background preloader

ISLAM

Facebook Twitter

«De culture musulmane», ils signent un manifeste contre l'islamisme. Les journalistes Mohamed Sifaoui et Zineb El Rhazoui, l'écrivain Boualem Sansal, sont parmi les signataires d'une tribune dans Marianne dénonçant l'«islam politique» et le communautarisme, et défendant «la laïcité et l'universalisme».

«De culture musulmane», ils signent un manifeste contre l'islamisme

Le documentariste Mohamed Sifaoui, la journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui, l'écrivain algérien Boualem Sansal, la militante politique Zohra Bitan…. Tous ont en commun d'être des «citoyens de culture, de tradition ou de confession musulmane», qui signent ensemble une tribune dans Marianne intitulée «Face à l'islamisme, la République ne doit pas trembler!». Djihadisme : une dizaine d'imams expulsés depuis le début de l'année. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré lundi sur Europe 1 que quarante imams « prêcheurs de haine » avaient été expulsés de France depuis 2012, dont une dizaine depuis le début de l'année. « Dans les cinq années précédentes, il n'en avait été expulsé que quinze », a déclaré le ministre. « Depuis le début de l'année, il y a 22 dossiers qui sont en cours d'instruction, et une dizaine d'imams et de prêcheurs de haine qui ont été expulsés », a-t-il ajouté. « Il n'y a pas un prêcheur de haine en France qui a vocation à rester en France », a insisté le ministre. « S'il est étranger, il sera expulsé, et je le fais systématiquement. »

Djihadisme : une dizaine d'imams expulsés depuis le début de l'année

Sihem Souid - Contre l'islamophobie, l'esprit du ramadan. Nous sommes en plein jeûne du mois de ramadan, le mois sacré chez les musulmans, durant lequel ils s'abstiennent de boire, de manger et d'avoir des rapports sexuels du lever du jour au coucher du soleil.

Sihem Souid - Contre l'islamophobie, l'esprit du ramadan

C'est pour les musulmans un mois de ressourcement, de recueillement et de spiritualité intense, mais aussi de générosité et solidarité ! C'est ce que nous allons voir avec Abdel et Safia. Abdel Zeghana, 44 ans, Franco-Algérien de confession musulmane est issu d'une fratrie de 17 enfants. Celui qui a passé son enfance dans la pauvreté et qui avait pour seul repas du soir du lait et des biscuits est aujourd'hui patron du restaurant Food'Art à Gennevilliers depuis 2007.

CORAN

Islam : un appel à la réforme. À chaque nouveau massacre, chaque destruction d'oeuvre d'art millénaire, perpétrés au nom de l'islam, ce dernier devient associé un peu plus à un archaïsme qui finit par lui paraître consubstantiel.

Islam : un appel à la réforme

C'est malheureux, mais, à l'aune de la barbarie dont font preuve tant d'individus, d'organisations et de gouvernements se réclamant de notre religion, tristement compréhensible. Nul besoin d'aller aussi loin, d'ailleurs, dans la géographie ou l'extrémisme, pour trouver des raisons à cette association infamante dans la conscience collective contemporaine. La vaste majorité des mosquées de la planète, y compris les plus ouvertes d'Europe, continuent à reproduire certaines idées obsolètes et imposent encore aux femmes qui souhaitent venir y prier ou assister à des cours une ségrégation spatiale absurde, indigne et dégradante.

D'ici 2050, les Musulmans devraient être presque aussi nombreux que les Chrétiens. Washington (AFP) - D'ici 2050, les Musulmans seront presque aussi nombreux que les Chrétiens dans le monde et les personnes sans religion verront leur part décliner, indique jeudi une étude américaine.

D'ici 2050, les Musulmans devraient être presque aussi nombreux que les Chrétiens

Dans "L'avenir des religions dans le monde : projections 2010-2050", le Pew Research Center affirme que si les tendances continuent, d'ici 2050 dans le monde, "le nombre des Musulmans égalera presque celui des Chrétiens" qui resteront néanmoins le plus gros groupe religieux. Laïcité, islam : ni le voile ni le hallal ne sont responsables des problèmes de la France. Des élèves à la cantine du collège de la Chataigneraie, le 20 Juin 2011, à Autun (J.

Laïcité, islam : ni le voile ni le hallal ne sont responsables des problèmes de la France

PACHOUD/AFP). C’est à ma grande surprise qu'un ami me mentionne dans un commentaire sous une interview de Lydia Guirous, sur "Le Figaro", s’intitulant "Il m’est arrivée d’être persécutée parce que je mangeais pendant le ramadan". Aux premiers abords, je pensais que j’allais avoir la joie de lire les mêmes commentaires à portée générale et impersonnelle (comme une sorte de loi tacite) que l’on retrouve dans son livre, récemment publié aux éditions JC Lattès, que j’ai pris le temps de le lire, malgré mes humeurs alternant entre désespoir et désarroi. En réalité, il faut placer cette question dans une perspective plus globale qui se développe en France. Nous avons en effet une fâcheuse tendance à penser que la solution aux maux de notre société se trouve dans un bout de tissu ou dans une éthique alimentaire bien précise alors même que celle-ci ne va rien changer au quotidien des Français.

Sarkozy sur TF1 : islam et démocratie ne sont pas opposés. L'ex-président doit s'excuser. Nicolas s'est exprimé mardi 17 mars lors sur le plateau du JT de TF1 (Capture TF1).

Sarkozy sur TF1 : islam et démocratie ne sont pas opposés. L'ex-président doit s'excuser

Mardi soir, en regardant le JT de 20h, j'ai pour ainsi dire avalé mes merguez de travers. Ça faisait longtemps qu'on avait pas entendu Nicolas Sarkozy s'exprimer aussi violemment. En trois phases, l'ancien président a d'une part nié l'existence même de notre constitution et du bloc de constitutionnalité, de la loi sur la laïcité de 1905 et il a proféré à l'égard d'une partie non négligeable de la population des remarques irrespectueuses et irresponsables. Des polémiques de bas étage. L'histoire cachée de l’islam révélée par la recherche historique. Du nouveau sur les origines de l'islam. Des historiens spécialistes du Moyen Âge oriental ont étudié le Coran pour tenter de comprendre les origines de l’islam en lien avec les luttes d’influence entre l’empire perse et l’empire byzantin.

Du nouveau sur les origines de l'islam

Un chercheur de l’université de Strasbourg, Edouard-Marie Gallez, a soutenu en 2004 une thèse de doctorat en théologie et histoire des religions fondée sur ses recherches personnelles et sur des recherches précédentes ayant accompli des percées importantes sur les origines de l’islam. Il cite notamment Régis Blachère, orientaliste, membre de l’Institut, Patricia Crone, professeur à Princeton, Marie-Thérèse Urvoy, professeur à l’université catholique de Toulouse et Gerd Puin, spécialiste des manuscrits de Sanaa. Un livre intitulé « Le grand secret de l’islam » auquel a collaboré Edouard-Marie Gallez a été mis en ligne en 2010 par Olaf (pseudonyme). Cet article résume brièvement la thèse d’Edouard-Marie Gallez qui est présentée par Olaf en une centaine de pages. Quand NKM se prend les pieds dans le tapis de prière. Le téléphone arabe, ça ne fonctionne pas toujours très bien en politique.

Et donc... les retards des RER, c'est à cause des usagers musulmans qui prient sur les rails avant d'aller au boulot ! – nadine6767
Pour elle si vous emmenez votre enfant à la prière le matin (sachant que les prières du Fajr se font avant 7 heures le matin, vous êtes forcément dans une démarche radicale. Bien sûr, elle parle des musulmans... Elle exclue évidemment de son programme les enfants de l'école talmudique ou ceux des écoles catholiques qui vont à la messe le matin ! Et elle propose donc les mêmes mesures que pour les enfants subissant des actes pédophiles c'est à dire le retrait de l'autorité parentale.... mazette ! – nadine6767

Pour raviver les valeurs républicaines à l'école et répondre au problème du non-respect de la minute de silence dans certains établissements scolaires, après les attentats de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet prône des "propositions radicales".

Quand NKM se prend les pieds dans le tapis de prière

Car, dit-elle, "les Français ont besoin de solutions radicales". Des enfants en retard à l'école à cause de la prière ? Au micro de BFMTV ce lundi 2 février, la vice-présidente de l'UMP explique ainsi vouloir "poser la question du placement des enfants qui dans leurs familles sont entraînés dans une dérive de radicalisation". En retard pour cause de prière : fausse vérité, vraie polémique. Faire battre le Front national dans le Doubs, mais prôner la fermeté face à un PS suspect d'angélisme ; afficher l'UMP comme le "parti des solutions" et, au besoin, le "parti des solutions radicales".

En retard pour cause de prière : fausse vérité, vraie polémique

L'intention de Nathalie Kosciusko-Morizet était claire, le résultat l'est moins. Au micro de Jean-Jacques Bourdin lundi, la vice-présidente déléguée de l'UMP s'est alarmée de l'importance prise, dans les écoles, par la pratique de l'islam. Avec un exemple ad hoc : celui des établissements de Mulhouse où, lui aurait rapporté le maire UMP de la ville Jean Rottner, des dizaines d'enfants arrivent quotidiennement en retard parce qu'emmenés par leurs parents à la prière du matin –- parents qui, convoqués, expliquent qu'il y a "des autorités religieuses supérieures" à celles de la République. En partisane des "solutions radicales", NKM préconisait rien moins que le "placement" des élèves concernés.

Problème : la réalité est très éloignée de ce tableau apocalyptique. Les enfants musulmans à la prière plutôt qu'à l'école: Nathalie Kosciusko-Morizet en pleine dérive. "Il faut rendre sa face humaine à l'islam" L'OBS Après la mort du pilote jordanien brûlé vif dans une cage en métal, le grand imam de l'université Al-Azhar, au Caire, a appelé à appliquer aux terroristes de l'EI «la punition prévue dans le Coran», affirme-t-il, pour ceux «qui combattent Dieu et son Prophète: la mort, la crucifixion ou l'amputation de leurs mains et de leurs pieds».

Qu'en pensez-vous? Jacqueline Chabbi Répondre à la violence par la violence, c'est déjà absurde, mais utiliser ce verset extrêmement agressif (V, 33) hors de son contexte, alors que c'est précisément celui dont se servent les djihadistes, ça montre à quel point ces muftis n'ont aucune vision historique sur le Coran. Sinon ils auraient compris que ce passage relève d'un effet rédactionnel de surenchère. Djihad/croisades : le christianisme est-il plus pacifique que l’islam? Partout dans le Coran, la guerre, la violence.

Si les nations occidentales espèrent vaincre ces fous d'Allah qui décapitent, brûlent vifs, réduisent en esclavage, violent allègrement tout ce qui bouge à grand renforts de Viagra et enterrent vivant des enfants, avec comme seule arme le Tribunal pénal International de La Haye, eh bien je leur souhaite beaucoup de succès. Il est malheureusement prouvé que les seuls hommes capables de résister à ces monstres s'appell(ai)ent Muammar Khadafi, Sadam Hussein, Assad et consorts avec des méthodes qui font dresser les cheveux sur la tête. – nadine6767
Toutes les religions inspirent au respect de la vie, le respect des autres, à la transcendance et l'élévation spirituelle Mais tout cela n'est qu'hypocrisie. La vérité est que les religions ont toujours justifié et justifient encore des massacres et des conduites barbares et sanguinaires.Le problème n'est pas les religions qui restent un grand et noble idéal, en ce qui concerne les fidèles, c'est une autre histoire. – nadine6767

Toujours dans les Evangiles, l’amour, le pardon aux offenses, la paix. La comparaison est ravageuse. On se souvient de la polémique née du discours de Benoît XVI à Ratisbonne en 2006: il l’avait fondé sur les propos d’un empereur byzantin du XIVe siècle qui, déjà, reprochait à la religion de Mahomet son goût de la violence.