était désespérant. On y est. C'est la première fois que Pascal Gallard, éleveur à Saint-Florent-le-Vieil, jolie bourgade des bords de Loire, a une stabulation pleine. Mais une question taraude tout le monde : ce nouveau contexte ne sera-t-il que positif ? Ces agriculteurs sont amers. Dossier ressources : le maïs en AC : une culture revisitée avec bonheur. Le bonheur au travail, en VOD, DVD. Réalisateur : Martin MeissonnierProducteurs : ARTE France, Productions Campagne Première Nationalité : France Malgré le marasme ambiant qui paralyse le monde du travail, certains chefs d'entreprise ont préféré innover plutôt que de licencier.

Le bonheur au travail, en VOD, DVD

Un grand bol d'air, qui remet l'homme au centre de la production. Qui, aujourd'hui, peut se vanter d'être heureux sur son lieu de travail ? Certainement pas les 31% de salariés "activement désengagés", qui ont une vision négative de leur entreprise et peuvent aller jusqu'à lutter contre les intérêts de cette dernière. Inspiré de l'armée, le modèle d'organisation du travail, visant à contrôler l'ensemble des salariés en leur attribuant des tâches limitées, a peu changé depuis la fin du XIXe siècle.

Métro, boulot, bingo Que peuvent avoir en commun le ministère de la Sécurité sociale belge, le géant indien HCL et Chronoflex à Nantes, leader en France du dépannage de flexibles hydrauliques ? «L'agriculteur a droit au confort de vie» «L'agriculteur a droit au confort de vie» Mrl Cllt ft prt d l'qp d rflxn mnt tr ds 35 hrs dns l'grcltr l FNS, l syndct mjrtr prm ls grcltrs.L trt nq st-ll n myn d rdr l'crt ntr l mnd d trvl grcl, cntrgnnt pr ssnc, t l rst d l sct ?

«L'agriculteur a droit au confort de vie»

, n tt cs, c'st l tndnc. Dns l pss, l'crt ntr l mnd slr t l mnd grcl n'tt ps s grnd q'jrd'h. prsnt, l mjrt ds slrs pss x 35 hrs tnds q ls grcltrs rstnt sms ds cntrnts ncmprssbls. Tire a part grands troupeaux magaz ine presentation happy 09. Le travail : une vocation difficile. Paysan rime avec déprimant. Témoignage sur le suicide des agriculteurs.

Serres (France), 22 avr 2016 (AFP) - Elle pose les coudes sur la nappe cirée impeccable, comme sa cuisine, respire un coup : depuis le suicide de son mari l'an dernier, Dominique Barbe se bat, avec son fils, pour maintenir l'exploitation à flot.

Témoignage sur le suicide des agriculteurs

Aujourd'hui, elle parle pour briser le silence sur la détresse des agriculteurs. « Je ne suis pas forcément pour aller manifester. Mais là, ça suffit : depuis novembre, cinq agriculteurs se sont suicidés en Meurthe-et-Moselle », raconte à 54 ans cette agricultrice au teint de jeune fille malgré les longues heures de traite. Le 29 juin 2015, son mari Jean-Michel s'est pendu dans la grange. Travailler peut-il rendre heureux ?, par Isabelle Coutant et Michel Gollac. Les protections collectives sont essentielles.

Travailler peut-il rendre heureux ?, par Isabelle Coutant et Michel Gollac

Stress, souffrance, suicides : le travail n'est-il qu'une source de malheurs ou existe-t-il aussi des travailleurs heureux ? Tout travail comporte une part de souffrance parce que le monde résiste à l'action du travailleur. La question est de savoir si celui-ci peut surmonter cette souffrance, lui donner un sens par rapport à son histoire et à ses projets. Quelles sont les conditions qui permettent de dépasser la souffrance ? Ou, à défaut, de la contenir ? La norme, dans notre société, est de se déclarer satisfait de son travail. En 1997, alors que les deux tiers des membres des professions intellectuelles disaient souhaiter voir leurs enfants s'engager dans la même carrière, c'était le cas de moins d'un ouvrier non qualifié sur dix. Mettre en valeur un capital suppose de s'investir dans un travail qui est vécu comme une "aventure", une "passion".

La souffrance au travail peut toucher toutes les catégories. Travailler pour être heureux ? : le bonheur et le travail en France. Le bonheur au travail ? Christophe Maé - Il est où le bonheur (Clip officiel)