background preloader

Agrégation - Médiévale

Facebook Twitter

CR Tolan John juifs chrétiens et musulmans au moyen Age. Podcasts – Un an d’histoire médiévale à « La Fabrique de l’Histoire » (2017-2018) La Fabrique de l’Histoire Par Emmanuel Laurentin du lundi au vendredi de 9h00 à 10h00 et le samedi de 08h00 à 09h00 Mieux comprendre le lien qui nous unit au passé, telle est l’ambition de cette émission quotidienne déclinée en documentaire, archives commentées, débat. Émissions consacrées à la période médiévale : La justice au Moyen Âge Invités : Claude Gauvard et Maud Ternon Accès : ici Quand le peuple demande justice Invités : Martine Kaluszynski, Denis Salas et Pierre-Anne Forcadet Accès : ici Un Moyen Âge inventé Invité : Zrinka Stahuljak Accès : ici Nouvelles recherches sur les territoires portuaires Invités : Mathias Tranchant, Laurent Warlouzet et Sébastien Martin Accès : ici Secret des princes, secrets d’État Invités : Alexandre Rios-Bordes et Alexandre Rios-Bordes Accès : ici La fin des étuves Invités : Laurence Moulinier-Brogi et Marilyn Nicoud Accès : ici Qu’est-ce qu’une crise alimentaire ?

Saint Louis en Égypte Invités : Yann Potin, Anne-Marie Eddé et Abbès Zouache Accès : ici. CHRÉTIENS, JUIFS, MUSULMANS : 15 SIÈCLES DE COHABITATION EN EUROPE. ET DEMAIN ? La diversité religieuse en Europe s'enracine dans les pratiques des sociétés médiévales. Au Moyen-âge, les dirigeants chrétiens et musulmans accordèrent des statuts protégés et inférieurs à certaines minorités religieuses.

Aujourd'hui, l'étude des sources juridiques montre que les sociétés médiévales comme la nôtre ont subi des changements constants en matière religieuse et que la cohabitation, certes pas toujours pacifique, a été la règle plutôt que l'exception dans l'histoire européenne... CC Internet Archive Book Images / Flickr A l'occasion d'un colloque organisé à Nantes du 20 au 22 octobre 2014, une table ronde a réuni plusieurs spécialistes de l'histoire et des religions pour revenir sur 15 siècles de cohabitation entre chrétiens, juifs et musulmans.

Dominique Avon, Professeur d'Histoire contemporaine Jean Bauberot, Professeur émérite EPHE, chaire "Histoire et sociologie de la Laïcité" Pour aller plus loin... Voir toutes les conférences de l'Université de Nantes. Alain Ducellier, Le miroir de l'Islam : Musulmans et Chrétiens d'Orient au Moyen Age (VIIe-XIe siècle) Que, malgré quelques cas de résistance locale ou de velléités de résistance, les conquérants, inférieurs en nombre, en armement, en organisation militaire, n'auraient pu s'emparer en une dizaine d'années de toute la Palestine-Syrie, de l'Egypte et d'une partie de l'Arménie s'us n'avaient bénéficié de la passivité, et souvent de la complicité, des autorités militaires, civiles et surtout religieuses, qui considéraient cette nouvelle invasion comme une libération de la tyrannie des Byzantins-orthodoxes, qui les opprimaient fiscalement et les persécutaient religieusement, surtout depuis la revanche d'Héraclius sur les Sassânides.

Après leur soumission, comment les vaincus jugent-ils leurs vainqueurs et la domination musulmane ? Les réactions diffèrent selon les provinces et les sectes : d'une façon générale, l'Arménie est la plus hostile ; l'Egypte l'est moins et la Syrie-Mésopotamie est la plus favorable. Des multiples guerres civiles musulmanes, ni appel aux «frères » byzantins. 1. David Nirenberg Violence et minorités au Moyen Âge. David Nirenberg Violence et minorités au Moyen Âge Paris, PUF, 2001, 351 p.

L'épisode extrêmement violent de la « croisade des Pastoureaux» de 1320 a accrédité l'idée selon laquelle la fin du Moyen Age avait multiplié les violences aveugles contre les juifs, les musulmans et les lépreux, passant subitement d'un âge d'or de la tolérance, la convivencia, à celui des attaques systématiques, et que l'intolérance, jusqu'au XXe siècle, découlait directement des actes perpétrés contre ces minorités. L'ouvrage de David Nirenberg s'inscrit en faux contre cette vision téléologique de l'histoire et récuse toute continuité entre les systèmes de pensées présidant aux violences médiévales et celles des époques suivantes.

De plus, qualifier d'irrationnelles les persécutions conduit à masquer la logique et les nombreuses stratégies - plus ou moins conscientes - qui participent aux explosions de haine, et c'est surtout faire fi des contingences sociales, économiques et culturelles de chaque époque. Introduction : La mer en partage. Échanges entre le Monde Islamique et l'Europe du Sud. | Inrap. Succédant à une Mare Nostrum romaine et après une période de morcellement politique, la Méditerranée se présente au VIIe siècle comme un ensemble globalement divisé en trois : au nord, un domaine encore divisé entre Goths et Francs, au nord-est, un empire byzantin qui se réduit inexorablement, et au sud et à l'est, un ensemble nouveau né d'une conquête fulgurante menée au nom de l'Islam.

Cet empire musulman qui culminera à la fin du califat omeyyade (750) est le plus grand imperium jamais réalisé : il s'étend de l'Espagne et du Maroc aux confins de la Chine et de la Nubie aux Pyrénées. C'est le dâr al-islâm et "au-dehors" le dâr al-harb, le territoire de la guerre, où toute action guerrière est permise et encouragée. Un monde à conquérir. Cette représentation dualiste a longtemps persisté et perdure visiblement encore de nos jours dans l'esprit de certains, de part et d'autre de cette "frontière".

Être juif en Catalogne au Moyen Âge. Justice et religion font elles bon ménage ? Dans une société qui se veut laïque, soumise à un État laïc – le nôtre – la réponse pourrait être « oui, mais pas toujours ». Pourtant, si la religion est une pomme de discorde entre les peuples et la justice, elle peut aussi être un outil propre à régler les disputes. L’exemple de la justice en Catalogne le démontre. Bien entendu, le Moyen Âge est encore loin de la séparation de l’Église et de l’État : la principauté catalane est donc chrétienne, ce qui se retrouve dans sa législation. Malgré cela, le pluralisme confessionnel y est une réalité, poussant les législateurs à réglementer la place de chacun dans la société. Dans ce cadre, les juifs ont-ils les mêmes droits que les chrétiens devant la justice ? Masset Y., 2015, Les juifs face à la justice catalane (1301-1327), CRHIA, Thèse d’Histoire, Université Nantes CC Wikimedia Commons Victor Hugo Si les juifs sont soumis à la loi commune, ils font parfois l’objet de normes particulières.

Carré Pluriel - Une cohabitation millénaire. Entretien vidéo de Johnn Tolan qui présente les modes de coexistence des religions au Moyen-Age. Instructif. La thèse de la coexistence pacifique comme celle de l’affrontement permanent entre minorités religieuses au Moyen-Âge relèvent du mythe. L’Europe médiévale est un monde où se côtoient à tout moment juifs, chrétiens et musulmans dans un mouvement de définition permanente de leur statut et de leurs relations. John Tolan est professeur d’histoire à l’Université de Nantes, spécialiste des minorités religieuses dans l’Europe du haut Moyen-Âge. La Vie des idées : Comment les minorités religieuses cohabitent-elles dans l’Europe médiévale ? John Tolan : La pluralité religieuse en Europe, ce n’est pas quelque chose de nouveau, ce n’est pas le produit du colonialisme ou de l’immigration. Dans le débat sur la constitution de l’Europe, on a mentionné les racines chrétiennes de l’Europe. La Vie des idées : Comment l’islam a-t-il été perçu par les auteurs européens ?

Les États latins d’Orient. Les communautés juives en Europe occidentale et centrale du Ve au XVe siècle. Tolède, ville castillane aux XIIe et XIIIe siècles. TOLAN MEDITERRANEE. JEAN XXII ET L'EXPULSION DES JUIFS DU COMTAT VENAISSIN Valérie Theis Éditions de l'EHESS | « Annales. Histoire, Sciences Sociales » 2012. Le statut légal des minorités religieuses dans le monde euro-méditerranéen (RELMIN) John Tolan. Religion et exclusion - Les juifs de Provence au Moyen Âge : entre intégration et exclusion (XIIIe-XVe siècle) - Presses universitaires de Provence.

1Je ne suis pas certain que la situation des juifs en Provence au Moyen Age trouve sa place dans une série de conférences sur le thème « Oppression et résistance ». En effet, c’est sans doute en Provence et dans le Comtat voisin que les juifs sont au Moyen Âge le moins soumis à l’oppression. Et, d’autre part, les juifs n’ont pas coutume de répondre par la résistance à l’oppression infligée par le pouvoir politique légitime.

Une maxime hébraïque traverse tout le Moyen Âge : « La loi du roi (sous-entendu du pays où nous sommes) est la loi ». Il reste qu’il est d’autres formes d’oppression que brutale et d’autres formes de résistance que frontale. 2La présence d’une minorité juive en Provence est ancienne. 3Cette population a un statut particulier qui assure sa protection et, ce faisant, garantit sa différence. 4Le droit romain, car la situation juridique des juifs dans l’Occident médiéval est pour une large part un héritage de l’Empire romain. 15Qui sont ces émeutiers ? Communautés juives en pays d'Islam : identité et communication à Djerba.

On était mal préparé à voir certains de ces groupes résister dans la différence ou s'évanouir dans l'émigration, et on a peu analysé les laissés-pour-compte de la libération nationale. Privés de légitimité politique, Arméniens, Coptes, Kurdes ou juifs sont donc privés de légitimité scientifique. Ni l'histoire sociale ni l'ethnographie de ces groupes, ni, encore moins, celles des relations intercommunautaires, n'ont été écrites, ce qui rend l'histoire récente ou actuelle de ces régions à peu près inintelligible. Or, jusqu'au xixe siècle au moins, les États musulmans n'ont jamais défendu une idéologie du melting-pot. Bien au contraire, ils ont cultivé la différence et, en ce qui concerne les non-musulmans, ils ont patronné une relative autonomie interne de leurs communautés. Cela ne signifie pas pour autant que chaque groupe ait vécu dans un complet isolement.

Ces communautés juives des pays d'Islam sont aujourd'hui en voie de disparition ou disparues. Article Stephane boisselier sur les minorites. Nes minorités religieuses en Europe. Citoyenneté et fait minoritaire dans la ville médiévale Claude Denjean. [*] Claude Denjean est maître de conférences, habilitée à diriger des recherches, d’histoire médiévale à l’Université de Toulouse-Le Mirail et membre du FRAMESPA JACOV. [**] Juliette Sibon est maître de conférences d’histoire médiévale à l’Université d’Albi et membre de l’équipe JACOV au sein du FRAMESPA, Université Toulouse-Le Mirail. . [1] Cet article rend compte de la réflexion suscitée par la question posée par Juliette Sibon, organisatrice de la session Le citoyen juif dans la ville médiévale au 10e colloque de l’Association Européenne d’Histoire Urbaine qui s’est tenu à Gand du 1er au 4 septembre 2010. . [2] Bulle Sicut Iudaeis de 1123, Latran III en 1179 et Latran IV en 1215. Histoire & Images Médiévales.

UNE SOCIÉTÉ FACE À L'ALTÉRITÉ Juifs et chrétiens dans la péninsule Ibérique 1391-1449 David Nirenberg Éditions de l'EHESS | « Annales. Histoire, Sciences. Juifs et juifs convertis au Moyen Âge : « es-tu encore mon frère ? » ABULAFIA From Northern Europe to Southern Europe and from general to par ticular recent research on Jewish-Christian coexistence in Medieval Europe Journal of Medieval Histop 23 1997 pp 179-190. Jérusalem ou Valence : la première colonie d'Occident. Gneuses. La ressemblance avec le cantonnement algérien du xixe siècle était évidente ; il s'agissait d'un héritage de la conquête2. Le royaume de Valence des xiiie-xvne siècles, avec sa masse de paysans musulmans — peut-être la moitié de la population vers 1300 et encore le tiers en 1609 — offre donc, contrairement à l'opinion de P. Chaunu, l'aspect d'une véritable colonie « moderne ». S'agit-il d'une similitude formelle, sans contenu réel, ou peut-on discerner au contraire dans la structure sociale du royaume de Valence, dès l'époque médiévale, les grandes lignes d'une expérience rigoureusement « coloniale » ?

Une telle interprétation suppose que les mécanismes de ségrégation et d'exploitation des populations indigènes, caractéristiques des systèmes coloniaux modernes, y soient déjà présents. Un colonialisme médiéval C'est dans un ouvrage publié en 1973 que, pour la première fois, le médiéviste américain Robert I. Peut-être est-il significatif que le premier livre dans lequel R. 2. Les catharismes. Il fut une époque pas si lointaine où l’histoire du catharisme (au singulier !) Paraissait simple et claire : le catharisme était un phénomène extérieur, une importation orientale survenue, pour certains historiens au début du xie, pour d’autres au milieu du xiie siècle, caractérisé par une doctrine dualiste jusque-là inconnue dans le monde latin.Cette étude propose de revenir sur ces présumées origines historico-doctrinales et sur la nature de ce mouvement dissident.

Tout d’abord, en cessant de privilégier les constructions et préjugés historiques et doctrinaux élaborés et distillés depuis les théologiens catholiques de l’époque médiévale - leurs principaux détracteurs -puis transmis au travers d’une longue tradition historiographique dont les études récentes se font encore l’écho. Pilar JIMÉNEZ SANCHEZ est docteur en histoire de l’université de Toulouse II-Le Mirail, ex-directrice scientifique du Centre d’Etudes Cathares (Carcassonne) et secrétaire de rédaction de la revue Heresis. David Nirenberg Violence et minorités au Moyen Âge.

Les Arabes ont bien envahi l'Espagne : les structures sociales de l'Espagne musulmane. Les vues exprimées dans cet article reprennent en les systématisant pour les appliquer un débat fondamental de historiographie hispanique des données et des conclusions présentées dans autres travaux parus ou paraître Le peuplement de Valence aux deux premiers siècles de la domination musulmane dans Mélanges de la Casa de Velazquez 1969 pp 103-158 Un seigneur musulman dans Espagne chré tienne le ra de Crevillente id.

Les juifs, la violence et le sacré. LES JUIFS LA VIOLENCE ET LE SACRE David NIRENBERG Dans les autres cités des Francs il tous les ans trois jours insignes où les évêques adres sant au menu peuple disent Les juifs vous ont volé votre religion et pourtant les juifs vivent chez vous dans votre propre pays Aussitôt les gens du peuple et le reste des habitants se ruent la poursuite des juifs et ils mettent la main sur un eux ils le tuent Ensuite ils mettent sac toutes les maisons où il peuvent pénétrer Tel est le tableau que brosse le polémiste musulman Ahmad ibn Idris al- Qarafî1 mort en 1285 pour qui ce rituel annuel agressions contre les juifs illustre parfaitement le vice chrétien de intolérance Ce phénomène du temps même al-Qarafî avait rien de nouveau on signale des agressions du même ordre Toulouse en 1018 et Béziers en 1161 un accord visant abroger la coutume Cecil Roth les fait même remonter Antiquité2 Antiques peut-être mais en tout cas promises un bel avenir Sous une.

Alain Ducellier, Le miroir de l'Islam : Musulmans et Chrétiens d'Orient au Moyen Age (VIIe-XIe siècle) Le royaume chrétien de Valence et ses vassaux musulmans (1240-1280) Cadrage et biblio question medievale. Tolan Minorités et régulations sociales. Pouvoirs et minorités. La guerre sainte des musulmans. Identité chrétienne, coexistence et conversion dans l’Espagne du XVe siècle   | Conversion / Pouvoir et religion. Statut des minorités au MA. Les juifs de Provence au Moyen Age, Noel Coulet. Le dictionnaire de l'Histoire - Mozarabe, Mudéjar, Morisque, PPJohnTolan47 RELMIN. ESM082013.