background preloader

Participation

Facebook Twitter

Civic Tech. Towards Liberatory Technology. This text is intended as an opening for the constructive discussion about development of liberatory technology (as coined by Murray Bookchin in his writings) in the realm of European anarchist movement and its kindred spirits.

Towards Liberatory Technology

If there is one single question this text struggles to answer, it is „How to develop a technological component of a free society, to support prefiguration of confederated and freedom-oriented communities?” If there is one single goal of the travel that begins with this text, it is formation of a Special Interest Group to discuss and coordinate all technology developments done by its members, within the anarchist movement and beyond it. For the sake of this article I will define technology as a set of skills and knowledge concerning the way people (individually and in society) interact with their material and immaterial (information, energy) environment.

Edible City. Système diy. Pratiqué depuis toujours, le « Do It Yourself » resurgit comme démarche politique et éthique avec le phénomène hippie des années 60.

système diy

Avec les mouvements punk des années 70 et 80, l’état d’esprit et les objectifs évoluent, l’action s’impose comme cadre et objectif de travail et de création. Près de quarante ans après la sortie en France du Catalogue des Ressources – acte de naissance des éditions Alternatives (1975) –, on assiste à un retour du DIY, tout particulièrement en Europe. Urbanisme tactique : réinventer la ville autrement. Comprendre l'urbanisme tactique Contrainte de faire face à des enjeux multiples et complexes, la ville se transforme un peu partout dans le monde.

Urbanisme tactique : réinventer la ville autrement

À côté des réflexions menées par les acteurs et les spécialistes de l'urbain, se développent au niveau local des expérimentations passionnantes, portées par les habitants avec l'accord des élus. Ces projets variés sont autant de signes que le renouveau urbain est en train de s'inventer sous nos yeux et qu'il a pour noms : innovation sociale, nouvelles technologies et partage. Participation. Les initiatives citoyennes dans mon quartier. Partout, des territoires hautement citoyens ! L’objectif des THC est de repenser collectivement le schéma de gouvernance du territoire, pour permettre aux citoyens de s’y impliquer beaucoup plus.

Partout, des territoires hautement citoyens !

La commune de Mulhouse est la première à s'engager dans le programme Territoires Hautement Citoyens (THC). Le maire de la ville, Jean Rottner, le dit lui-même : il souhaite "remettre le pouvoir entre les mains de ses concitoyens". Cartographie participative. Qu’est-ce que participer en cartographie?

Cartographie participative

Le mot participation relève principalement de deux usages en cartographie : la carte comme support iconographique au débat public et à la participation des communautés locales, d’une part ; l’implication du public dans la conception de la carte elle-même, d’autre part. Le premier usage, sans doute le plus diffusé, est souvent mis en perspective par les chercheurs et les praticiens de l’aménagement et du développement territorial, selon l’échelle de participation proposée en 1969 par Sherry R. Arnstein. La carte, généralement d’ailleurs associée à ses moyens techniques de production et de diffusion, y est déclinée comme moyen de manipulation de l’opinion publique, support de diffusion d’information locale ou de consultation, lieu d’échange et de dialogue, etc. Utopie urbaine? “Le concept d’espace public est à la fois un concept d’urbanisme et d’aménagement,et un concept de philosophie et de sociologie politique.

utopie urbaine?

Il est donc à la fois une réalité effective, concrète, et une métaphore. Si on prend le concept dans la perspectivequi est aujourd’hui la plus commune, c’est-à-dire celle de l’aménagement et de la transformation des cadres de la vie collective, l’espace public c’est surtout l’espace du public. C’est un espace qui est ouvert à la fréquentation et à l’usage, libres mais règlementés, de tout un chacun. Par contre, si l’on prend le concept du point de vue de la philosophie politique, l’espace public est avant tout une métaphore, la métaphore d’une forme d’action collective et de lien politique, qui d’ailleurs n’est pas toujours règlementée par l’Etat. Cette forme d’action n’a pas nécessairement une apparence spatialisée, et donc on peut se demander pourquoi on fait appel dans ce cas à une métaphore spatiale.”Jean Marc Besse. Recherche-action. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Recherche-action

Pour approcher cette notion aux contours flous et aux synonymes multiples (on parlera tantôt de « recherche-intervention », tantôt de « recherche-expérimentation »), on retiendra deux acceptions spécifiques de la « recherche-action » où se sont cristallisés ses usages, avec des recoupements possibles, notamment autour des années 1970, où la recherche de l'émancipation et de l'autonomie (l'empowerment - le pouvoir-faire), dans la tradition communautaire anglo-saxonne) était un thème politique mobilisateur et transversal aux deux usages.

L'une, utilisée en Grande-Bretagne depuis la fin des années 1940 (action research), désigne un mode d'action sociale centrée sur les obstacles et les ressources de la dynamique des groupes, « sociaux » ou « naturels ».