background preloader

Société

Facebook Twitter

Future - The many reasons that people are having less sex. We live in one of the most sexually liberated times of human history.

Future - The many reasons that people are having less sex

Access to new technologies over the past 40 years, whether it is the contraceptive pill, or dating apps such as Grindr and Tinder, have opened a new world of possibilities. As the sexual revolution of the 1970s matured, societal norms shifted with it, with increasing acceptance of homosexuality, divorce, pre-marital sex, and alternative relationships such as polyamory and swinging. Despite this, research suggests that we’re actually having less sex now than we have for decades.

On average, Americans had sex nine fewer times per year in the early 2010s compared to the late 1990s – a 15% drop In March, American researchers Jean Twenge, Ryne Sherman and Brooke Wells published an article in the Archives of Sexual Behavior showing that Americans were having sex on average nine fewer times per year in the early 2010s compared to the late 1990s – a 15% drop from 62 times a year to just 53.

Why is this happening? Marc Augé : « La sortie du religieux me paraît évidente, tôt ou tard » Entretien avec l’anthropologue des mondes contemporains, qui publie « L’Avenir des Terriens.

Marc Augé : « La sortie du religieux me paraît évidente, tôt ou tard »

Fin de la préhistoire de l’humanité comme société planétaire ». Théoricien des « non-lieux » et de la « surmodernité », Marc Augé, qui a présidé pendant plusieurs années l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), a fait l’éloge de la bicyclette et du bistrot parisien. A 81 ans, il publie L’Avenir des Terriens. Bienvenue dans l’étrange monde des «sex robots» Le Guardian vient de publier une enquête fascinante sur une industrie sur le point d’exploser: les «sex robots».

Bienvenue dans l’étrange monde des «sex robots»

La journaliste Jenny Kleeman nous présente dans un premier temps l’entreprise américaine Abyss Creations et sa dernière arrivée: Harmony, un robot extrêmement réaliste et très particulier. «Elle peut tenir une conversation, raconter des blagues, citer Shakespeare.» Elle peut aussi se souvenir de votre anniversaire, et même du nom de vos frères et sœurs. Quand tu n'as plus d'autre choix que consentir. Pour commencer en me faisant des ennemis : je fais partie des féministes qui sont de plus en plus agacées par un débat sexuel ne tournant qu'autour du consentement.

Quand tu n'as plus d'autre choix que consentir

Je ne veux pas consentir au sexe : je veux VOULOIR du sexe. Je veux INITIER le sexe. Et même si le consentement est un truc formidable, c'est aussi le degré zéro de l'ambition érotique. Top Risks 2017: The Geopolitical Recession - Futuribles - Veille, prospective, stratégie. « En 2017, nous entrons dans une période de récession géopolitique » écrivent Ian Bremmer et Cliff Kupchan en introduction de ce rapport annuel publié par l’Eurasia Group, une firme de conseil spécialisée dans l’analyse du risque géopolitique.

Top Risks 2017: The Geopolitical Recession - Futuribles - Veille, prospective, stratégie

Selon les auteurs, le risque politique n’a jamais été aussi volatil depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et son importance pour les marchés mondiaux est au moins équivalente à celle de la crise économique de 2008. Le déclenchement de conflits armés interétatiques majeurs n’est pas inéluctable, mais un tel développement n’est plus impensable dans un environnement où l’architecture de sécurité et la gouvernance économique du système international sont affaiblies, et où le manque de confiance entre les dirigeants des plus grandes puissances s’approfondit. Le rapport identifie les 10 risques géopolitiques les plus importants pour l’année 2017 : 3. 5. 7. 8. 9. 10. Future - China's zombie factories and unborn cities. China is an unrivalled powerhouse in the global economy.

Future - China's zombie factories and unborn cities

For the last three decades, its growth has outpaced that of all other nations. Entire industries that took decades to mature in the West have sprung up in just a few years. Much of this activity takes place in designated industrial zones, where new cities have been built from scratch to accommodate the workers flooding in from rural regions to be a part of the boom. Si les robots remplacent les humains, pourquoi l'école leur apprend-elle à se comporter comme des machines?

«A l’ère des robots, les écoles apprennent aux enfants à être obsolètes».

Si les robots remplacent les humains, pourquoi l'école leur apprend-elle à se comporter comme des machines?

Le titre de cette tribune publiée dans le Guardian résume le propos de son auteur, George Monbiot. Que l’école –en l’occurrence britannique, mais le même constat pourrait être fait pour la France– soit centrée sur le bachotage et une organisation plutôt disciplinaire n’est pas un constat très nouveau. En revanche, souligne l’auteur, cette approche de l’éducation est devenue un contresens, alors qu’on ne parle que du remplacement de l’humain par les machines, les algorithmes et l’intelligence artificielle pour effectuer de plus en plus de tâches cognitives. «A l’avenir, si vous voulez trouver un boulot, vous devez ressembler le moins possible à une machine: être créatif, avoir une distance critique et des compétences relationnelles. Cynthia Fleury, philosophe. Inculture(s) 1 : La culture - Franck Lepage - Scop Le Pave - Conférence gesticulée. Faut-il abolir le travail ? “Il n’y a pas de solution au problème du chômage.

Faut-il abolir le travail ?

Tout simplement parce qu’il n’y a pas de problème“. C’est avec ce genre d’affirmation, provocatrice, que le sociologue Raphaël Liogier, surtout connu pour ses travaux sur les religions et sur l’islam en particulier, risque de susciter des malentendus : une posture dont il semble s’amuser lui-même, soucieux de bousculer le débat public et de déconstruire beaucoup de ses idées reçues. Déplaçant le curseur de ses recherches centrées sur les fractures culturelles dans les sociétés contemporaines (les logiques sectaires, le mythe de l’islamisation, les populismes…), l’auteur se penche ici sur la question sociale et économique. Une économie destructrice.