background preloader

Apprendre à apprendre

Facebook Twitter

Et si les neurosciences pouvaient aider le changement ? #neuroscience par @ceciledemailly. 01net. le 20/08/12 à 10h15 © © 2009 SanFranAnnie, Flickr Cet été, je déjeune en terrasse avec une amie, l’une des gourous 2.0 d’une multinationale française, et nous parlons conduite du changement (oui, oui, même en terrasse l’été).

Et si les neurosciences pouvaient aider le changement ? #neuroscience par @ceciledemailly

La question qui nous préoccupe est de savoir comment aborder les freins et les résistances au changement à un niveau d’ensemble et de manière efficace. Au niveau individuel, il est possible assez simplement de cibler et d’apporter à chaque personne l’aide spécifique qu’il lui faut. Mais lors d’un changement stratégique important, aucune entreprise ne peut se permettre d’approcher individuellement tous les employés concernés, sans parler des clients, partenaires et autres intéressés.

Du coup, j’aimerai profiter de ce billet pour revenir sur quelques idées reçues. Les neurosciences : des binocles plutôt qu’une baguette magique Les neurosciences consistent à étudier le fonctionnement du cerveau à l’aide de toute la technologie d’imagerie médicale disponible. Bien-être mental - Les 6 super-neurotransmetteurs de votre cerveau.

Pour savoir comment des molécules peuvent agir sur la vigilance, le souvenir, le sentiment de bien-être ou le stress, une petite visite du cerveau s’impose.

Bien-être mental - Les 6 super-neurotransmetteurs de votre cerveau

Pour comprendre pourquoi certaines opérations du cerveau s’émoussent avec le temps, un petit tour au sein des cellules est indispensable. Les neurones Le cerveau est isolé du reste du corps par une enveloppe qu’on appelle barrière hémo-méningée. Elle est très sélective, et ne laisse pas n’importe quelle substance accéder au cerveau. Le cerveau est surtout constitué de cent milliards de cellules nerveuses qu’on appelle neurones. Un neurone est conçu de telle manière qu’il peut détecter de petits courants électriques et les transmettre à d’autres cellules. Comme d’autres cellules du corps, un neurone possède une membrane et un noyau.

La longueur d’un axone est variable, mais elle peut dépasser un mètre. Mais comment les neurones peuvent-ils transmettre une information ? Comment le message est transmis Acétylcholine : le mémorisateur. Les effets de l'apprentissage et de l'enseignement sur le cerveau. Vous avez probablement souvent entendu cette phrase lors d'une discussion : « La recherche sur le cerveau dit que... ».

Les effets de l'apprentissage et de l'enseignement sur le cerveau

La vulgarisation et la diffusion des résultats des récentes recherches sur le cerveau nous offrent l'opportunité de revoir les grands principes pédagogiques inhérents à l'apprentissage et à l'enseignement. Les précieuses informations issues des recherches nous obligent aussi à faire des liens avec les efforts déployés pour utiliser les TIC au profit des apprentissages en classe et à la maison. Tout pédagogue doit être à l'affut des avancées dans le domaine.

Par contre, cet engouement pour les neurosciences engendre parfois certains neuromythes trop facilement véhiculés. Vous avez entendu parler des intelligences multiples? « Il y a quelques années, la pertinence de s'intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée. Trois grandes découvertes sur le cerveau ont été présentées par Steve Masson lors de cette présentation : Découverte no 1 Découverte no 2 Ressources :

Les effets de l'apprentissage et de l'enseignement sur le cerveau. 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes.