background preloader

Actualité lié à la crise du COVID-19

Facebook Twitter

Bourse : vendez ces onze actions qui ont bien rebondi. Bourse Par Johann Corric Publié le 03/06/2020 à 19:23 - Mis à jour le 03/06/2020 à 19:23 Portés par la décrue de l’épidémie, les marchés boursiers se sont redressés de plus de 14% en moins d’un mois.

Bourse : vendez ces onze actions qui ont bien rebondi

Certaines actions ont même fait beaucoup mieux enregistrant des hausses supérieures à 20%. Parmi celles membres de l’indice SBF 120, nous recommandons d’en vendre onze. L’ambiance est à l’optimisme. Les investisseurs anticipent une reprise rapide de l’activité économique. . +14% en quelques semaines Dans ce contexte, l’indice CAC 40 a rebondi de 14,7% en un mois, reprenant même les 5.000 points.

Certaines pensionnaires du SBF 120 ont même grimpé dans des proportions bien supérieures. Parmi les titres qui ont rebondi de plus de 20% au cours des cinq dernières semaines, nous recommandons d’en vendre onze. Onze actions à vendre Un secteur d’activité en particulier est sur-représenté : l’aérien. Covid-19 : les banques européennes vont affronter une puissante vague de crédits douteux. Où vont les prix. La crise sanitaire a créé une situation inédite.

où vont les prix

Le marché immobilier s’est arrêté, les transactions ne sont pas encore reparties. Les prix élevés peuvent-ils se maintenir ? Nos conseils. Comment donner du sens à son épargne après la crise du Covid-19. La crise sanitaire a conduit de nombreux épargnants à questionner la finalité et le sens de leurs placements.

Comment donner du sens à son épargne après la crise du Covid-19

Valoriser son capital n'est pas forcément contradictoire avec le fait d'être utile à la collectivité ou à la planète. Il est possible de combiner éthique et performance, en favorisant des investissements responsables. Nos explications. Placements : les meilleurs fonds pour votre PEA, banque par banque. Par l'ampleur et la rapidité du repli boursier qu'elle a suscité, la crise du CoVid-19 a créé une occasion exceptionnelle pour l'investisseur souhaitant rentrer au bon moment dans les marchés d'actions.

Placements : les meilleurs fonds pour votre PEA, banque par banque

Enveloppe à la fiscalité avantageuse, le plan d'épargne en actions (PEA) permet d'investir dans des sicav et FCP éligibles. Mais comment identifier les meilleurs supports au sein de sa propre banque ? Nos explications et nos conseils. Entre le 24 février et le 16 mars, l'indice CAC 40 a perdu 40%, offrant un point d'entrée intéressant à l'investisseur en actions. La probabilité d'une reprise boursière est en effet plus forte à moyen terme à partir de ce point bas annuel (3.632 points pour le CAC 40 en séance le 16 mars, à comparer avec un plus haut atteint à 6.111 points le 19 février). Crédit hypothécaire : un outil pour faire face à la crise et au refus des banques. La crise sanitaire peut conduire à un resserrement de l'octroi de crédit bancaire classique aux particuliers ou aux entreprises.

Crédit hypothécaire : un outil pour faire face à la crise et au refus des banques

Lorsqu'un besoin de trésorerie ou de financement se heurte à une absence de traitement favorable dans le circuit traditionnel, des solutions alternatives existent, comme le crédit hypothécaire, pour ceux qui sont propriétaires d'au moins un bien immobilier. Nos explications. Épidémie Coronavirus (Covid-19) -Congés payés, RTT, durée du travail : le Code du travail est assoupli pendant l'urgence sanitaire - professionnels. Congés payés, CET, jours de repos, durée maximale de travail quotidienne ou hebdomadaire, temps de travail des salariés...

Épidémie Coronavirus (Covid-19) -Congés payés, RTT, durée du travail : le Code du travail est assoupli pendant l'urgence sanitaire - professionnels

Des dispositions temporaires ont été exceptionnellement prises afin de permettre aux entreprises de s'adapter aux conséquences économiques, financières et sociales de l'épidémie. Elles sont précisées dans une ordonnance parue au Journal officiel du 26 mars 2020 en application de la loi d'urgence sanitaire. En dépit de la crise, les épargnants ont peu puisé dans leur assurance-vie. Livret A qui rit, assurance-vie qui pleure.

En dépit de la crise, les épargnants ont peu puisé dans leur assurance-vie

Tandis que le premier voit ses encours gonfler, le second subit une décollecte de 2,1 milliards d’euros en avril, selon les chiffres communiqués mardi 26 mai par la Fédération française de l’assurance (FFA). Les remboursements effectués par les compagnies d’assurance se sont élevés 8,5 milliards d’euros, tandis que les versements n’ont été que de 6,4 milliards d’euros. « Cette période exceptionnelle de confinement et d’incertitudes se traduit ce mois-ci par une collecte de cotisations moins élevée que les prestations versées par les assureurs.

En avril, comme cela avait déjà été le cas en mars, le confinement a restreint l’activité commerciale et le nombre d’opérations », indique la FFA. Le sauvetage de Lufthansa se heurte aux résistances de la Commission européenne. Berlin a confirmé, lundi 25 mai, le plan de sauvetage historique de la compagnie aérienne Lufthansa, gravement ébranlée par la crise économique liée à la pandémie de Covid-19.

Le sauvetage de Lufthansa se heurte aux résistances de la Commission européenne

Annoncé par la compagnie jeudi 21 mai, le projet comportait encore des détails non précisés. C’est maintenant chose faite. A Paris, Marseille ou La Roche-sur-Yon, les patrons de TPE très pessimistes. Mode : 2,5 milliards d'euros de stock à écluser après le confinement, Marketing et Vente. Produits dérivés : pourquoi les banques françaises se trouvent en première ligne. Le Parlement européen valide le coup de pouce aux banques face à la crise. Covid-19 : l'Etat actionnaire conditionne son soutien à des gages environnementaux, Contrats et clauses.

Le plus grand hedge fund au monde reste pessimiste sur une sortie de crise rapide. Coronavirus : le marché de l’emploi a changé de visage du fait du confinement. Des entreprises plongées dans l’incertitude, qui recrutent peu et de manière précaire, face à une population de demandeurs d’emploi croissante, du fait de la disparition brutale des missions d’intérim, des petits boulots et des jobs saisonniers.

Coronavirus : le marché de l’emploi a changé de visage du fait du confinement

En quelques semaines, le marché de l’emploi qui s’était largement assaini en début d’année 2020 avec une augmentation des contrats à durée indéterminée, a changé de visage en raison du confinement et de la crise provoquée par le Covid-19. Et encore, les contingents de chômeurs issus des plans de licenciements ne sont pas encore là. « L’augmentation du chômage reflète plutôt le gel des embauches de la part des entreprises qui sont dans l’expectative, résume Denis Ferrand, directeur général de l’institut Rexecode. Alexandre Judes, économiste pour Indeed France, site d’offres d’emploi en ligne, confirme cette analyse avec les données du terrain. Lire aussi Hausse inédite du chômage en avril : 840 000 demandeurs d’emploi supplémentaires. Coronavirus : EDF résilie les contrats de trois fournisseurs, dont Total.