background preloader

Articles intéressants / Références / Bibliographies

Facebook Twitter

De plus en plus de militants écologistes sont assassinés dans le monde. Au moins 116 militants écologistes ont été assassinés en 2014. Soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année précédente. C’est le bilan très inquiétant tiré par l’ONG Global Witness, spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles des pays du Sud et la corruption politique. Dans un nouveau rapport How many more ? (Combien de plus ?) Publié en avril 2015, l’ONG relève que trois quarts de ces assassinats ont eu lieu en Amérique centrale et en Amérique du Sud. « 40 % des victimes étaient des autochtones, tués dans le cadre de conflits liés à la construction de barrages hydroélectriques, de mines ou de luttes contre l’agro-industrie », précise le rapport. Cliquer sur l’image pour accéder à l’infographie dynamique Le rapport de Global Witness attire l’attention sur le cas du Honduras. « C’est le pays le plus dangereux pour les militants écologistes, si l’on compare au nombre d’habitants », relève l’ONG, qui a recensé 101 victimes dans ce pays entre 2010 et 2014.

Mouvements sociaux : « L’écologie est sans doute l’une des tentatives les plus abouties pour redonner du sens commun. Basta ! : Quels ont été les principaux apports des mouvements sociaux et du mouvement ouvrier à la société française telle qu’elle est aujourd’hui ? Danielle Tartakowsky [1] : La France de l’après-guerre a connu, comme nombre de pays, la mise en place d’un État providence – ou d’un État social s’agissant de la France. En Europe, le keynésianisme apparaît alors comme la réponse pour réorganiser le capitalisme entré en crise dans les années 30. En France, cet État social, aujourd’hui mis à mal, présente la caractéristique d’être non seulement le fruit d’une conjoncture mais aussi le résultat d’une étroite connexion avec le mouvement social. Les mobilisations populaires qui se déroulent entre 1934 et 1946 impriment leurs marques dans la nouvelle forme de compromis social qui sera mise en œuvre après la Libération.

La crise économique actuelle n’est-elle pas censée provoquer un sursaut, comme en Grèce ? En 1934, il y a une mobilisation politique parce qu’un ennemi, le fascisme, menace. Le besoin de posséder, par Christophe Goby (Le Monde diplomatique, novembre 2014) Quand une société connaît le chômage de masse, « le droit des arbres, on s’en fout » — c’était l’opinion d’une jeune journaliste des Inrocks à la fin des années 1990. Quinze ans plus tard, Jade Lindgaard (1) parcourt le monde pour recenser les modes de vie alternatifs, les dégâts de l’industrie ou du nucléaire.

Elle s’exprime en son nom propre, pour « désapprendre » et « se déprivatiser », comme cherchent à le faire des habitants de Nancy qui rénovent ensemble leurs logements. Le premier pas est difficile. Le second peut sembler dérisoire, tant le chemin est long. Lindgaard prend le pari que la valeur d’usage supplantera la valeur d’échange, que l’abondance tuera la propriété : « L’assurance de l’accessibilité quand l’usage se fait sentir prendra le dessus sur le besoin de possession », affirmait l’essayiste et militant écologiste libertaire Murray Bookchin.

Canada : l’industrie minière pointée du doigt après un désastre écologique. Des lacs et des cours d’eau pollués, des produits toxiques massivement déversés dans la nature, des communautés indiennes affectées : l’accident qui s’est produit cet été dans une mine d’or et de cuivre de Colombie-Britannique a été qualifié de « plus grande catastrophe minière jamais survenue au Canada ». De nombreuses alertes avaient pourtant été émises sans que l’entreprise minière ne renforce la sécurité de ses installations. Et le Canada n’a cessé d’affaiblir ses réglementations écologiques pour faciliter son « boom » minier. L’accident s’est produit le 4 août. La digue d’un bassin de décantation d’une importante mine d’or et de cuivre de Mount Polley, dans la province de Colombie-Britannique au Canada s’est rompue.

Des milliards de litres d’eaux usées et de boues toxiques se sont déversées dans les lacs et les cours d’eau environnant. L’état d’urgence a été décrété localement, assorti d’une interdiction de consommer l’eau du réseau. « Des saumons morts le long des berges » Vandana Shiva: «Sur une planète morte, on ne fait plus d’affaires» Fora. Athènes : l'ancien aéroport transformé en un champ d'expérimentations alternatives. L’ancien aéroport d’Athènes est coincé entre mer et montage. Niché parmi des quartiers résidentiels du sud de l’agglomération, il a été abandonné en mars 2001 au profit d’un aéroport plus grand et neuf installé sur la plaine fertile du Nord de la ville. Ce terrain de 623 hectares a également servi aux Jeux Olympiques de 2004. Sur cet espace, aujourd’hui entouré de barbelés et gardé par des entreprises de sécurité, se construisent depuis plusieurs années les résistances et les initiatives d’une ville en crise.

Elliniko est un filet, comme on dit en grec pour qualifier un terrain convoité. Malgré cela, « les installations sportives, les bâtiments construits à l’occasion des Jeux Olympiques de 2004 et même des hangars construits pour accueillir des expositions, ont été sciemment laissées à l’abandon par les différents gouvernements », déplore Nikos Belavilas, professeur émérite d’urbanisme à l’Ecole Polytechnique. Liquidation des biens publics, bradés au plus offrant Roxanne Mitralias. 40 campagnes publicitaires chocs qui changeront votre vision du monde.

Beaucoup d'entre nous se plaignent de campagnes publicitaires ternes, sans reliefs qui n'ont qu'un seul but : faire consommer le client coûte que coûte. Les affiches de cette liste montrent l'exemple parfait de stratégies publicitaires efficaces pour les campagnes à caractère social. Une campagne publicitaire bien réalisée, est pensée pour capter l'attention et sensibiliser voire choquer l'interlocuteur sur diverses questions sociales ou environnementales. Différentes études ont prouvé que l'émotion avait un impact significatif sur la mémoire, les publicitaires le savent et s'en servent pour que leurs messages se propagent dans le temps. Découvrez 40 campagnes publicitaires chocs qui ne cesseront de nous faire réfléchir. "Cela ne se passe pas ici, mais ça se passe en ce moment" / www.amnesty.org Regardez à quel point il est facile de combattre la faim dans le monde / www.feedsa.co.za Où est le pédophile ? Action mondiale dans l'intêret des animaux : les sacs plastiques tuent.

Jade Lindgaard. 36 ans, a travaillé aux Inrockuptibles. Elle est l'auteure de plusieurs livres, dont Le Ba-ba du BHL, avec Xavier de la Porte (2004), et La France Invisible (2006). Membre du comité de rédaction de la revue Mouvements. Lire le blog de Jade Lindgaard Ses derniers articles Climat : + 3,7 à 4,8° des températures d’ici un siècle 13 avril 2014 | Par Jade Lindgaard Sans effort supplémentaire, les températures pourraient s’élever de 3,7 à 4,8 °C d’ici 2100, selon le dernier volet du cinquième rapport du Giec, publié dimanche 13 avril. Ecologie: un monstre administratif aux pieds d'argile 08 avril 2014 | Par Jade Lindgaard Derrière le « grand » ministère de l’écologie dont Ségolène Royal prend la tête, se trouve un monstre administratif encore meurtri par sa création à marche forcée sous la présidence Sarkozy ainsi que par la RGPP.

L’écologie selon Ségolène Royal 03 avril 2014 | Par Jade Lindgaard Stade de Lille: les arrangements d’Eiffage avec l’environnement 02 avril 2014 | Par Jade Lindgaard. La planète, la modernité et nous (1/4). Comment penser la révolution climatique - Page 1. En Croatie, l’écologie fait bouger la société. Zagreb, reportage Le 6 mars dernier, à 9 heures, une dizaine de militant-e-s écologistes ont joué une partie de golf devant le parlement croate à Zagreb.

La presse nationale est venue nombreuse pour relayer leur message : le refus de la transformation de la côte du pays en vaste complexe immobilier touristique. L’action était signée Zelena Akcija, « Action Verte » - l’organisation écologiste la mieux connue du pays et membre de la fédération internationale des Amis de la Terre. La côte croate, connue pour sa beauté et sa biodiversité, est à la fois une fierté nationale et une attraction touristique. Elle est aussi la proie des investisseurs, qui souhaitent y construire des appartements de luxe, des hôtels, et des golfs. En 2011, un projet de loi aurait pu rendre tout cela possible : changer le statut des terres côtières pour en faire des terrains de golf serait devenu possible. La région de Dubrovnik, très touristique, était particulièrement concernée. Zelena Akcija les appuya.

Une ville verte au pays des gueules noires - Page 1. Developpement_durable.pdf. L'éducation au développement durable. L'École s'engage dans la dynamique des Objectifs de développement durable - Agenda 2030 Depuis la publication des 17 objectifs de développement durable (ODD), dont "Une éducation de qualité pour tous », par les Nations Unies en 2015, ces derniers font l'objet d'appropriations nationales sous la forme des "Agendas 2030".

Les ODD font l'objet d'une dynamique d'appropriation forte et rapide par les collectivités territoriales, le monde de l'entreprise et les associations. Les ODD confèrent une nouvelle dimension à l'éducation au développement durable, et un sens planétaire à la mission propre à l'Éducation nationale. Découvrir les 17 objectifs de développement durable Le développement durable est adopté par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans son acception classique comme étant une démarche de rétablissement d'équilibres dynamiques entre l'environnement, le monde social, l'économie et la culture. Une mise en œuvre progressive.

« Zone de gratuité », ou comment les objets deviennent « sans propriétaire fixe » - Véritable libre-échange. Et si on changeait notre rapport à la propriété et à la consommation ? Un peu partout en France émergent des « zones de gratuité », des espaces où les rapports marchands sont abolis, de manière temporaire ou permanente. Ici les objets circulent et les gens se parlent, en réapprenant que l’échange ne passe pas forcément par l’argent. Petit reportage à Montreuil (Seine-Saint-Denis). « Tout est vraiment gratuit ? », questionne un enfant, incrédule. Dans cette rue de Montreuil (Seine-Saint-Denis), une centaine de personnes discutent, se promènent ou explorent des piles d’objets entassés sur une dizaine de tables. Ce projet est né il y a quelques années. « Lors d’un repas de quartier, nous avons lancé l’idée avec des copains, les voisins de la rue, explique Vito, l’un des organisateurs.

Un pied-de-nez à la société de consommation Andres est venu d’une rue voisine, avec sa famille. Tout l’après-midi, les tables se vident et se regarnissent. Donner et récupérer à la place d’acheter et jeter. Guide-ADEME-eco-jeune-12-3-1_6Mo.pdf. Boîte à outils de l'organisation durable. Ville durable, aménagement urbain. À quoi ressemblera la ville de demain ? Nos villes grossissent de plus en plus Les villes « repensées » pour devenir plus écologiques De nouveaux systèmes pour répondre aux besoins des habitants Une place retrouvée pour la nature en ville Et la place de l'homme dans tout cela ? Tous les dossiers Eco-gestes : les idées reçues Une société post-carbone ?

Passer un Noël écoloLes sites pollués sont parmi nous...Agis pour l’environnement, deviens écomobileTout comprendre sur le recyclage du papierPrépare ta rentrée et pense à l'écologieOrganiser un festival « vert », c’est possible ! Se bouger pour la planète : comment agir au collège et au lycée ? À quoi ressemblera la ville de demain ? Les jeunes et l'environnementLes sols : pourquoi et comment les protéger ? La qualité de l'air que nous respironsL'éco-mobilité : une nouvelle façon de se déplacerJ'ai testé : le service civiqueComment ça marche l'énergie éolienne ?

Fais la fête écoloVivre un Noël plus écoloLes déchets, arrêtons-les! Images à télécharger. Livres et documentaires en environnement, développement durable, nature, sciences de la vie et de la Terre. Représentation cartographique de l'eau sur Terre : une petite bulle à préserver. Liens Verts « La face verte de l'entreprise. Dossiers : tous les dossiers - page d'accueil dossier. Se bouger pour la planète : comment agir au collège et au lycée ? Pendant la classe Pendant les inter-classes Laisse parler ta créativité Et les collèges et lycées, ils se bougent, eux ?

Quelques exemples d'actions réussies Tous les dossiers Pourquoi faut-il recycler les lampes basse consommation ? Passer un Noël écoloSe bouger pour la planète : comment agir au collège et au lycée ? À quoi ressemblera la ville de demain ? Les jeunes et l'environnementLes sols : pourquoi et comment les protéger ? La qualité de l'air que nous respironsL'éco-mobilité : une nouvelle façon de se déplacerJ'ai testé : le service civiqueComment ça marche l'énergie éolienne ? Fais la fête écoloVivre un Noël plus écoloLes déchets, arrêtons-les! Images à télécharger Accueil | Mentions légales | Nous contacter © ADEME 2014. L'écologithèque.com. Prix Goldman 2013 : 6 nouveaux héros de l’écologie récompensés. Ne pas rapporter de cadeaux empoisonnés de ses voyages. Huile de palme : démêler le vrai du faux. Avec l’amendement Nutella visant à augmenter de 300 % la taxe sur l’huile de palme, cette huile est de nouveau sur la sellette en France.

Entretien avec le Dr Jean-Louis Thillier, expert en sécurité sanitaire. L’huile de palme est accusée de causer des dégâts sur l’environnement des pays producteurs, mais aussi d’être à l’origine de sérieux problèmes sanitaires. Qu’en est-il ? Dr Jean-Louis Thillier – L’affaire de « l’amendement Nutella » a eu le mérite de rappeler une vérité simple : depuis plusieurs décennies, la composition du contenu de notre assiette s’est profondément modifiée.

D’aliments entiers naturels cuisinés à la maison, notre régime alimentaire s’est mis à inclure de plus en plus d’aliments transformés par l’industrie agro-alimentaire. L’huile de palme est donc dangereuse pour la santé ? Ce n’est pas si simple ! Dans ce cas, où est le problème ? Pour quelles raisons l’industrie agroalimentaire a-t-elle besoin de transformer l’huile de palme ? On y arrive ! L’Onu propose d’affecter 2% du PIB mondial à une croissance plus verte. Selon un nouveau rapport des Nations unies, 2% du PIB mondial investis dans dix secteurs clés permettrait d’aller vers une économie moins carbonée et de lutter contre la pauvreté. Le souci de l’environnement, la lutte contre la misère et la croissance sont trois objectifs conciliables, contrairement au «mythe de l’arbitrage entre investissements environnementaux et croissance économique», affirme l’Onu dans un rapport publié le 21 février, intitulé «Vers une économie verte: Pour un développement durable et une éradication de la pauvreté».

En investissant judicieusement 2% du PIB mondial, soit environ 1.300 milliards de dollars par an, selon l’Onu, l’économie mondiale pourrait connaître une croissance identique sinon supérieure aux prédictions des modèles économiques actuels. Le rapport affirme que les nouveaux emplois crées, dans les énergies renouvelables et dans une agriculture plus durable notamment, compensera les pertes des emplois de l’ancienne «économie brune». Sur la Toile. L'enjeu de la transition énergétique. Save the Ocean by Guilherme Criscuolo on Prezi. Visualiser la pollution de sa ville en 3D avec une application. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Choisir son trajet en ville en fonction de la pollution ? Demain, il suffira d’un clic sur son smartphone et la carte en 3D de la dispersion des polluants présents dans l’air en tout point de la cité s’affichera sur l’écran. Aujourd’hui, on sait l’air citadin pollué et nuisible à la santé, mais les particules fines en suspension et l'oxyde d'azote restent invisibles.

C’est à cette invisibilité que veut remédier Aircity, le premier simulateur 3D de la qualité de l’air en ville, conçu par Airparif, l’agence de surveillance de la qualité de l’air en région parisienne, en partenariat avec le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), les entreprises spécialisées en modélisation Aria Technologies et Mokili, et l'Institut géographique national (IGN) France International.