background preloader

Féminisme et Genre

Facebook Twitter

La fabrique des garçons : sanctions et genre au collège. J'ai reçu en cadeau le livre La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège dont je vais vous proposer le résumé. Sylvie Ayral a étudié le nombre de sanctions dans 5 collèges très différents et a constaté que 75.7% à 84.2% des élèves punis ou sanctionnés étaient des garçons. 84.2% à 97.6% des élèves punis pour violences sur autrui étaient des garçons.

Plein d'éléments ont déjà été étudiés afin d'estimer pourquoi des élèves sont punis et sanctionnés mais la sanction ne l'a jamais été par le prisme du genre. Dans une première partie, l'auteure explique ce qu'est le système de punitions et de sanctions. La punition est une mesure d'ordre intérieur comme des retenues, des devoir en plus. L'effet pervers de la sanction est que pour arrêter la violence, on fait soi même preuve de violence. Daniel Welzer-Lang dit que la virilité est "apprise et imposée aux garçons par le groupe des hommes au cours de leur socialisation pour qu'ils se distinguent hiérarchiquement des femmes. Contraception et IVG. Faux amis / putophobie. Rape culture.

Sexisme. Féminisme. Féminisme & Egalité des Genres. Games with exclusively female heroes don’t sell (because publishers don’t support them) Au nom de tous les miens. « Espèce de sale bisexuel ! » C’est ainsi qu’à l’âge de 7 ans, j’ai découvert l’homophobie. Je n’avais encore jamais éprouvé le moindre désir charnel, je n’avais aucune notion de ce qu’allait être ma sexualité future, mais les fauves impitoyables de la cour de récréation m’avaient déjà flairé. Il s’appelait Logan, il ne se souvient sans doute pas de ces mots balancés à la face d’un gamin il y a plus de 20 ans, mais ses paroles ont marqué ma vie.

Bisexuel, quel mot étrange, dont ce pauvre Logan ne connaissait sans doute pas la signification. Mais il savait, comme je le savais aussi sans doute, que quelque chose en moi n’était pas tout à fait conforme à ce que l’on attend d’un petit garçon. Pendant des années, j’ai prétendu aux autres et à moi même que j’avais échappé aux meurtrissures de l’homophobie. Toute mon adolescence, j’ai marché dans les couloirs de l’école en feignant d’ignorer les murmures de mes camarades. L’homosexualité m’a menée la vie dure, mais elle m’a aussi sauvé la vie. Jeux Vidéo en Bibliothèque. Pourquoi les geeks devraient tous être féministes. Avertissement épilepsie : J’avais commencé à écrire cet article quand est paru le dossier de Mar_Lard "Sexisme chez les geeks, pourquoi notre communauté est malade et comment y remédier".

C’est un dossier ultra complet, impressionnant par son étendue, et depuis qu’il est paru j’ai l’impression que toute ma timeline ne parle que de ça. Du coup que je le veuille ou non, mon article à moi sera considéré comme une réponse à celui de Mar_Lard. Donc autant y aller vraiment, et l’écrire cet article comme une réponse, au risque d’être accusé de mansplaining. Ca va donc être assez critique, mais sur l’argument principal nous sommes d’accord : il y a un problème de sexisme dans les communautés geek.

Ah, et attention, si vous êtes épileptiques photosensible, cet article contient des gifs animés qui peuvent vous tuer. Le fait de susciter une telle levée de bouclier quand on parle de sexisme chez les geeks n’est pas anodin. Like this: J'aime chargement… Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier. J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions.

Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres. Ce paragraphe a suscité des réactions extrêmes. 1. Le problème est dans l’industrie. Bref. Ouais. Top 5 : Les héroïnes féministes du jeu vidéo. Si elles y sont très présentes, les femmes n’ont pas toujours une place très flatteuse dans le jeu vidéo.

Entre la damoiselle en détresse et simple faire-valoir aux formes parfaites, elles n’ont pas toujours l’occasion de prouver qu’elles sont l’égal de l’homme. Il existe pourtant quelques héroïnes qui vont à contre-courant de la tendance générale et qui montrent bien à quel point les rôles sont interchangeables. 5 – Kate Walker (Syberia) Lorsque Syberia sort en 2002, il envoûte immédiatement les joueurs par son ambiance fantastique et son héroïne atypique.

Si le personnage principal est souvent caricatural dans les jeux à base d’énigmes, Kate possède une personnalité marquée qui n’est pas pour rien dans le plaisir que l’on prend à jouer. C’est elle qui, bien décidée à conclure la vente d’une usine d’automates, partira à la recherche de son légitime héritier. 4 – Lara Croft (Tomb Raider) On souffre avec Lara, on progresse avec elle et on la voit devenir plus forte au fil du temps. « Les personnages féminins ne font pas vendre » The Ultimate Guide to the Independent Princess - Best Of. Aux gars, par un gars : ce que la non-mixité femmes a changé pour moi. Si vous emmerdez les luttes féministes, alors vous êtes des ennemis politiques, dites-le clairement. Dans ce cas-là, merci de laisser ce site internet aux personnes qui se battent pour leur libération, et écrivez ailleurs.

Si les luttes féministes vous emmerdent, alors fermez-la et ne vous battez pas contre elles. Si vous croyez faire partie des luttes féministes, ça montre une certaine bienveillance et on pourra peut-être discuter, mais alors il va falloir être sincères, vraiment. Pas passer par 4 chemins et se chercher des excuses, ni se victimiser. On va commencer par le début : j’suis un gars aussi, hétéro, et pendant longtemps j’ai pensé être féministe, connaître cette lutte. C’est pas moi qui me fait siffler dans la rue. C’est pas moi qui me fait violer ; si ça arrive, y’a très peu de chances que ce soit une meuf qui passe à l’acte sur mon corps. C’est pas à moi qu’on coupe la parole, ou alors ce sont des gars. C’est pas moi qu’on ignore quand je parle. Y’en a plein d’autres comme ça. Tomb Raider Review (Multi-Platform) :: Games :: Reviews.

Lara Croft is having a very bad day. I watch Lara Croft swing back and forth. Someone has caught her and hung her up again, for the third time today. At least this time, she hangs by her wrists instead of her feet, like the other two times. Lara has been crying. Her clothes have been ripped by thorns, rocks, arrows, bullets, flames. She has been through an ordeal. I have to find a way to get Lara down. I have spent a lot of time watching Lara Croft from afar.

Tomb Raider keeps me at arm’s length from Lara’s plight. Tomb Raider has many cinematic scenes. They all blame Lara. She’s hard not to love. Lara knew sailing through the Dragon’s Triangle would pose a danger to the crew, but she had a hunch that Himiko’s tomb would be there—a hunch that Captain Roth believed. Lara Croft has always been a performer. Lara chickens out and wants to go home, and she spends the first hour of the game making that clear. The game juxtaposes a surprising variety of structured forms of play. Comment le féminisme a changé mon rapport à la pop culture. Être féministe, ce n’est pas toujours de tout repos. Et ça change radicalement la façon dont on appréhende la culture… - Cet article contient quelques spoilers concernant la série Supernatural et la saga littéraire La Tour Sombre. Depuis quelques années, je suis féministe. Je ne sais pas comment ça m’est venu, comment j’ai été sensibilisée, s’il y eut un déclic… Je pense que ça a été progressif.

Au début il y avait un dégoût de la presse féminine (j’ai quand même dû attendre quatre ans pour comprendre que si je me sentais déprimée après avoir terminé un magazine féminin, c’est qu’il y avait un souci), puis des recherches sur Internet, puis des articles de madmoiZelle, et voilà. J’ai lu une fois, sur la Veille Permanente Sexisme, qu’« être féministe, c’est un job à temps plein ». Et si on faisait un petit point féminisme avant de se lancer ? Maintenant qu’on est d’accord là-dessus, entrons dans le vif du sujet. Devinez, par extension, lequel dure le plus longtemps dans la série. Quand le jeu vidéo s'attaque aux genres - 18/01/2013. Marketing genré: vers la fin des produits «spécial femmes»? En glissant ma pièce dans le distributeur de boisson qui me proposait un coca light «pour les princesses» et un coca Zéro «pour les rebelles», je me suis dit que les choses n’avaient pas beaucoup évolué en 8 mois. En mars dernier, je recensais le top 10 des pires produits «spécial femme» et je constate que j’ai aujourd’hui de quoi alimenter un nouveau palmarès tout aussi affligeant. publicité Pour autant, même si les industriels n’en prennent pas encore la mesure, il semblerait que les mentalités soient progressivement en train de changer.

Des études récentes prouvent ainsi que les femmes comptent en grande partie dans les décisions d’achat en matière d’high-tech ou d’automobile et des livres d’experts dénoncent le «marketing rose», peu productif et caricatural. Quant aux consommateurs, ils semblent ne plus être dupes, si l’on en juge par la révolte dans les commentaires du site Amazon au sujet du Bic «pour femme». Décryptage du phénomène et analyse des 10 nouveaux pires produits genrés. 1. JeuxVidéo.com parle du sexisme dans les jeux vidéo. Pondu par Faye le 18 janvier 2013 JeuxVidéo.com sort un article inattendu, qui se penche sur le sexisme dans les jeux vidéo, analysant avec justesse les problèmes les plus tenaces tout en nuançant les idées reçues. Une agréable surprise !

Si en voyant le titre de l’article, j’ai eu très très peur (rapport notamment au traitement médiatique du prochain Tomb Raider), au final, j’ai été plutôt agréablement surprise. Qui l’eût cru, Lustucru, JeuxVidéo.com, site préféré des trolls en culottes courtes, nous offre une analyse, qui sans être parfaite ni révolutionner la vision des femmes dans le jeu vidéo, a le mérite de reconnaître l’inégalité du traitement des personnages masculins et féminins dans certaine créations.

C’est quand même une avancée quand on compare cet article aux réactions tout à fait charmantes qu’a suscité le travail d’Anita Sarkeesian. Ça vous a plu ? Cet article a été pondu par Faye - Tous ses articles Plus de Faye sur le web : Une équipe X-Men 100% féminine débarque chez Marvel ! Pondu par Elsa le 16 janvier 2013 La maison d’édition Marvel vient d’annoncer une nouvelle série X-Men, avec une équipe uniquement composée de mutantEs.

Depuis quelques mois, l’éditeur s’est lancée dans une modernisation de son catalogue avec Marvel Now. Profitant du succès des films, qui leur amène tout un nouveau lectorat, ils offrent un coup de jeune à leurs personnages en démarrant de nouvelles histoires. L’occasion aussi de modifier certains costumes et de faire intervenir de nouveaux personnages. Hier, mardi 15 janvier 2013, ils ont ainsi dévoilé leur nouveau projet, dont la parution débutera en avril prochain. Cette série s’attachera aux filles de l’équipe X-Men : Jubilé, Tornade, Malicia, Psylocke, Kitty Pryde et Rachel Summers. Évidemment, cette annonce suscite des réactions diverses. Cependant, Brian Wood, le scénariste, se montre vraiment enthousiaste. Qu’en pensez-vous ?

- via Big Browser Cet article a été pondu par Elsa - Tous ses articles. Fake Geek Girls: No, they are not coming to destroy you. One of the most hilarious and self-defeating memes to emerge in the last year is that of the Fake Geek Girl. Fake Geek Girls are supposed to be women who feign an interest in geek culture for the purpose of attracting men who like comics, science fiction, fantasy, superhero movies, etc., in order to later emotionally mutilate them.

This scheme seems like an awful lot of work to me. In between a busy schedule of blogging about new Star Wars movies and pouring over the authorized Game of Thrones maps with a glass of wine in hand, I don't have a lot of time to set traps for unsuspecting geeks. And I'm entirely unclear on why any woman would go to such lengths. What's the payoff? But while the paranoia and anger of the Fake Geek Girl meme are certainly worthy of ridicule, I feel more sorry for the guys who believe it than I do for the women falsely accused.