background preloader

Nucléaire

Facebook Twitter

L'État a perdu 157 milliards d'euros avec EDF. À l’heure où Ségolène Royal, notre ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, tacle rudement ses alliés écolos en proposant de faire durer encore dix ans les actuelles centrales nucléaires (qu’il était pourtant prévu de fermer peu à peu), il semblerait que l’État doive également régler la coûteuse quadrature du cercle de l’économie d’énergie, notamment à cause d’EDF.

L'État a perdu 157 milliards d'euros avec EDF

Contradiction et incompatibilité : telles sont les deux caractéristiques principales de la gestion de l’environnement et de l’énergie par le gouvernement français. En effet, même si on peut comprendre la motivation ayant conduit à réunir Énergie et Écologie dans un même ministère, dans la pratique, force est d’avouer que ce mariage est pour le moins antinomique. Et pourtant, c’est bien cette attitude bipolaire que la France a adoptée depuis quelques années, davantage d’ailleurs pour des raisons électoralistes que réellement idéologiques (l’écologie, c’est à la mode auprès des électeurs). Nucléaire: des fissures de 18 centimètres à Doel 3. Radioactivité : augmentation des seuils autorisés pour les populations et dans les aliments. L’Europe augmente les normes de contaminations radioactives dans sa nouvelle Directive 2013/59 Euratom, à la fois en terme de bruit de fond et en cas d’accident nucléaire (Annexe I de la Directive).

Radioactivité : augmentation des seuils autorisés pour les populations et dans les aliments.

La « dose admissible » en bruit de fond passe ainsi de 1 mSv/an à 20 mSv/an pour le public, enfants et autres populations vulnérables comprises, ce qui était jusque là la dose maximale autorisée pour un travailleur du nucléaire. La Directive prévoit alors que « dans l’intervalle allant jusqu’à 20 mSv par an inclus, des informations spécifiques permettant aux individus de gérer leur exposition individuelle, si possible« . En cas d’accident nucléaire majeur en France, éventualité que le Président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire considère comme ne pouvant être « exclue », la norme sera encore multipliée par 5 pour l’ensemble du public, atteignant les 100 mSv/an. Pour plus d’informations: - Directive 2013/59 Euratom sur : - Communiqué de presse sur: www.elysee.fr/communiques-de-presse/article. Nucléaire: convoi de déchets très radioactifs de France vers la Suisse. Cherbourg (AFP) - Un train de déchets nucléaires hautement radioactifs retraités par Areva dans la Manche a quitté mercredi matin Valognes (Manche) pour la Suisse, a annoncé le groupe nucléaire dans un communiqué.

Nucléaire: convoi de déchets très radioactifs de France vers la Suisse

Les trois - BIEN trois - wagons de déchets sont issus de combustibles qui ont servi à produire "l'équivalent d'environ 13 ans de consommation électrique d'une ville comme Zurich", a précisé le groupe nucléaire. Deux wagons comprennent des déchets vitrifiés, qui concentrent la quasi totalité de la radioactivité et un troisième des déchets dit compactés, moins radioactifs car issus des gaines métalliques qui contenaient les pastilles d'uranium du combustible, selon Areva. Les déchets sont transportés dans une "forteresse roulante", des emballages métalliques de 40 cm d'épaisseur, selon le groupe. Une fois ce convoi arrivé à destination, Areva aura retourné 83% des déchets vitrifiés suisses et 74% des déchets compactés.

Nucléaire/corruption : Areva offre un avion au Président du Niger... Observatoire du nucléaire - Communiqué - mardi 11 décembre 2012. Affaire du "don d'Areva" : l'Observatoire du nucléaire fait appel. Le Niger destinait bien le "don" d'Areva à l'achat d'un nouvel avion présidentiel. Areva, numéro un mondial du nucléaire civil, a longtemps souhaité cacher une information de taille. L’exploitation au Niger de la mine d’uranium géante d’Imouraren ne cesse d’accumuler du retard. Prévue un temps pour 2014, puis 2016, son ouverture pourrait être renvoyée à 2019 ou 2020, comme croit le savoir Libération.

Areva aurait donc travesti la vérité par deux fois en 2013 autour de ce sujet. D’abord sur les raisons d’un “don” de 35 millions d’euros promis à l’Etat du Niger et ensuite sur sa destination. Contrairement aux déclarations de l’entreprise nucléaire, une partie de la somme promise a bien été officiellement affectée par les autorités nigériennes, pendant près d’un an, au remplacement de l’avion du président du Niger, Mahamadou Issouffou. Un retard gênant Le 11 décembre 2012, le militant écolo Stéphane Lhomme a publié un article sur le site de l’Observatoire du nucléaire, association dont il est le directeur. USA : 14 millions de doses d’iodure de potassium pour lutter contre les effets de la pollution radioactive due à Fukushima. Nous sommes tou-te-s des bloqueurs-ses d'uranium ! Alerte sur nos centrales nucléaires! Réseau "Sortir du nucléaire".

Nucléaire : de la mine aux déchets, tou-te-s concerné-e-s ! Les eaux de la Manche plus radioactives que celles de Fukushima, selon l'Association pour le Contrôle de la radioactivité. Déchets le cauchemar du nucléaire. ARCTIQUE, OCÉANS POUBELLES, CIMETIÈRE ATOMIQUE. Energie: La France sort du nucléaire sans le savoir! - Les Quotidiennes. Energie La conseillère nationale vert'libérale assiste, amusée, au choix subi des Français de rester pieds et mains liés au nucléaire, tandis que la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral lui paraît bien plus judicieuse.

Energie: La France sort du nucléaire sans le savoir! - Les Quotidiennes

Le réacteur nucléaire en construction de Flamanville dont, selon Isabelle Chevalley, le coût a plus que doublé et qui accuse 4 ans de retard.Image: AFP La France compte actuellement 58 réacteurs nucléaires, tous construits entre 1977 et 1999. Or, pour que le gouvernement français, qui veut maintenir 80% de son parc nucléaire, atteigne son but, il faudrait que les Français construisent un réacteur par année pendant les 40 prochaines années. Or, un seul réacteur est en construction, celui de Flamanville. Comme la France ne renouvelle pas son parc nucléaire assez vite, elle est en train de sortir du nucléaire mais visiblement, elle ne s'en rend pas encore compte. La Suisse ne subit pas Nous avons décidé d'être acteur de cette transition.

Le risque français (Newsnet)