background preloader

Divers

Facebook Twitter

Classification oeufs. Signe que la prise de conscience s’accélère et que la sensibilité des consommateurs pèse de plus en plus dans les grandes orientations de notre société, les enseignes commerciales commencent enfin à tenir compte de la condition animale.

Classification oeufs

Dernier exemple en date : Monoprix. La célèbre chaîne de supermarchés vient d’annoncer qu’elle ne vendrait plus aucun œuf issu de l’élevage en batterie ! L’annonce est tombée hier, dans un communiqué publié par la marque : « Monoprix fait le choix de retirer définitivement les œufs de catégorie 3 de ses rayons à compter du 11 avril 2016. » Le Tournedisque. What Millennials Want from Work, Charted Across the World. Courtesy of NASA GSFC As more Millennials assume leadership positions around the world, organizations are becoming increasingly concerned with how to ensure their success.

What Millennials Want from Work, Charted Across the World

However, most existing research on those born between the early ‘80s and late ‘90s is skewed toward understanding what a narrow, typically Western, population wants. Conclusions based on such a limited sample could lead to bad decisions (and missed opportunities) around attracting, retaining, and developing millennial leaders in a global business environment. To broaden our understanding of what Millennials want at work, INSEAD’s Emerging Markets Institute, Universum, and the HEAD Foundation conducted the first of what will become an annual survey of Millennials — and the largest study of its kind. We surveyed 16,637 people between 18 and 30 years old, in 43 countries across Asia, Africa, Europe, Latin America, the Middle East, and North America.

Millennials are interested in becoming leaders — for different reasons. Les Mondes de P-Val: Génération Y : un formidable indicateur de la robustesse de votre Monde managérial. « Les jeunes ne s’intéressent pas à notre entreprise, à ses métiers ; ils sont en permanence sur leur smartphone ; leurs amis et leur vie privée sont beaucoup plus importants que le reste ; ils ne respectent pas la hiérarchie ; nous n’arrivons pas à les motiver » .

Les Mondes de P-Val: Génération Y : un formidable indicateur de la robustesse de votre Monde managérial

Socrate le disait déjà il y a 2500 ans : « Nos jeunes ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité, et n'ont aucun respect pour l'âge ». Plusieurs clients nous ont demandé d’utiliser notre méthode des Mondes pour les aider à dépasser le constat « les Y sont différents ». Voici les 4 clés du bonheur au travail selon un scientifique. Et si le bonheur au travail pouvait se définir par une approche scientifique ?

Voici les 4 clés du bonheur au travail selon un scientifique

C'est ce qu'a tenté de faire Raj Raghunathan. Professeur de marketing et accessoirement expert en bonheur à l'Université d'Austin, Texas, il a tenté de définir les quatre principes qui font que nous sommes satisfaits du travail pour lequel nous avons été embauchés. D'après le professeur, être heureux au travail ne tient ni au salaire élevé, ni à l'espace de travail agréable, ni à la bonne ambiance régnant au bureau. Quatre éléments entrent en ligne de compte selon lui. D'abord la maîtrise, soit le sentiment que nous sommes vraiment bons à quelque chose et que nous sommes utiles en tant que rouage de l'entreprise. L’écosystème entrepreneurial de La Réunion.

Je dois avouer que je n’avais jamais posé les pieds en Outre-Mer !

L’écosystème entrepreneurial de La Réunion

Lorsque Richard Touret, CEO de Runware et membre actif de l’association Webcup, m’a proposé d’intervenir à La Réunion et d’en découvrir l’écosystème entrepreneurial, j’étais ravi de pouvoir à la fois apporter ma petite pierre à leur édifice et aussi, d’observer de près comment les entrepreneurs s’y prenaient dans ces contrées isolées et éloignées de la métropole. J’ai donc passé cinq jours sur place entre le 29 mars et le 3 avril 2016 et y ai rencontré des dizaines de personnes et surtout des entrepreneurs établis ou en herbe. Voici donc le compte-rendu de ce séjour, accompagné de quelques réflexions sur l’entrepreneuriat en Outre-Mer. Par extension, elles peuvent aussi s’appliquer aux entrepreneurs de la métropole et notamment en régions. Mes photos qui sont ici émaillent cet article pour l’illustrer.

Circulab Game, le business game de l'économie circulaire. « Demain sera meilleur qu’aujourd’hui, mais pas pour tout le monde » L’ouvrage commence par une anecdote bien loin des garages mythiques de la Silicon Valley ou des cercles de pouvoir, à 3 heures du matin, après un concert country trop arrosé, dans la ville de Charleston, en Virginie occidentale.

« Demain sera meilleur qu’aujourd’hui, mais pas pour tout le monde »

Alec Ross, qui fut conseiller innovation de Hillary Clinton au Département d’Etat pendant quatre ans à la Maison Blanche, raconte son job d’étudiant, en 1991, dans cet Etat parmi les plus pauvres des Etats-Unis : nettoyer les dégâts des fêtards à coups de produits chimiques avec une équipe de « bons gars, mais abattus », qui avaient perdu leur job dans les mines de charbon, remplacés par des machines.

Ces travailleurs de nuit étaient « les perdants de la mondialisation et de la précédente vague d’innovation », relève-t-il. La fin de la vie privée La guerre du code L’originalité de l’ouvrage réside dans sa perspective historique et géopolitique. . « Les robots vont tuer des emplois »