background preloader

Enseignement

Facebook Twitter

JS 2013 : Sylvie Avallone - Nutrition humaine et santé : impacts de la cuisine familiale sur les micro-nutriments; Le séchage - Génie Alimentaire. La classification des appareils peut s’effectuer suivant le procédé (continu, discontinu), le mode de séchage (convection, conduction, rayonnement, lyophilisation), ou le type de produits traités (solides en blocs, poudre, pâte , pulpe, film…).

Le séchage - Génie Alimentaire

On signalera que l’utilisation d’un procédé continu se fera préférentiellement dans le cas d’une fabrication importante. Les sécheurs discontinus présentent l’inconvénient majeur d’entraîner un coût énergétique supplémentaire à chaque fin de cycle. ils sont constitués d’un ou deux cylindres creux animés d’un lent mouvement de rotation et chauffés à l’intérieur par un fluide caloporteur (vapeur). La matière à sécher est déposée à la surface du cylindre et encollée à l’aide de cylindres satellites qui servent aussi à réduire l’épaisseur du produit. Ils conviennent pour les produits pâteux tels que les fruits & légumes réduits en purée, les liquides concentrés .

Caractéristiques : séchage continu par conduction. voir ICI la fabrication du saucisson sec. Les grandeurs hygrométriques. Il est souvent plus rapide de consulter un abaque ou le diagramme de l'air humide, mais les relations mathématiques reprises ci-dessous entre les grandeurs peuvent être utiles notamment lors d'une automatisation de la régulation, avec programmation entre ces variables.

Les grandeurs hygrométriques

Entre la pression de vapeur saturante et la température q , en présence d'eau liquide ( pvs = 102,7877 + (7,625 x Entre la pression de vapeur saturante et la température , en présence de glace ( pvs = 102,7877 + (9,756 x. Technologies combinées de conservation des fruits et des légumes. Les appellations employées dans ce produit d’information et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

Technologies combinées de conservation des fruits et des légumes

Tous droits réservés. Les informations contenues dans ce produit d’information peuvent être reproduites ou diffusées à des fins éducatives et non commerciales sans autorisation préalable du détenteur des droits d’auteur à condition que la source des informations soit clairement indiquée. Ces informations ne peuvent toutefois pas être reproduites pour la revente ou d’autres fins commerciales sans l’autorisation écrite du détenteur des droits d’auteur. Biochimie des aliments: diététique du sujet bien portant - Marlène Frénot, Elisabeth Vierling. Transformation, conservation et qualité des aliments: nouvelle approche de ... - Mama Sakho, Jean Crouzet. Calcul reseau hydraulique, perte de charge, friction, glycol, antigel, canalisations. Le calcul de la perte de charge linéaire, celle correspondant à l'écoulement général dans un conduit rectiligne, est donné par la formule générale suivante : Dp = perte de charge linéaire en Pa L = coefficient de perte de charge (nombre sans dimension) p = masse volumique de l’eau en kg/m3 V = vitesse d’écoulement en m/s D = diamètre hydraulique du tube en m L = longueur du tube en m On constate que les pertes de charge générales dépendent des éléments suivants : La perte de charge est logiquement directement proportionnelle à la longueur de la canalisation : elle augmente quand la longueur de canalisation augmente.

Calcul reseau hydraulique, perte de charge, friction, glycol, antigel, canalisations

Quand le diamètre diminue, la perte de charge augmente considérablement. Le liquide a plus de difficultés à s'écouler donc les frottements augmentent pour un débit identique. Les pertes de charge. Technologie des laits de consommation : lait pasteurisé, stérilisé et U.H.T. Introduction Pour devenir lait de consommation, le lait cru ne doit subir que des traitements physiques, comme la clarification, la standardisation, l’homogénéisation et bien évidemment les traitements thermiques.

Technologie des laits de consommation : lait pasteurisé, stérilisé et U.H.T.

C’est uniquement ce dernier qui fait différencier le lait pasteurisé, le lait stérilisé et le lait U.H.T. ; les autres traitements sont presque identiques pour ces produits. Avant d’aborder les techniques d’élaboration des laits de consommation, on va donc présenter en premier temps, les étapes communes à tous ces produits. Ensuite, on va présenter les techniques spécifiques à chaque produit : Lait pasteurisé, lait stérilisé et lait U.H.T.

Etapes communes Réception. LA PASTEURISATION - [Génie Alimentaire] La pasteurisation est un traitement thermique modéré et suffisant permettant la destruction des microorganismes pathogènes et d’un grand nombre de microorganismes d’altération.

LA PASTEURISATION - [Génie Alimentaire]

La température du traitement est généralement inférieure à 100 °C et la durée est de quelques secondes à quelques minutes. Le tableau suivant donne, à titre d’illustration, quelques exemples de barèmes de pasteurisation. La centrifugation - [Génie Alimentaire] Il s’agit d’une opération unitaire de séparation de particules (solides ou liquides) dispersées dans un liquide grâce à la force centrifuge obtenue par une rotation rapide du bol qui contient le produit.

La centrifugation - [Génie Alimentaire]

Soumises à la force centrifuge (Fc= m. γ), les particules vont être projetées vers la périphérie du bol (si elles sont plus denses ou lourdes que le liquide) ou vers l’axe du bol (si elles sont plus légères que la phase liquide). Filtration tangentielle.