background preloader

Nandhiny

Facebook Twitter

Troubles du sommeil : définition, symptômes, traitement - Sciencesetavenir.fr. Qu’est-ce que c’est ?

Troubles du sommeil : définition, symptômes, traitement - Sciencesetavenir.fr

Ce sont des dysfonctionnements des cycles du sommeil (voir encadré). Ils peuvent être classés en trois groupes. - Les dyssomnies : troubles perturbants la qualité ou la durée de sommeil. Ce sont des insomnies d'origine psychologique (incapacité à dormir la nuit), d'altitude, liées à l'indigestion de substances (alcool …), narcolepsie (sommeil soudain pouvant intervenir à toute heure du jour)… Hypocrétine (ou Orexine) - anc-narcolepsie. C’est un neurotransmetteur cérébral.

Hypocrétine (ou Orexine) - anc-narcolepsie

Fabriqué par notre cerveau, sa présence permet le passage de certains types d’information utilisée au moment du sommeil. L’équipe de DeLecea (E.U.) découvre en 1998 deux peptides présente dans l’hypothalamus et dénommés hypocrétine-1 et -2. Leur nom est dérivé d’hypothalamus et de sécrétine parce que ces peptides présentent une faible homologie avec la sécrétine. On les trouve dans l’hypothalamus et dans des vésicules synaptiques. De façon indépendante et la même année, l’équipe de Sakurai (Japon) identifie les mêmes neuropeptides. “Les hypocrétines A et B sont des neuropeptides, de 33 et 28 acides aminés, produits exclusivement par un groupe bien défini de neurones siégeant dans l’hypothalamus latéral. Seuls certains rares neurones, situés dans l’hypothalamus postérieur fabriquent l’hypocrétine. Von Economo avait décrit l’encéphalite léthargique pendant l’épidémie de grippe espagnole (1919/1920). Sur le même thème. Tats modifi s de conscience et ondes c r brales - coute imaginaire.

Les scientifiques ont identifié quatre types d'ondes cérébrales.

tats modifi s de conscience et ondes c r brales - coute imaginaire

Plusieurs chercheurs ont également observé des corrélations entre les niveaux de conscience favorisant le développement de l’intuition et les ondes cérébrales. LE RYTHME BÊTA (13-30 HERTZ) Ce rythme correspond à l'activité d'éveil normale du cerveau. Il est associé à une pensée ou une attention active. L'attention est dirigée vers le monde extérieur afin de résoudre les problèmes concrets. LE RYTHME ALPHA (8-13 HERTZ) Il est plus précisément de 8 à 13 Hz chez les adultes et de 4 à 7 Hz chez les enfants.

A quoi sert le sommeil? - Centre d'investigation et de recherche sur le sommeil - CHUV. Le sommeil est une fonction biologique essentielle: nous ne pouvons pas vivre sans dormir.

A quoi sert le sommeil? - Centre d'investigation et de recherche sur le sommeil - CHUV

Le sommeil est présent chez toutes les espèces animales et il occupe un tiers de notre vie. Il nous accompagne depuis l'apparition de la vie sur Terre, car les premiers êtres unicellulaires avaient déjà une horloge interne qui permettait l’alternance repos/activité. Malgré cela, le sommeil reste un mystère, une des dernières frontières de la connaissance du cerveau, puisque sa ou ses fonctions précises restent débattues au sein de la communauté scientifique. Sommeil et qualité de vie La réalité quotidienne nous démontre que le sommeil est indispensable à la récupération de nos forces physiques et psychiques, et donc assure une bonne qualité de vie.

Le sommeil semble jouer un rôle dans la conservation de l’énergie, car on observe une diminution de la dépense énergétique quand nous dormons. Sommeil et croissance Sommeil et cerveau. La Santé de l'homme n° 388 - Éduquer au sommeil - A quoi sert le sommeil ? À quoi sert le sommeil ?

La Santé de l'homme n° 388 - Éduquer au sommeil - A quoi sert le sommeil ?

Si l'on pose cette question, il est étonnant de constater la similarité des réponses, que l'on ait 7 ou 77 ans : se détendre, se reposer, rêver, être en forme. Les plus jeunes ajoutent : grandir ou éviter d'avoir des maladies. Pour les croyances primitives, les rêves étaient envoyés à dessein au rêveur pour lui annoncer l'avenir. Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil. Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil?

Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil

Notre sommeil d'adulte est, dans les conditions habituelles (civilisation occidentale, travail de jour), essentiellement nocturne. Le besoin de sommeil survient généralement chaque soir à la même heure, annoncé par une sensation de fatigue, de faible activité mentale, de froid. Si nous nous couchons au moment où ces signes apparaissent, l'endormissement est rapide. La latence d'endormissement, temps qui s'écoule entre le moment où l'on a decidé de dormir, éteint la lumière, fermé les yeux et le moment où l'on s'endort vraiment sera brève, généralement moins de dix minutes. Sommeil. Deux hommes endormis sur un banc.

Sommeil

Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers. Sommeil. La Narcolepsie. * Consultations des troubles du sommeil CMPA CHU de Clermont Ferrand BP 69 63003 Clermont Ferrand ** Consultations des troubles du sommeil Hôpital A.

La Narcolepsie

Charial 69340 Francheville La narcolepsie, ou maladie de Gélineau, est caractérisée par des accès de sommeil, une cataplexie, des hallucinations hypnagogiques et des paralysies du sommeil. L'endormissement en stade paradoxal, signe majeur, est révélé par les enregistrements polygraphiques. Narcolepsie-cataplexie. Somnolence Diurne Excessive Fatigue et manque d’allant permanent.

Narcolepsie-cataplexie

Narcolepsie-Cataplexie : une maladie paradoxale. Somnolences diurnes excessives, incontrôlables, pertes de tonus musculaire lorsque tu ris, te mets en colère...

Narcolepsie-Cataplexie : une maladie paradoxale

Autant de symptômes de cette maladie génétique trop peu connue, tant du " grand public " que du milieu médical. Le site Web de l'Université de Lyon 1 consacre déjà un certains nombre d'articles très détaillés à cette maladie. J'espère que nous contribuerons nous aussi, par des informations complémentaires, à réduire le nombre beaucoup trop élevé (entre 30 et 50.000) de malades qui s'ignorent. N'hésite pas à nous contacter pour plus d'informations, tant sur les symptômes que sur les traitements, les lieux de diagnostics, ou toute autre question.

S'endormir n'importe où, n'importe quand, n'importe comment peut, certes, prêter à rire, mais en réfléchissant un peu on comprend rapidement que les gens atteints de Narcolepsie, eux, n'ont pas toujours envie d'en rire... Les symptômes. Diagnostic narcolepsie et troubles du sommeil. La narcolepsie est une maladie chronique c’est-à-dire qu’elle persiste toute la vie. Elle est plus ou moins handicapante selon son degré de sévérité.

On ne guérit pas des accès de somnolence mais certains patients réussissent à gérer leur hypersomnie avec un traitement éveillant bien conduit et une gestion astucieuse de courtes siestes au cours de la journée. Les attaques de cataplexie ont une évolution variable. Elles peuvent disparaître avec l’âge ou lorsque le patient apprend à mieux contrôler ses émotions. Les hallucinations hypnagogiques disparaissent la plupart du temps au bout de 4 à 5 ans. Narcolepsie - Causes, Symptômes, Traitement, Diagnostic - SanteChezNous.com. Description La narcolepsie est un trouble du sommeil souvent peu reconnu et sous-diagnostiqué. Ce syndrome, qui tend à persister toute la vie, ne touche environ qu'une personne sur 2 000 en Amérique du Nord et en Europe. Narcolepsie Cataplexie - anc-narcolepsie. “En 1880, le Docteur Gélineau, ancien médecin de la Marine, individualise la narcolepsie (maladie de Gélineau).

Sans le savoir, il décrit l’une des caractéristiques primordiales du rêve, c’est-à-dire l’absence totale de tonus musculaire : la narcolepsie consiste en effet soit dans l’irruption brutale et invincible du sommeil au cours de l’éveil soit souvent à la suite d’une émotion ou du rire d’une perte de tonus musculaire avec chute (cataplexie).

Pendant ces épisodes, les malades rêvent et perdent contact avec la réalité. ” – Michel Jouvet Les symptômes Les symptômes comprennent deux versants principaux celui de la narcolepsie et celui de la cataplexie. En théorie les deux versants sont nécessaires pour “signer” la maladie, cependant on trouve presque 25% des personnes qui n’ont que le versant de la narcolepsie. Narcolepsie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lorsqu'un patient atteint de narcolepsie s'endort, il fait généralement l'expérience d'un sommeil paradoxal après une dizaine de minutes alors que la vaste majorité des individus n'atteignent le sommeil paradoxal qu'après 90 minutes.

Par ailleurs, il survient lors du réveil un état confusionnel appelé « ivresse du sommeil », le patient ressent alors une grosse difficulté à émerger de son sommeil. Un autre problème surgissant chez les patients atteint de narcolepsie est la cataplexie, une faiblesse musculaire soudaine ressentie lors d'une période d'émotions fortes[1]. Ces émotions se manifestent souvent par des faiblesses musculaires allant d'un relâchement des muscles faciaux à peine perceptible à l'abandon de la mâchoire ou de la tête, une faiblesse aux genoux, ou un effondrement total. Habituellement, le langage et la vision sont troublés (double vision, incapacité à se concentrer) mais l'ouïe et la conscience restent normales.