background preloader

Ecriture : Personnages

Facebook Twitter

Liste de traits de personnalitc3a9. Le vocabulaire du portrait. Les voix. Ecrire un roman de fantasy 13: combien faut-il de personnages principaux? – Ecrire un roman. Lorsqu’on débute la préparation de son roman et que les premières idées noircissent le papier, on se retrouve très rapidement avec trois personnages principaux.

Ecrire un roman de fantasy 13: combien faut-il de personnages principaux? – Ecrire un roman

L’un d’eux, le héros, sort du paquet et les deux autres sont très souvent ses amis, des proches ou tout autre personne susceptible de tisser des liens d’amitié avec lui. Mais y a-t-il une règle d’or concernant leur nombre? Tout d’abord, le chiffre trois est toujours bon, car les lecteurs (et les auteurs aussi d’ailleurs) y sont habitués. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que s’il n’y a pas de réel dominant, il est presque indispensable de conserver un nombre impair. En cas de décision importante, cela évitera le match nul et départagera à coup sûr le groupe. Ensuite, pour ce qui est du nombre, cela dépendra de la longueur de votre récit.

Pour vous donnez un exemple précis: Le Sort de Gaia est une série de 4 tomes de 400000 signes chacun environ. Ecrire un roman de fantasy 13: combien faut-il de personnages principaux? – Ecrire un roman. Ecrire un roman de fantasy 13: combien faut-il de personnages principaux? – Ecrire un roman. Comment descendre son héros/ïne aux yeux du lecteur - Romans d'Alex Evans.

Voilà, vous avez un perso principal drôle, courageux, sexy, intelligent, volontaire, etc… bref, votre lecteur devrait l'a-do-rer.

Comment descendre son héros/ïne aux yeux du lecteur - Romans d'Alex Evans

Mais voilà, vos béta-lecteurs vous annoncent que… Ben… oui, il/elle est sympa, mais quelque chose n'accroche pas. Votre problème peut-être à deux niveaux: sur la forme ou le fond. Le Vocabuaire: Certains termes (ou plutôt leur accumulation) ont tendance à évoquer un personnage falot, passif, voire carrément lâche.

Caractérisation: les émotions et quoi d'autre? - Romans d'Alex Evans. Le Parcours de l'héroïne - Romans d'Alex Evans. Qu'est-ce que le "Parcours du héros"? C'est tout simplement de l'intrigue centrale de la plupart des romans populaire et des contes de fées: le héros par en quête de quelque chose avec l'aide d'un mentor et finit par l'obtenir après avoir vaincu le méchant. Les Clichés cachés: princesses paysans et marchands - Romans d'Alex Evans. La princesse Qu’elle soit un vase fragile dans son donjon protégée par le héros ou "une féministe tentant de se frayer un chemin dans un monde d’hommes", les princesses sont toujours jolies et fades (oui, même si elles sont « fortes » et « n’ont pas leur langue dans leur poche »).

Les Clichés cachés: princesses paysans et marchands - Romans d'Alex Evans

Et si vous essayez une princesse moche, pour changer ? Les Clichés cachés: forgerons, guerriers et prostituées - Romans d'Alex Evans. Le forgeron Dans la plupart des livres de fantasy, le forgeron est un gars à la force colossale, mais pas trop futé.

Les Clichés cachés: forgerons, guerriers et prostituées - Romans d'Alex Evans

Sa seule utilité est de faire des épées (alors qu'en réalité, elles étaient souvent fabriquées par des artisans spécialisés dans les armes). On ne s'attarde pas trop dans son atelier. C'est une image qui ne vient pas du fond des âges, mais du 19ème siècle, lorsque le travail du fer migra de la forge à l'usine. Vous êtes vous jamais demandé pourquoi nombre de héros costauds (modèle Conan) ont pour père un forgeron? Les Clichés cachés: le mage/sorcier, troisième partie - Romans d'Alex Evans. Les deux spécialités qui suivent sont, comme les sages-femmes dans le monde réel, très fortement féminisées.

Les Clichés cachés: le mage/sorcier, troisième partie - Romans d'Alex Evans

Leur potentiel est aussi, àmha sous-utilisé pour développer des intrigues. E- Les devins C’est une spécialité à manier avec précaution, ce qu’ils annoncent va avoir beaucoup d’implications pour la cohérence de votre monde. Dans la vie réelle, les devins n'étaient considérés que comme des interprètes de la parole de divers dieux ou esprits. Les Clichés cachés: le mage/sorcier deuxième partie - Romans d'Alex Evans. C- L’idéologie Dans la vie réelle, les sorciers entretenaient toujours des rapports étroits avec une quelconque religion/idéologie.

Les Clichés cachés: le mage/sorcier deuxième partie - Romans d'Alex Evans

Souvent, ils étaient prêtres. Dans les religions chrétiennes, c’étaient simple, ils étaient à l’opposé. Les Clichés cachés: le mage/sorcier, première partie - Romans d'Alex Evans. Je comptais parler de plusieurs personnages, mais au fur et à mesure que j’écrivais, je me suis rendue compte que les mages en fantasy méritaient un chapitre, voire trois, à eux tous seuls.

Les Clichés cachés: le mage/sorcier, première partie - Romans d'Alex Evans

Je parlerai ici du mage "gentil", bien que beaucoup de choses s'appliquent aussi au mage « méchant ». C’est le perso le plus difficile à réussir car de par sa fonction, il nécessite une personnalité complexe. Il possède un énorme potentiel, rarement exploité. Avant de vous lancer dans la fabrication d’un mage, vous devez d’abord définir clairement la façon dont la magie fonctionne dans votre univers, car cela conditionnera beaucoup de chose en ce qui concerne sa personnalité.

A- Les différents types de mage. Les Clichés cachés, deuxième partie - Romans d'Alex Evans. Voilà, vous avez fait un roman avec un monde criant de réalisme, jusqu’au moindre détail.

Les Clichés cachés, deuxième partie - Romans d'Alex Evans

Vous le passez à un ami et il vous déclare après lecture que oui, c’est très bien, mais qu’il a une forte impression de déjà vu… Un peu comme quand vous lisez « Le trône de fer ». Sans le faire exprès, vous avez quand même parsemé votre histoire de clichés. Ce n’est pas toujours facile de tracer la limite entre le cliché et le symbole. Alors encore quelques réflexions perso. Les Clichés cachés, première partie - Romans d'Alex Evans. Certains clichés ne sont pas perçus comme tels par les auteurs et les lecteurs, mais le sont tout autant que les autres.

Les Clichés cachés, première partie - Romans d'Alex Evans

De plus, en vous sentant obligé de les appliquer, vous privez votre histoire de développements intéressants. Les femmes Je passe les clichés sur les femmes faussement fortes ou faussement intelligentes et toujours féminines. J’ai lu le blog d’une auteure US qui expliquait qu’une femme, même une guerrière au cœur du combat allait se préoccuper de son apparence. Ma grand-mère courant sous les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale aurait bien rigolé. Une chose qui échappe aux auteurs de romans est la force relative entre hommes et femmes : les femmes de fantasy sont beaucoup trop faibles physiquement et surtout se comportent comme telles. Dans la vraie vie, vous avez des femmes qui font quelques kilomètres tous les jours avec l’équivalent de ces seaux. Ensuite, pensez au niveau d'entrainement de vos persos. Comment descendre son héroïne aux yeux du lecteur - Romans d'Alex Evans. Cette suite du billet précédent m'a été inspirée par la polémique autour de la BD éducative "On a chopé la puberté" Pour ce que j'en ai vu, elle s'avérait pleine d'injonctions "girly" qui semblaient tirées d'une romance YA et plutôt limite sur les réalités biologiques de la puberté.

Comment descendre son héroïne aux yeux du lecteur - Romans d'Alex Evans

Cependant, ayant fait des recherches pour mes enfants il y a quelques années, ce n'est pas le premier bouquin de ce genre que je vois passer. Il est juste tombé au mauvais moment médiatique. Les genres de l’imaginaire – L'Antre de Myfanwi. Créer votre personnage : Le background – L'Antre de Myfanwi. Bonjour à tous ! Comme vous pouvez le voir, je suis enfin de retour après une semaine de galère intense à me battre contre ma Bbox… Qui ne fonctionne toujours pas. Créer votre personnage : Les relations – L'Antre de Myfanwi. Amplifier les émotions de son histoire – L'Antre de Myfanwi. Personnages et manichéisme : comment créer des personnages équilibrés ? – L'Antre de Myfanwi. Personnages et manichéisme : comment créer des personnages équilibrés ? – L'Antre de Myfanwi. Le méchant, un personnage complexe ! – L'Antre de Myfanwi. Créer son personnage : La carte mentale – L'Antre de Myfanwi. Les personnages féminins : les clichés #2. Après avoir dit du mal des femmes mollusques, et des filles belles (mais stupides) ou moches (mais intelligentes), je voulais m’attaquer à des personnages féminins qui ont de la gueule.

Des personnages féminins qu’on aime, ou qu’on déteste, mais qui expriment ce que cela signifie que d’écrire un véritable être humain. Complexe, ambivalent, fort ou faible, mais qui soit avant tout crédible. Qu’est-ce qu’un cliché? Un cliché, à l’inverse d’un trope (qui est une structure narrative) est une conception figée dans l’imaginaire commun. Quelque chose qui devient si évident, et si prévisible que c’est ennuyeux et juste… mauvais. Je me suis demandée, et ce n’est que mon avis, si le cliché des personnages féminins ne servait pas un seul et même but : donner vie à des femmes qui puisse être aimées du public. Fabriquer des personnages féminins est sans doute une tâche un peu complexe puisque les auteurs de fiction ont le poids de décennies ratées derrière eux.

Evidemment que oui. Les personnages féminins. Ces derniers temps, j’ai lu beaucoup de livres qui ne m’ont pas plu. Du tout. Et récemment, les deux livres que j’ai essayé de lire (sans les finir) avaient des problèmes en commun : les personnages féminins. Dans l’un des livre, un bouquin de SF, c’était bien simple : arrivée à la moitié, je me suis rendue compte qu’il n’y avait tout simplement aucune femme. Aucune. Pas une seule. Pendant ce temps, leurs femmes étaient sans doute en cuisine, à leur préparer des sandwichs. Dans l’autre livre, (qui lui était très mauvais du début à la fin) il y avait des personnages féminins mal exploités. Conseils d'écriture : le langage corporel.

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous ressortir qu’on en dit plus en disant rien, et blablabla, mais c’est vrai. Surtout en littérature : les personnages expriment souvent davantage leurs émotions et leurs perceptions du monde à travers ce qu’ils ne disent pas. D’où l’importance de bien maîtriser le langage corporel dans l’écriture. Savoir décrire physiquement une émotion densifie le texte. Cela transmet le ressenti au lecteur qui comprend immédiatement ce qu’éprouve votre personnage. Ce n’est pas le tout de dire “Jean-Michel était content.” Coûts et dividendes dans un récit. Ton personnage il risque de prendre cher pendant ton livre. L'introspection du personnage.

Ecrire l'arc dramatique de son personnage. Comme nous l’avons évoqué plus tôt, ton personnage principal, ce n’est pas une boîte tupperware. Au contraire, c’est un être humain proactif, capable de prendre des décisions et surtout, d’évoluer au fil de l’histoire. Donc aujourd’hui, on va parler de l’arc dramatique du personnage. Ecriture : comment écrire un bon méchant? You will be exterminated, motherfucker. Si tu te réveilles la nuit, après un cauchemar où Ramsay Bolton te poursuivait dans les bois avec ses chiens, ou que tu étais dans un cimetière pendant que Voldemort te menaçait avec sa baguette, c’est parce que les auteurs de Game of Thrones et Harry Potter ont réussi à produire des supers-vilains et qui font super peur.

Ecriture : écrire des personnages proactifs. Ton personnage est-il aussi proactif qu’une pizza froide? 5 essentiels pour écrire de bons dialogues. Apprenez à décrire les émotions avec les micro-expressions. Pour décrire les émotions, on croit souvent qu’il faut être un observateur né, rencontrer plein de gens, écumer les villes pour saisir l’esprit du siècle. Comment créer un méchant inoubliable? Le secret des bons antagonistes! Le MBTI - Les 16 types de personnalité. Afin de compléter l'article de la semaine dernière, Le MBTI pour créer ses personnages, je voudrais vous présenter ces fameux 16 types de personnalité. Ces types peuvent être utilisés seuls ou de manière complémentaire aux alignements de D&D tout simplement parce qu'ils ne s'attellent pas à définir les mêmes aspects d'une même personnalité. Tout dépend de ce dont vous avez besoin pour développer et faire évoluer vos personnages.

Le MBTI pour créer ses personnages. Aujourd'hui, je vous parle d'un test de personnalité pour vous aider à créer vos personnages, à définir leurs caractères et à vous y tenir. 5 idées pour trouver des noms. Test : Quel est le profil MBTI de vos personnages ? – L'Astre et la Plume. Guide d’appréhension des personnages de roman à l’usage de ceux qui ne les créent pas #2 – C. Kean. 100 métiers pour vos personnages de Fantasy. Apprenez à décrire les émotions avec les micro-expressions.