background preloader

Deepfake - décryptage

Facebook Twitter

Qu'est-ce qu'un deepfake ? - Vidéo Spécialités. Deepfake, le mensonge animé. Vous avez aimé les fake news, vous allez adorer les deepfakes - les académiciens moins, sans doute, qui vont devoir secouer l'habit vert pour leur trouver une traduction française avant qu'ils aient fini de coloniser nos smartphones, ce qui, au rythme où ils se répandent, ne saurait tarder.

Deepfake, le mensonge animé

Souvenons-nous que nos immortels ont mis pas moins de trois ans à accoucher du terme infox... A leur décharge, ils ne sont pas les seuls à traîner la jambe : les géants des réseaux sociaux et les pouvoir publics sont d'ores et déjà dépassés par cette nouvelle variété de vidéos truquées, malgré les alertes répétées des spécialistes et, aux Etats-Unis, de quelques politiques inquiets de l'impact de ce bidonnage high-tech sur la démocratie. HOLOGRAPHIQUE >> Recevez chaque semaine la newsletter d'Éric Mettout Les deepfakes sont aux fake news, aux infox donc, en français, ce que Jean-Pierre Pernaut est à la presse écrite : une version animée et qui parle avec la bouche (et parfois des sous-titres).

Flippant : cet algorithme recrée la voix de quelqu'un à partir d'une minute d'enregistrement. La startup québécoise Lyrebird développe une technologie qui n'est pas sans poser quelques questions éthiques.

Flippant : cet algorithme recrée la voix de quelqu'un à partir d'une minute d'enregistrement

Son algorithme d'imitation de voix est en effet capable d'imiter la voix d'une personne, sur la base d'un enregistrement audio d'une minute. Si certaines technologies sont capables de distinguer les voix de différents utilisateurs, peut-on imaginer un outil capable d’analyser, pour l’imiter, la voix d’une personne ? En fait, nul besoin de l’imaginer : une telle invention est déjà en préparation, et elle a été imaginée par la startup québécoise Lyrebird. Son algorithme d’imitation de voix, une interface de programmation applicative (ou API), est capable de synthétiser la voix d’une personne à l’aide d’un enregistrement court. Pour ce faire, l’API n’a besoin que d’une seule minute d’un enregistrement de la voix originale à copier. Intonations et émotions Enjeux éthiques évidents « Les enregistrements audio sont souvent utilisés comme pièce à conviction dans de nombreux pays. On te fake bien profond : le boom du deepfake - Technikart. Marion Maréchal Le Pen qui fume un joint de weed devant la station Barbès, Benoit Hamon déclarant la guerre aux salauds de gauchistes, ou Emmanuel Macron habillé en black block sur les Champs Elysées, les prochaines échéances électorales devraient livrer leur lot de surprises vidéo-ludiques.

On te fake bien profond : le boom du deepfake - Technikart

Fin janvier, l’expert au Centre pour une nouvelle sécurité américaine, Paul Scharre, spéculait : « Au cours des deux prochaines années, nous verrons des vidéos truquées jouer un rôle dans les campagnes politiques aux États-Unis ou en Europe (…) pour essayer d’influencer ou de salir les candidats, et ce sera un défi pour les démocraties. » Car les récents progrès en matière d’intelligence artificielle devraient ravir militants et complotistes acharnés du tweet impulsif, et compromettre au passage nos idéaux démocratiques.

Lire aussi : Y a-t-il un robot pour sauver la presse ? Sa clientèle : des personnalités publiques, acteurs, politiciens, industriels. « Il n’y a pas d’activité humaine sans risque. Pourquoi les "deepfakes" fabriqués et diffusés par cette chaine YouTube sont vraiment inquiétants. La propagation de fake news sur les internets vous inquiète ?

Pourquoi les "deepfakes" fabriqués et diffusés par cette chaine YouTube sont vraiment inquiétants

Vous n’avez encore rien vu. Il est un domaine ou l’intelligence artificielle pourrait réellement commettre de sérieux ravages, et il est en plein développement. Ce domaine, c’est celui des deepfakes. Nous avons déjà évoqué le sujet à l’occasion de la sortie de cette vidéo qui montre des personnes en mouvement qui n’existent pas.

Or, à partir du moment où un algorithme est capable de créer des personnages totalement fictifs en les faisant ressembler à s’y méprendre à de vrais humains, il est alors « facile » d’extrapoler vers d’autres illusions. C’est l’objet du deepfake, qui permet par exemple de simuler les mouvements de la bouche, du visage et la voix d’une personne à partir d’une simple vidéo – et même maintenant d’une photo – afin de lui faire dire des mots qu’elle n’a jamais prononcés. Autre exemple avec le Joker de Heath Ledger dans A Knight’s Tale dans le rôle de William Thatcher… également joué par Heath Ledger :