background preloader

Nelum

Facebook Twitter

En Méditerranée, les Européens changent leur fusil d’épaule face aux migrants. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) L’Italie a officiellement confirmé, vendredi 31 octobre, la fin de l’opération Mare Nostrum en Méditerranée.

En Méditerranée, les Européens changent leur fusil d’épaule face aux migrants

Lancée en octobre 2013, après les catastrophes de Lampedusa et de Malte au cours desquelles ont péri près de quatre cents migrants, ce dispositif de sauvetage des migrants en mer sera remplacé, dès samedi 1er novembre, par l’opération Triton, coordonnée par Frontex, l’organisme de surveillance des frontières extérieures de l’Union européenne. Triton sera centrée sur les routes migratoires partant de Libye et d’Égypte. Londres ne participera pas au sauvetage de migrants en Méditerranée. Les opérations européennes de sauvetage de migrants en Méditerranée se feront sans la Grande-Bretagne.

Londres ne participera pas au sauvetage de migrants en Méditerranée

Lundi 27 octobre, la secrétaire d'Etat aux affaires étrangères britannique, Joyce Anelay, a prévenu : « Nous pensons que [ces opérations] créent un “facteur d'attraction” involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles. » La position du gouvernement est de se concentrer sur les « pays d'origine et de transit » et de lutter contre les passeurs, a-t-elle ajouté. EUROPE - Londres refuse de soutenir le sauvetage des migrants en Méditerranée. Sauvetage des migrants en mer : pourquoi l’opération Triton est vouée à l’échec ?

Navires de la Marine italienne participant à l'opération Mare Nostrum. © Amnesty International Que les choses soient claires, l’opération Triton qui débutera le 1er novembre sous l’égide de l’Agence Frontex, ne remplacera jamais l’opération Mare Nostrum.

Sauvetage des migrants en mer : pourquoi l’opération Triton est vouée à l’échec ?

Ceci pour quatre raisons très simples : « Mare Nostrum » s’arrête, « Triton » commence. Qu’on ne s’y méprenne pas, derrière ce nouveau nom, c’est bien une opération maritime radicalement différente qui est organisé par l’Union européenne qui désormais patrouillera en Méditerranée. Fini la priorité donnée au sauvetage des vies en mer, revoilà le contrôle et la lutte contre l’immigration « irrégulière ».

L’objectif de l’opération Triton est de lutter contre les migrations « irrégulières ». Si l’opération Mare Nostrum poursuivait deux objectifs, lutter contre le trafic de migrants et sauver des vies, ce sont d’abord 155 000 vies auxquelles le secours a été porté en pleine mer depuis près d’un an par les autorités italiennes. Refugees Daily. " Mare Nostrum ", le dilemme de Bruxelles Publisher: Le MondeStory date: 20/10/2014Language: Français L'opération lancée en octobre 2013 a sauvé des dizaines de milliers de migrants.

Refugees Daily

Mais l'Italie ne veut plus payer seule, ni encourager les départs. La solidarité des Etats-membres se fait attendre Fin août, Bruxelles est à moitié orpheline. Death at sea: Syrian migrants film their perilous voyage to Europe – video. Italie. Arrêter l'opération de surveillance et de sauvetage Mare Nostrum mettrait des vies en danger. Le projet de l’Italie d’arrêter l’opération Mare Nostrum de surveillance et de sauvetage en mer Méditerranée mettrait en danger la vie de milliers de migrants et de réfugiés cherchant à se rendre en Europe, a déclaré Amnesty International vendredi 17 octobre.

Italie. Arrêter l'opération de surveillance et de sauvetage Mare Nostrum mettrait des vies en danger

Le ministre de l’Intérieur de l’Italie, Angelino Alfano, a proposé que l’opération Mare Nostrum - qui a été lancée il y a un an et a sauvé des dizaines de milliers de personnes en mer - prenne fin lorsque la nouvelle opération Triton de l’agence de surveillance des frontières extérieures de l’Union européenne, Frontex, débutera le 1er novembre. Migrants en Méditerranée: bienvenue Triton, adieu -ou au revoir- Mare Nostrum. L’Union européenne s’apprête à lancer à partir du 1er novembre l’opération Triton pour patrouiller en Méditerranée, mais l’Italie hésite encore sur le sort de Mare Nostrum, son opération qui a secouru plus de 150.000 personnes en mer depuis un an.

Migrants en Méditerranée: bienvenue Triton, adieu -ou au revoir- Mare Nostrum

Abolition pure et simple ou réduction de la voilure, et à partir de quand ? Rien n’est encore clair. Triton, la nouvelle opération de surveillance des frontières européennes. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marion Garreau Après la catastrophe maritime de Lampedusa en octobre 2013, dans laquelle 366 migrants avaient péri dans les eaux méditerranéennes, l'Italie avait lancé Mare Nostrum, une opération de sauvetage menée par sa marine militaire.

Triton, la nouvelle opération de surveillance des frontières européennes

En un an, la mission a permis de secourir plus de 150 000 personnes, soit plus de 400 par jour en moyenne, et d'arrêter 351 passeurs. Elle n'a toutefois pas empêché les drames : au moins 3 300 migrants ont trouvé la mort en Méditerranée cette année. Dépêches : euronews : les infos internationales en video. Une moyenne de 400 migrants secourus chaque jour en Méditerranée.

Dépêches : euronews : les infos internationales en video

Pour les marins et humanitaires en première ligne de Mare Nostrum, l’opération est source de fierté, mais aussi d’angoisse et du remords d‘être parfois arrivé trop tard. “Nous avons vu des choses que je ne peux pas décrire. Le plus dur a été un naufrage où nous avons réussi à sauver 250 personnes (...), mais avec une mer démontée, de nuit, nous n’avons pas pu sauver tout le monde”, raconte à l’AFP le capitaine des garde-côtes Giuseppe Maggio, de retour à Palerme après une nouvelle opération épuisante en mer. Son bateau, le “Fiorillo”, est l’un des 32 navires italiens ayant participé à Mare Nostrum depuis son lancement il y a un an, à la suite de deux naufrages ayant fait plus de 400 morts près de l‘île de Lampedusa et de Malte. Italie: début de la mission européenne Triton, fin de Mare Nostrum - Europe. C’est à la suite des tragiques naufrages du 3 et du 11 octobre 2013 qui ont fait plus de 500 morts au large de l’île de Lampedusa -, que le gouvernement italien a décidé de mettre en place une mission de surveillance et de sauvetage en mer, baptisée Mare Nostrum.

Italie: début de la mission européenne Triton, fin de Mare Nostrum - Europe

Cette opération qui a permis de sauver des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes, fuyant des situations de guerre, de violence, de famine, prend officiellement fin. Mais pas les risques de nouvelles tragédies en mer Méditerranée. Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir. UK axes support for Mediterranean migrant rescue operation. Italy’s decision to end Mare Nostrum will put the lives of thousands of migrants and refugees at risk - Letters - Voices - The Independent. What desire do the Yazidis of Iraq and the Palestinians of Gaza share with millions of Syrians and practically the entire remaining populations of Somalia and Eritrea?

Italy’s decision to end Mare Nostrum will put the lives of thousands of migrants and refugees at risk - Letters - Voices - The Independent

The desire to get out. To leave the destruction, poverty, fanaticism and war as far behind as possible. Heading almost anywhere, as long as it is north. So for those who can provide the service – the people-traffickers of Libya in particular – business is booming as never before. Their customers pay at least $2,000 (£1,250) for the passage, and often much more. Zuwara has been a centre of the trade for many years. Muammar Gaddafi used the flow of migrants from his coasts across the Mediterranean as a bargaining chip in his long, drawn-out negotiations with Italy, Libya’s former colonial master.

His efforts were not impressive: in that year 30,000 sea-borne migrants made it to Italy. Loading gallery World News in Pictures 1 of 52 One can understand why. Last month, 500 migrants were deliberately killed at sea. Qui viendra au secours des naufragés en Méditerranée ? Mare Nostrum, la mission de sauvetage des immigrés en mer, prend fin et ne sera pas reconduite. C'est une bonne chose, estime le gouvernement britannique, car il ne faut pas encourager les candidats à l'immigration. Les organisations humanitaires crient au scandale. Eur050072014fr.pdf.

La France connaît-elle vraiment une vague d’immigration clandestine ? Les discours se multiplient sur un prétendu « envahissement » de l'Hexagone. Si l'Europe connaît effectivement un afflux massif en 2014, la France n'est pas la première terre d'accueil. C'est une thèse répandue, particulièrement en 2014, où se multiplient les images de migrants se pressant à Calais et dans les Alpes-Maritimes : la France serait « envahie » par ces populations, chassées d'Afrique ou du Maghreb par la misère ou les troubles politiques et sociaux.

Voilà pour le cliché. Pourtant, les chiffres récents des autorités françaises et de leurs homologues européennes dessinent un autre paysage, où la France n'est pas la première terre d'accueil des migrants. Il est complexe, par définition, de mesurer l'immigration clandestine. Quelques indicateurs peuvent cependant y aider : les demandes d'asile, notamment, mais aussi les reconduites à la frontière ou les bénéficiaires de l'aide médicale d'Etat (AME). Immigration: l’opération Triton lancée samedi en Méditerranée. La France et vingt autres pays de l’UE ont engagé d’importants moyens matériels et humains dans l’opération Triton pour aider l’Italie à remplir ses obligations de surveillance et de sauvetage des migrants en perdition en Méditerranée, a annoncé vendredi la Commission européenne. «Triton sera opérationnel dès samedi grâce aux moyens mis à disposition par les Etats membres», a souligné vendredi la commissaire Cecilia Malmström dans sa dernière intervention en qualité de responsable de l’immigration et des Affaires intérieures.

Elle a ensuite passé le témoin à l’ancien ministre grec de la Défense Dimitris Avramopoulos et pris en charge le portefeuille du Commerce. La France sera de la partie avec un avion, a-t-on appris.