background preloader

Nicoilasbenjaminmael

Facebook Twitter

georges

Reims: la fin de vie de Vincent Lambert à nouveau envisagée. Les médecins du CHU de Reims ont engagé à nouveau une réflexion sur la fin de vie de Vincent Lambert, un tétraplégique en état de conscience minimale dont les parents s'étaient opposés en justice à son euthanasie passive, a-t-on appris lundi de source médicale.

Reims: la fin de vie de Vincent Lambert à nouveau envisagée

«Compte tenu de l'état de Vincent, une réunion a été programmée pour la fin de mois avec toutes les parties concernées pour expliquer notre position avant d'engager un protocole de fin de vie», a expliqué à l'AFP Eric Kariger qui dirige le service de médecine palliative au CHU de Reims, confirmant une information de France Bleu Champagne. Selon le corps médical, Vincent Lambert, le patient de 37 ans hospitalisé depuis 5 ans après un accident de moto, est totalement aphasique et dans un état «pauci-relationnel», un état de conscience minimale qui permet une certaine interaction avec l’environnement par la vue notamment, sans pour autant «être sûr qu'il intègre correctement les informations sensorielles». Euthanasie présumée à Besançon : deux médecins mis en examen. Nicolas Bonnemaison, urgentiste au centre hospitalier universitaire de Bayonne, a été renvoyé devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques pour sept empoisonnements de patients en fin de vie, a annoncé, mercredi 16 octobre, une source proche du dossier citée par l'AFP.

Euthanasie présumée à Besançon : deux médecins mis en examen

Le médecin, qui dit avoir hâte de s'expliquer devant les juges, "n'a jamais nié les faits et a admis leur gravité, mais a expliqué avoir agi dans le seul but d'abréger les souffrances de ses patients", a déclaré un de ses avocats. Il avait été mis en examen en 2011 pour avoir abrégé la vie de patients âgés par injections létales. Il a bénéficié de non-lieux pour deux cas.

M. Euthanasie. L’euthanasie désigne l’acte de faire mourir quelqu’un intentionnellement afin de lui éviter l’agonie, dans le cas où les souffrances des patients atteints de maladies incurables (cancer en phase terminale…) sont difficiles, voire impossibles à apaiser à l'aide des soins palliatifs.

Euthanasie

L’euthanasie s’oppose donc totalement à l’acharnement thérapeutique qui consiste en la réalisation d’actes médicaux dans le but de maintenir obstinément la vie d’une personne incurable. L’euthanasie animale est couramment pratiquée, alors que l’euthanasie humaine n’est autorisée que dans certains pays, dans des conditions particulières, n’incluant pas la France. Euthanasie : Qu'est-ce que c'est ?

Euthanasie : Suicide assisté, euthanasie... Ce que recommande le rapport Sicard - Société. L'euthanasie, prochain débat public risqué ? Comme pour tous les sujets de société sensibles, la question de l'euthanasie devrait, elle aussi, connaître de tumultueux débats sur les ondes de nos radios et télévisions nationales.

L'euthanasie, prochain débat public risqué ?

Le mariage pour tous fut le symbole flagrant du manque de clarté et d'efficacité des débats publics en France. L'enjeu, aussi important soit-il, a été largement dépassé par les à-côtés et les polémiques désagréables opposant deux types d'extrémistes: ceux qui, opposés fermement à la loi, profitaient des manifestations pacifistes organisées dans les rues de France pour véhiculer leur haine, et ceux -une minorité, toujours-, favorables à une telle loi, n'acceptant pas l'idée qu'on puisse penser différemment d'eux. Le risque que le possible futur débat sur la question du droit à l'euthanasie connaisse les mêmes symptômes, est évidemment présent. Sujet sur lequel certains responsables politiques ont déjà commencé à militer massivement, soit en faveur du projet, soit en s'y opposant.

Une dernière volonté ? La législation sur l'euthanasie est très variable en Europe. Fin de vie : François Hollande annonce un projet de loi sur l'euthanasie "à la fin de l'année" Le débat sur l'euthanasie n'a pas fini de déchirer monde médical et opinion publique.

Fin de vie : François Hollande annonce un projet de loi sur l'euthanasie "à la fin de l'année"

En rendant lundi un avis qui recommande de ne pas légaliser l'assistance au suicide (la délivrance d'un produit que le patient pourrait lui-même s'administrer) ni l'euthanasie, le comité consultatif d'éthique (CCNE) ne tranche pas vraiment. "La réflexion sur la fin de la vie n'est pas close", estime ainsi le Conseil. Cet texte rendu lundi avait été présenté comme un préalable à une nouvelle loi sur la fin de vie promis par François Hollande lors de sa campagne. Un projet de loi avait été annoncé il y a quelques mois pour juin 2013, il sera finalement présenté "sans doute à la fin de l'année", annoncé le Président de la République. Le texte "complètera, améliorera la loi Leonetti qui est déjà un premier pas dans la direction qui est celle de la dignité de la personnes", a-t-il précisé. Suicide et euthanasie. Carte Europe euthanasie.