background preloader

Ngyese_groupea_psy

Facebook Twitter

Bac+3 Arabe Licence psychologie en cours

Nomophobie – Addiction au téléphone portable. Jamais sans mon smartphone.

Nomophobie – Addiction au téléphone portable

Ce n’est pas le titre d’un livre adapté au cinéma mais la réalité d’une génération greffée à son téléphone mobile… La génération Z, encore nommée « digital natives », regroupe les individus nés après 1995 qui sont immergés avec l’environnement numérique. Le smartphone fait partie intégrale de la vie des Z, il a même plutôt envahi leur vie : plus de 80% des jeunes âgés de 12 à 18 ans sont équipés d’un smartphone, et plus on avance avec l’âge, plus les chances de posséder un téléphone portable augmentent (49% des 12-13 ans; 95% des 17-18 ans). Pour certains sociologues et psychologues, le smartphone est devenu une sorte de « doudou numérique » qui comble le manque affectif quand le Z est séparé de ses parents. Le smartphone n’est pas le doudou sans fil des Z car il ne se substitue pas à l’absence physique et affective de la mère, mais permet, au contraire, de communiquer au-delà de la famille avec les autres. Les signes qui ne trompent pas Elodie Gentina.

Je suis nomophobe. Nomophobe : contraction de “no mobile phobia”, ce terme désigne la peur d’être séparé de son portable.

Je suis nomophobe

Phobie des temps modernes ou fantasme marketing ? Aurore Aimelet Sommaire Pourquoi ? « Mon portable ne me quitte jamais, confie Xavier, 41 ans, commercial. Je surinvestis mon portable. « Nous ne sommes pas attachés à l’objet mais à ses fonctionnalités, rectifie Joëlle Menrath. J’évite toute émotion désagréable. Je m’imagine tout-puissant. La nomophobie, la peur d'être séparé de son mobile. Chez certaines personnes, ne pas avoir accès à son mobile peut créer des situations d'angoisse forte : cette pathologie doit être traitée par un psychologue.

La nomophobie, la peur d'être séparé de son mobile

Le téléphone portable est, aujourd'hui, l'un des outils des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) les plus utilisé au monde. Saviez-vous que le nombre de mobiles dépassait le nombre d'habitants dans le monde ? Il y a plus de 7 milliards de lignes mobiles sur les 5 continents ! Si l'évolution de l'utilisation n'est pas identique pour tous les pays, cela se vérifie dans le cas de la France : en 2012, les lignes de téléphonie mobile ont atteint 62 280 000 utilisateurs, sur les 65 millions d'habitants que compte la France.

Mais cette tendance est encore plus forte en Espagne, avec 55 millions de lignes mobiles, soit près de 9 millions de plus que d'habitants ! Reconnaître les signes de la nomophobie Sources : INSEE et Institut National des Télécommunications Photo : Wikimedia Commons. Souffrez-vous de NOMOPHOBIE? Par Karine Gagné | Nous vivons dans une société de l’immédiat.

Souffrez-vous de NOMOPHOBIE?

Lorsque nous ne répondons pas instantanément à un SMS, la personne à l’autre bout se met à imaginer de faux scénarios sur nos intentions. Phil Marso est le créateur de la journée sans téléphone cellulaire. Cette journée sert à nous conscientiser face à nos habitudes avec notre téléphone cellulaire. Il m’a inspiré à écrire un article sur le sujet. La nomophobie ou l’art d’être incapable de vivre sans son iPhone La nomophobie est un terme paru pour la première fois en 2008. Il est vrai que notre vie entière est logée dans cet objet transitionnel à l’apparence inoffensive. Nos trucs pour éviter d’être nomophobe Voici quelques trucs concrets pour vous aider à vous désinvestir de votre cellulaire afin de vivre une vie plus saine et équilibrée: Allez maintenant, je vous laisse réfléchir à tout cela, bonne suite! Karine Gagné Réf : www.lesechos.fr. Nomophobie - peur d'être sans téléphone portable. Etes-vous nomophobe? Vous êtes ici:: Accueil / Actualités / Vous paniquez sans votre portable?

Nomophobie - peur d'être sans téléphone portable. Etes-vous nomophobe?

Êtes-vous nomophobe ? Avez-vous un sentiment d’insécurité quand vous n’avez pas votre téléphone portable à portée de main? Grâce à un sondage américain, mené par Lookout, qui explore la manière dont nous sommes devenus dépendants de nos téléphones mobiles, nous avons des informations officielles sur la dépendance des téléphones mobiles. Cette étude est basée sur des entretiens avec 2.000 Américains qui ont parlé de leurs habitudes concernant l’utilisation des téléphones portables. Les résultats sont inquiétants et montrent que la plupart des utilisateurs des smartphones souffrent de nomophobie – angoisse de se retrouver sans téléphone mobile à portée de main. Lookout conclut que 73% de la population font des attaques de panique quand ils perdent leurs téléphones et 7% d’entre eux se sentent malades sans mobile. Que pensez-vous de tout cela?

#NoMoPhobie. Nomophobe. LES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIES A L'USAGE DU NUMERIQUE.