background preloader

Les associations au potager

Facebook Twitter

Association de plantes. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Association de plantes

En cours de rédaction .... Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consiste à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes" Bien marier les légumes entre eux.

Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies.

Bien marier les légumes entre eux

Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Plantes compagnes, compagnonnage et associations de légumes. PLANCHES DE DEUX RANGS - Terre vivante - l'écologie pratique. L’organisation du jardin en « planches » de deux rangs consiste à faire alterner des rangées doubles.

PLANCHES DE DEUX RANGS - Terre vivante - l'écologie pratique

Par exemple : 2 rangs de pommes de terre puis, à côté, 2 rangs de haricots, puis 2 rangs de carottes, etc. L’espace entre deux rangs est invariablement de 0 m 50 (sauf pour les courgettes et les potirons cultivés à part) et sert de cheminement. Dans cet espace, on cultive des engrais verts intercalaires qui sont suivis d’un épandage de compost en surface. Il s’agit en fait d’une modification de la méthode des « cultures associées » de Gertrud Franck (voir encadré p. 38). Cette application vise à profiter des avantages des deux types d’organisation du jardin – culture en planches ou rangs alternés – tout en minimisant leurs inconvénients. Mon potager… façon Gertrud Franck.

C’était exactement la démarche de Gertrud Franck, responsable du domaine d’Oberlimpurg en Allemagne et qui a montré qu’il était possible, en se basant sur les observations de la nature, d’obtenir un potager sain et parfaitement productif.

Mon potager… façon Gertrud Franck

La méthode de Gertrud, basée sur l’association des cultures, élaborée dans le mitant du siècle dernier s’avère étonnament moderne. Aujourd’hui que des études nous dévoilent (un peu) comment les plantes communiquent entre elles, quel univers existe caché sous nos pieds, on se dit que Gertrud était une vraie révolutionnaire ! Dans la nature, la monoculture n’existe pas ! Au contraire les plantes poussent par strates étagées, mélangées, dans un savant méli-mélo où chacune d’entre elles trouve sa place au soleil. Rien à voir avec les potagers traditionnels avec leurs cultures sagement alignées, où une planche de laitue côtoie deux rangs de carotte et voisine trois alignements de poireaux. Des « lignes », c’est à dire ?

Flowering relationship? Grow your blooms and vegetables together. We habitually grow flowers and vegetables in different beds.

Flowering relationship? Grow your blooms and vegetables together

As a result, in a small garden, there may seem little point trying to fit in a vegetable patch. You may worry that it means less room for flowers, or that it might make the garden less attractive. In fact, as long as each plant’s individual requirements are met it can be planted in any context. So why not mix flowers and vegetables together? Decorative vegetables Many vegetables are beautiful in their own right and can add even more to an established flower bed. Other vegetables deserve a place in the flower bed on account of their architectural shapes or attractive foliage. My particular interest is perennial vegetables, some of which are very attractive plants, for example ground nut (apios americana) and mashua (tropaeolum tuberosum). Les plantes Compagnes. La présence de chaque espèce dans un système donné est étroitement liée à celle des autres : arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol vivent en relation intime.

Les plantes Compagnes

L'association de cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale est créée, elle protège le sol de l'érosion, favorise l'infiltration de l'eau, réduit l'évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol. Les poisons violents que sont les insecticides et pesticides, utilisés pour détruire les pucerons (ou autres) ne sont pas sélectifs et tuent aussi les abeilles et insectes pollinisateurs, les oiseaux, les araignées et les petits animaux (grenouilles, crapauds, hérissons ...). De plus, une part retombe infailliblement sur le sol, atteignant vers de terre, champignons, bactéries et insectes bénéfiques du sol… Il y a trois façons principales d'aménager le verger pour favoriser les auxiliaires : le couvre sol : Association de plantes : savez-vous planter les choux ? A la mode, à la mode.

Association de plantes : savez-vous planter les choux ?

Apprendre à associer ses plantes correctement permet d’éviter l’usage de produits polluants, d’engrais chimiques et de pesticides tout en obtenant de bonnes récoltes. Etre attentif à l’occupation de l’espace, à l’utilisation des sols, mieux le couvrir pour le rendre moins accessible aux mauvaises herbes, exploiter les vertus des végétaux, écouter son environnement, ce sont les principes clés du compagnonnage.

Permettant la protection mutuelle des plants contre les insectes ou favorisant simplement la croissance du jardin, le « compagnonnage des plantes » est une règle de base du jardinage responsable. Bien que parfois controversée, ces « petits trucs de grands-mères » issus de l’observation et de la pratique ont pourtant fait leurs preuves. Association de légumes au jardin potager bio.