background preloader

Naciye66

Facebook Twitter

Publicité 2015 : E.Leclerc, en tête, doit... La grande distribution bonne élève !

Publicité 2015 : E.Leclerc, en tête, doit...

Malgré une année encore morose en 2015 sur le marché publicitaire, en baisse cette année de 0.6 % avec 9,3 milliards d’euros nets estimés, les distributeurs font exception. Ils ont en effet enregistré la plus forte évolution tous secteurs confondus. Détail de la répartition des recettes publicitaires selon Kantar Media Comment expliquer le dynamisme du secteur? Lidl résume presque à lui seul la réponse. De façon globale, E.Leclerc reste le plus gros annonceur tous médias confondus, avec 339,4 millions d’euros brut investis en 2015 vs 2014. Détail des investissements publicitaires par enseignes Autre secteur en croissance, l’alimentation explique 86 % de la hausse de la grande consommation. Dernier spot proposé par Lidl en ce début d’année 2016 : Leclerc condamné pour ses relations avec les fournisseurs - 27 janvier 2014. Dans le sud Finistère, les agriculteurs s’invitent chez E. Leclerc.

Les agriculteurs étaient près d'une centaine ce vendredi à Quimperlé.

Dans le sud Finistère, les agriculteurs s’invitent chez E. Leclerc

Ils ont investi les rayons d'un magasin Leclerc pour aller vérifier la traçabilité et les prix de la viande et du lait. Symboliquement, ils se sont ensuite rendus devant l’une des maisons de Michel Edouard Leclerc à Tregunc. E.Leclerc condamné à restituer 61 millions... Le jugement rendu par la cour d'Appel de Paris, le 1er juillet 2015, à l'encontre de l'enseigne E.Leclerc, fera date pour ce qui concerne le montant des amendes infligées à des enseignes pour cause de pratiques restrictives de concurrence et notamment de déséquilibre significatif dans la relation commerciale.

E.Leclerc condamné à restituer 61 millions...

La Cour d'Appel de Paris "prononce l’annulation des clauses prévoyant ces obligations dans les accords GALEC conclus en 2009 et 2010 avec les 46 fournisseurs visés dans la liste jointe au présent arrêt; condamne la société coopérative GALEC à verser au Trésor Public la somme de 61 288 677,84 € correspondant aux sommes ayant été indûment perçues au titre de la ‘RFA GALEC’, à charge pour le Trésor Public de les restituer aux fournisseurs visés dans la liste jointe au présent arrêt". Le Galec est le "groupement d'achat E.Leclerc", qui négocie avec les fournisseurs pour le compte des adhérents à l'enseigne. Plainte de Christine Lagarde Jusqu'à 9M€ pour un fournisseur. E.Leclerc réaffirme ses engagements pour... - Grande Distribution et consommation.

Le communiqué de presse est sans équivoque : "Afin que nul ne l'ignore, et contrairement aux rumeurs savamment distillées auprès des agriculteurs, l'enseigne E.Leclerc confirme participer à toutes les réunions de travail sur la crise agricole auxquelles elle est invitée, et rappelle qu'elle a déjà donné son accord de principe à des mesures de soutien".

E.Leclerc réaffirme ses engagements pour... - Grande Distribution et consommation

L’enseigne énumère ainsi dans un document l’ensemble de ses travaux et engagements. NOM Etude grille suivi. Des centres Leclerc cibles de la colère des agriculteurs en Bretagne. Selon la préfecture des Côtes-d'Armor, plusieurs centres Leclerc ont préféré baisser leur rideau, samedi, jour de grande affluence, à la suite des blocages de leurs accès par des agriculteurs.

Des centres Leclerc cibles de la colère des agriculteurs en Bretagne

C'était le cas à Saint-Brandan, Ploufragan, Pléneuf-Val-André, Lamballe et Pluduno, selon la préfecture. Les manifestants qui se trouvaient à Ploufragan, près de Saint-Brieuc, ont ensuite pris la direction du Centre Leclerc de la ville voisine de Plérin, où ils bloquaient les entrées, selon la même source. « On vise les magasins Leclerc car Michel-Édouard Leclerc ne lâche rien au niveau du fonds de soutien à l'élevage breton », a affirmé un manifestant, qui a préféré garder l'anonymat. Michel-Édouard Leclerc ciblé « Même si les directeurs des magasins Leclerc font un gros travail au niveau de l'étiquetage des produits, on veut qu'ils fassent remonter l'information auprès de Michel-Édouard Leclerc dont le slogan est toujours +les prix bas+ », a poursuivi cet agriculteur. « Détresse des agriculteurs »,

Belle performance de Leclerc en 2010. Avec une hausse du CA de 3,4%, Leclerc a... Les Centres Leclerc ont bouclé une nouvelle année plus que solide.

Avec une hausse du CA de 3,4%, Leclerc a...

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 3,4% en France (hors carburant) soit 1,1 milliard d’euros supplémentaires, il s’établit à 35,6 milliards d’euros. Ce faisant, l’enseigne a accentué sa position de premier distributeur de France, s’arrogeant par la même occasion un gain de part de marché de 0,2 point, pour atteindre 20,2%. "L’évolution du chiffre d’affaires des centres E.

Leclerc en 2015 témoigne qu’une politique constante de prix bas est plus efficace que la pseudo guerre des prix engagée par certains de nos concurrents" a commenté Michel Edouard Leclerc, en taclant ses adversaires adeptes d’un recalibrage permanent des prix. L'hypermarché le moins cher de France est dans l'Hérault. Leclerc veut se renforcer dans le numérique. Le groupe E.

Leclerc veut se renforcer dans le numérique

Leclerc, géant français de la grande distribution, annonce un investissement massif dans le numérique et promet la création de milliers d'emplois. « Nous allons investir des milliards dans l'Internet », a lancé Michel-Edouard Leclerc, le président-directeur général de l'enseigne, mercredi 15 avril, sur BFM-TV. L'objectif est de doper le chiffre d'affaires réalisé par le groupe sur Internet (2 milliards d'euros), face aux géants du commerce en ligne. « Dans cinq ans, notre concurrent sera Amazon, ce ne sera plus Hyper U, qui sera passé à Auchan, je le parie », a-t-il ajouté un brin provocateur.

Les deux enseignes étudient actuellement un rapprochement. « Aujourd'hui il faut qu'on apprenne à devenir un grand de l'Internet ; culturellement, c'est une révolution pour les provinciaux que nous sommes. Lire aussi : L’Autorité de la concurrence invite la grande distribution à « corriger ses alliances » Lire aussi (en édition abonnés) : Le nouvel âge du commerce.