background preloader

Capitalisme

Facebook Twitter

Évasion fiscale, fraudes et manipulations : découvrez le casier judiciaire de votre banque. Depuis la crise financière de 2008, les scandales bancaires se multiplient. Et de toutes sortes. Il y a ceux directement liés à la commercialisation de produits financiers toxiques qui ont conduit à la crise des subripmes. Il y a les manipulations de taux, les fraudes ou les failles dans la « gestion des risques ». Sans oublier l’évasion fiscale ou le blanchiment d’argent de la drogue, du terrorisme ou de régimes dictatoriaux. La gravité de ces délits financiers ne sont évidemment pas de même nature. Basta ! Comment utiliser le tableau : En « survolant » une ligne, vous faîtes apparaître sous le tableau le descriptif de l’affaire, le logo de la banque et les sources de l’information.

En cliquant sur le type de délit, vous accédez à une classification selon le délit. En cliquant sur le montant, vous accédez à un classement par ordre décroissant ou croissant. En cliquant sur la date, vous retrouvez les sanctions par année (de 2008 à 2014). De Jérôme Kerviel à « la baleine de Londres » Accord conclu sur la directive "renflouement interne des banques" World Debt Clock :: National Debt Clocks From Around The World. Où est passé l'argent des prêts faits à la Grèce ? Par Yiannis Mouzakis / Macropolis. Le montant total des prêts accordés à la Grèce par la zone euro et le Fond Monétaire International entre mai 2010 et les versements de l'été dernier s'élèvent à 226,7 milliards d'euros.

Ce qui équivaut à presque 125% de l'activité économique de la Grèce en 2014. Le premier programme était d'une valeur de 73 milliards d'euros, dont 52,9 milliards provenaient de prêts bilatéraux accordés par les membres de la zone euro. Et les 20,1 milliards restants étaient fournis par le FMI. Les prêts du second programme convenu en mars 2012 s'élèvent actuellement à 153,7 milliards d'euros. La participation de la zone euro est en grande partie terminée puisque le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a déboursé 141,8 milliards avec une dernière tranche restante de 1,8 milliards. Le FMI a fourni 11,8 milliards de financement à ce jour, et sa participation doit se poursuivre jusqu'en février 2016. Mais cette version des faits n'est que partielle. Comment l'État claque l'argent de vos impôts. A qui profite la dette ?

418 000 000 000 Euros d 'Amendes NON Perçues par l'état En Toute Franchise sur FRANCE 2. Danger-mario-draghi-relance-la-planche-a-billets-de-la-bce 09/2014. Mario Draghi a parlé, jeudi dernier, et tout le monde a considéré que ses annonces étaient importantes, la preuve, dans les minutes qui ont suivi, les marchés boursiers ont monté et l’euro à chuté face au dollar !

Qu’est ce qui explique cette brusque montée en température des marchés ? Rappelons ces décisions : le taux directeur passe de 0,15% à 0,05%, mais qui peut croire que cela change grand-chose ? Le taux de dépôt (pour les banques qui déposent leurs liquidités à la BCE) passe de -0,10% à -0,20%, le taux négatif étant sensé les décourager de le faire et les inciter à prêter cet argent aux entreprises… Là encore, personne n’imaginera que cela fasse repartir le crédit. Vient ensuite l’annonce importante : la BCE va acheter de nouveaux actifs, et ce dès le mois d’octobre et pour des volumes significatifs. Un autre problème doit également être évoqué, celui du profond conflit d’intérêt dans lequel se plonge la BCE.

D'où vient la mondialisation ? (version longue) Carte-du-parti-de-la-presse-et-de-l-argent.jpg. Chine : Énorme Bankrun en cours, des milliers de gens retirent leur argent des banques. En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants. Après la ponction des épargnants chypriotes cette année et l'idée émise par le FMI d'une supertaxe de 10% sur le patrimoine, l'Europe vient d'entériner la participation des déposants au renflouement des banques en cas de crise grave. L'accord, scellé mercredi 11 décembre, est passé relativement inaperçu, alors qu'il pourrait être d'une importance capitale pour les épargnants. Les Européens se sont mis d'accord sur une loi prévoyant des règles de renflouement interne des banques, ou "bail-in", afin d'éviter de ne faire participer que les Etats au sauvetage des établissements financiers.

"Grand pas franchi ce soir: accord #BRRD pour 28", a écrit sur son compte twitter le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, en référence à la directive sur le sauvetage des banques. "Contribuables ne seront plus premiers à payer pour erreurs des banques", a-t-il ajouté.

Dépôts garantis jusqu'à 100.000 euros Les dépôts seront garantis jusqu'à 100.000 euros. (Avec AFP) Pourquoi sortir du Capitalisme d'Exploitation Planétaire ? Pourquoi sortir du Capitalisme d'Exploitation Planétaire ? La présentation du livre de Michel Tarrier "L'agroterrorisme dans nos assiettes" Les deux tiers des arbres dans le monde sont menacés de dépérissement Pourquoi sommes-nous tous concernés? Pourquoi sommes-nous tous perdants dans ce système? Pourquoi ne pas Vivre autrement?

Et maintenant que faisons-nous pour défendre la vie sur terre? Notre-planète.info Un autre monde est possible et indispensable! Des solutions locales pour un désordre global: Voir la rubrique Sauvons les abeilles Consommer, semer et entreprendre librement sur nos territoires. Société Générale en faillite potentielle ! Les mécanos de la Générale sont en faillite potentielle… depuis un certain temps ! En effet, la Banque de France leur prête généreusement non seulement 20,786 milliards d’euros au titre des Certificats de Dépôt Négociables (CDN) vendredi 7 février dernier… Document 1 : … mais encore 19,610 milliards en Bons à Moyen Terme Négociables (BMTN) que je n’avais pas relevés précédemment, Document 2 : Ils ont ainsi besoin de 40,596 milliards d’euros pour survivre à ce jour !

La somme est gigantesque. Document 3 : … ou de 37,140 milliards selon mes décomptes, Document 4 : Sommes en milliards d’euros. 40 milliards d’euros empruntés en mettant en pension des titres pour 35 à 37 milliards de véritables capitaux propres, cela signifie qu’en cas de turbulences ou d’évènement fortuit mal maitrisé, les mécanos de la Générale sont dans l’impossibilité d’honorer leurs engagements. Ce serait alors la faillite. Pour l’instant, tout va bien, pas de tsunami bancaire. Document 5 : Tout est simple. Cliquer ici. La bombe atomique suisse ! Contre la dictature de la finance : la bombe atomique suisse ! Par Camille DESMOULINS sur Agoravox Avant-hier, en parcourant ce « cerveau collectif » qu’est Facebook, je suis tombé sur la publication d’un de mes amis et par la même occasion, je suis tombé des nues.

Les médias « main stream », si prompts à sortir l’artillerie lourde contre les votations des Suisses sur les minarets ou l’immigration massive, se sont bien gardés de nous informer de cette initiative [bientôt] en cours, qui a recueilli à ce jour près de 50 000 signatures mais il lui en faudra le double pour déboucher sur un référendum.

C’est de la bombe. J’en ai rêvé, et les Suisses vont peut-être le faire. Il faut absolument qu’ils aboutissent. Non seulement pour eux mais pour nous tous. Voici donc de quoi il s’agit : J’ai traduit l’essentiel de l’article ci-après : En quoi est-ce révolutionnaire ? Camille Desmoulins. Des documents déclassifiés datant des années 1970 aux Etats-Unis mettent en évidence l’intérêt de contrôler l’or. Les doutes d’intervention de la Réserve Fédérale sur la fixation des prix de l’or se renforcent après que certains documents datant des années 1970 aient été rendus publics et dans lesquels il était fait état de l’importance de contrôler l’or.

Le mémorandum datant du 3 juin 1975 est particulièrement révélateur : rédigé par l’économiste Arthur Burns, travaillant à la Réserve Fédérale, ce dernier l’envoya au Président Gérald Ford, mettant en copie certains responsables du gouvernement dont le Secrétaire d’Etat Henry Kissinger. Dans ce mémorandum, Burns préparait le discours du Président Ford pour le Comité Général du FMI qui devait avoir lieu 5 jours plus tard.

Lors de cette réunion, les représentants des gouvernements internationaux insistèrent à quel point le système de Bretton Woods était définitivement terminé. Burns continua son exposé en mettant en évidence 4 aspects vitaux de l’opinion de la Réserve Fédérale au sujet de l’or : Ext : GATA et OroyFinanzas.com. Sotchi (Russie) : JO 2014, l'envers de la médaille. 1000 milliards de dollars: le montant (record) des dividendes versés en 2013. Nouveau record pour le gâteau mondial des dividendes en 2013. Les sociétés cotées ont pour la première fois versé plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes cette année, selon un rapport publié lundi par la société d'investissements Henderson Global Investors.

En hausse de seulement 2,8% par rapport à 2012, ce montant témoigne cependant d'une croissance fortement ralentie - la plus faible depuis 2009. Recul de l'Europe, boom des émergents Un des traits marquants de l'étude est la part croissante des pays émergents comme source de revenus pour les investisseurs. En 2013, les sociétés installées dans ces pays ont versé des dividendes plus de deux fois supérieurs à ceux payés en 2009, pendant que le montant global n'augmentait que de 40% sur la même période. A l'inverse, la contribution des entreprise installées dans des pays européens (Royaume-Uni exclu) est passé de 30% du total des dividendes en 2009 à 22%. L'index utilisé prend le terme de "dividendes" au sens large.

Libor : les plus grandes banques mondiales poursuivies en justice. L'agence américaine de garantie des dépôts bancaires, la FDIC, a lancé une action judiciaire contre une série de grandes banques mondiales pour manipulation supposée du taux interbancaire Libor, selon un document judiciaire consulté vendredi. Cette action concerne nombre de banques sur différents continents dont les américaines JPMorgan, Citigroup et Bank of America, les suisses UBS et Credit Suisse, les britanniques HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds et Barclays, la française Société Générale, l'allemande Deutsche Bank, la canadienne Royal Bank of Canada, ou encore la japonaise Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Taux central dans le monde de la finance, le Libor, qui est fixé à Londres, a une incidence sur une masse de produits financiers, dont certains prêts aux ménages et aux entreprises. Le scandale du Libor avait éclaté en juin 2012 avec une amende infligée par les autorités américaine et britannique à Barclays. La moitié des terres en Europe est contrôlée par 3% de gros propriétaires. Les phénomènes de concentration et d’accaparement des terres ne concernent pas que l’Afrique ou l’Asie.

Les gros propriétaires terriens sont aussi très actifs au sein de l’Union européenne. C’est ce que montre une infographie publiée le 14 avril par l’organisation Transnational Institute basée à Amsterdam. Les données sont effarantes : 3 % des plus grandes exploitations agricoles contrôlent 50 % des terres dans l’Union européenne ! A l’instar de ce qui se joue en France (voir notre enquête), ces exploitations s’agrandissent au détriment des petites fermes. Entre 2003 et 2010, le nombre de fermes inférieures à 10 hectares (ha) a par exemple diminué d’un quart.

Cette course aux hectares agricoles touche d’abord les pays d’Europe de l’Est. Des subventions qui creusent les inégalités Le Transnational Institute met aussi l’accent sur le rôle de la Politique agricole commune (PAC) qui incite à l’agrandissement des exploitations et à la concentration des terres. La Banque Populaire du Nord est tombée à Douai. Par Gérard Faure-Kapper Une victoire de plus. S'appuyant sur l'étude et l'analyse de l'APLOMB, le tribunal de Douai a confirmé que le taux effectif global était erroné. La Banque Populaire du Nord, devant l'évidence froide et implacable des chiffres de l'étude n'a eu d'autres voies que d'en convenir. Le même jour que la victoire de Nîmes, c'est Douai qui nous apporte l'espoir. Notre avocate Katia Debay avait mis la barre très haut pour l'APLOMB. Cet ensemble de données devant être ensuite clarifié et synthétisé dans un rapport qu'un gamin de 6 ans devait comprendre dans les 15 secondes.

Trois ans de travail, des délais très longs pour les clients qui se sont armés de patience. Et aujourd'hui, nous pouvons tous encaisser le fruit de ces efforts. Dans cette France livrée à elle même et au désespoir d'un avenir perdu. Dans cette France où les représentants du peuple votent en fonction des instructions reçues, cette Assemblée Nationale et ce Sénat où réfléchir c'est désobéir.

Pour Christine Lagarde, l'économie mondiale a besoin d'un... "reset" Je vous conseille cette vidéo hallucinante – qui m’avait échappé mais pas à notre camarade Martin Prescott qui en parle justement dans sa vidéo – où Christine Lagarde, lors du dernier sommet de Davos, a exprimé le plus clairement du monde mais aussi le le plus crûment la situation dramatique dans laquelle se trouve l’économie mondiale. Vous serez tous ruinés ou presque dans ce grand « reset » dont elle parle dès les premières secondes.

Voilà une vidéo que je vais montrer à ma femme, avec un peu de chance… elle m’encouragera à acheter encore plus de boîtes de raviolis. Faites passer et partagez cette vidéo au maximum autour de vous. Charles SANNAT Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. 15 BONNES RAISONS DE S'INTÉRESSER (de près) À LA MONNAIE. La confiscation globale des comptes bancaires aurait commencé ! - Média Alternatif. Repérages, perçages au foret, ouvertures forcées de coffre-forts blindés... Non, vous ne lisez pas une page de faits divers à propos d'une série de braquage de banques... Ce sont des gouvernements eux-mêmes qui organisent ces actions sous couvert de la loi sur les "Biens Non-Réclamés".

Sommes-nous dans les prémices d'une confiscation de richesse à grande échelle pour sauver les Etats en faillite ? Quelques précautions en fin d'article... Etat des lieux de cette série de braquages à ciel ouvert... 80 000 comptes bancaires de ménages australiens ont été vidé depuis le début de l'année par leur gouvernement (environ 360 millions de dollars saisis pour ne pas dire... volés)50 états américains ont fait appel à des sociétés privées pour localiser les comptes bancaires "dormants" qui peuvent être saisis.à tout moment (environ 32 milliards de dollars) En Australie... 90% des comptes saisis par le gouvernement avait un solde de moins de 5000 dollars...

Témoignages de victimes australiennes... ... Csr2014_fr.pdf. Résumé de csr2014_fr.pdf.