background preloader

Politiques culturelles et industries culturelles et créatives

Facebook Twitter

Compte-rendu du Forum Entreprendre dans la culture PACA 2016 / ARCADE. Bernard MAAREK Directeur de l'Arcade PACA Ferdinand RICHARD Directeur de l’AMI et de la plateforme Dynamo Géraldine DALLAIRE Chercheure HEC Montréal, EDSG Grenoble Marie DENIAU Consultante, intervenante à l’Institut d’Etudes Européennes, Université Paris VIII Noémie BEHR Déléguée Générale, Arcade Vincent MAZER Chargé de mission emploi, économie et territoire auprès du directeur de la culture de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Pascal BIANUCCI Chef du service Développement de l’Économie sociale et solidaire au Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur Maxime ARNAUD Chargé de mission économie du Livre à l'Agence Régionale du Livre Ilian URROZ Directeur, PRIMI Gilles PAGES Responsable du Pôle musique, Arcade Pierrette BETTO Responsable secteur entreprises, actions économiques et professionnelles Sébastien SAUNIER Directeur Crédits aux entreprises, IFCIC Vincent Carry Directeur, Arty Farty et Festival Nuits Sonores Alexandre GIRARDIN Directeur, Cedra.

Compte-rendu du Forum Entreprendre dans la culture PACA 2016 / ARCADE

Le statut de l'entrepreneuriat artistique et culturel : une question d'économie politique / MC Bureau. L’objectif de ce texte est d’aborder le statut de l’entrepreneuriat artistique et culturel comme une question d’économie politique.

Le statut de l'entrepreneuriat artistique et culturel : une question d'économie politique / MC Bureau

La première partie replace la question du statut de l’activité artistique par rapport à certaines transformations récentes dans les mondes de l’art : avec la multiplication effervescente des lieux où l’art se diffuse, l’activité artistique déborde bien au-delà des espaces qui lui étaient consacrés, irriguant de plus en plus des secteurs de la vie économique et des espaces de la vie quotidienne. La seconde partie décrit la façon dont cette question est abordée dans les débats politiques, autour des interrogations sur la pérennisation des emplois-jeunes dans le champ culturel, des réflexions sur l’organisation d’un tiers secteur d’économie sociale et solidaire ou des perspectives de rénovation du service public culturel local.

12 propositions pour encourager l'entrepreneuriat culturel et créatif/ Coursive BOUTARIC. [Dossier] Entrepreneuriat culturel / Forum d'Avignon. La vie d’artiste n’est plus la vie de bohème.

[Dossier] Entrepreneuriat culturel / Forum d'Avignon

Une vie d’artiste/créateur signifie aujourd’hui avoir plusieurs activités en parallèle : de l’écriture, des performances, de l’enseignement, des productions en propre, des participations à des co-productions, etc. A l’heure actuelle, un statut différent s’applique selon l’activité : artisan, artiste-auteur, profession libérale, fonctionnaire, auto-entrepreneur avec des régimes fiscaux et sociaux parfois incompatibles entre eux et qui compliquent considérablement les démarches administratives. Entrepreneur culturel. Avec 7 millions d’emplois en Europe et 3,3% de la population active, les industries culturelles et créatives sont le 3ème employeur européen, dans des entreprises qui ont -pour 60% d’entre-elles- moins de trois salariés.

Elles emploient en moyenne plus de 15-25 ans que n’importe quel autre secteur. Travaux du Forum d’Avignon sur l'entreprenariat culturel Contribution : Entreprendre la culture 3 QUESTIONS à... Développement de l'entrepreneuriat culturel/ Steven Hearn. Entrepreneuriat et industries culturelles/ HEC Montréal. Comprendre les industries créatives / UNESCO. Des industries culturelles aux industries créatives : un changement de paradigme salutaire ? Thomas PARIS. 1Les dernières décennies ont été marquées en Europe et dans nombre de pays développés par un mouvement de balancier autour des questions d’intervention publique dans la sphère économique.

Des industries culturelles aux industries créatives : un changement de paradigme salutaire ? Thomas PARIS

Honnie dans les années 1980 dans les pays les plus libéraux, comme le Royaume-Uni, elle est aujourd’hui en partie réhabilitée face aux constats d’échec du tout-libéral, et plus encore depuis la crise actuelle. Néanmoins la doctrine libérale a gagné du terrain (Regourd, 2002), et inversé le régime de la preuve. Désormais, toute intervention publique doit s’accompagner d’un effort de légitimation économique. 2Le secteur culturel n’est pas sorti indemne de ces mouvements ; les industries culturelles, à savoir l’édition, la musique et l’audiovisuel, encore moins. La notion d’exception culturelle, qui entérinait le principe d’une soustraction de ces industries aux principes de l’économie de marché et du libre-échange, n’a pas survécu à ces mouvements.

Les industries culturelles : une catégorie spécifique. Entreprendre et investir dans la culture / Etude de Kurt Salmon. Libérer le potentiel des industr ies culturelles et créatives / Commission Européenne.