background preloader

Travailler en îlots

Facebook Twitter

Une application du travail en îlots par rôles : slam médiéval. Temps : 15-20 mn par séanceParticipants : groupes dans la classe composés de 4-5 élèvesProjet : création d’un slam médiévalDurée : environ 4 séances + 1 de performanceOutils : feuille+crayon ou doc en ligne -google docs ou framapad-, audacity pour l’enregistrement.

Au besoin des programmes en ligne de création (incredibox, soundation, studio jam etc) ou des apps si tablettes + oreillettes/écouteurs/casques perso.Problématique contextuelle : la musique profane médiévale et l’amour courtoisMatières reliées : français, techno, histoire très facilement, mais il sera facile de travailler avec n’importe quelle autre matière avec un peu de souplesse (anglais : XIV° / espagnol : occitanie, EPS : la jonglerie et la danse de façon à réaliser un « chef-d’oeuvre » = oeuvre augmentée par rapport à énoncé, etc. ) Le but de cet article est d’expliciter les fiches de rôles que j’ai créées tout en leur donnant une application immédiate. Contexte en cours : je garde toutes les fiches, tout le temps. Cartes de rôles pour travaux de groupe (inspirées de @remi_masse) Fiches de rôles en ilots, une proposition pour la coopération.

Voici mes fiches de rôles pour les ilots. Je les voulais en noir et blanc et modifiable pour les adapter aux différents projets. ilots origines Mais je ne peux décemment commencer ce billet sans préciser mes sources ! Je suis venu aux ilots après avoir poussé jusqu’à sa limite mon système ancestral de travail de groupe, c’est à dire sans aucune structure, et donc, ça ne marchait pas trop. Ou plutôt, ça marchait mais je voyais bien que tout le monde n’était pas concerné. C’est donc en suivant de près les travaux de Rémi Masse (#LRM) et de Béatrice Cartron que je suis d’abord venu aux ilots. Puis c’est lors d’un entretien avec Sylvain Connac que mon approche s’est précisée.

Les cartes Venons-en donc aux cartes ! Je voulais des cartes : en noir et blanc, parce que c’est la croix et la bannière pour avoir de la couleur. que je puisse modifier à loisir.qui soient simples et pas chargées visuellement. Donc ça donne ça : Les fichiers éditables en pages et word sont ici et là. Court retour d’expérience. LES CARTES ILOTS LUDIFIES.