background preloader

REGIMES ET ALIMENTATION

Facebook Twitter

Perturbateurs endocriniens: 7 conseils pratiques. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation présente un socle scientifique pour de nouveaux repères nutritionnels.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Comment y voir plus clair dans nos assiettes ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a présenté mardi 24 janvier les principaux résultats de l’actualisation des repères nutritionnels du Programme national nutrition santé (PNNS), qui vise à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’alimentation. « Que l’alimentation soit ta première médecine », disait Hippocrate. Saisie par la Direction générale de la santé, l’agence devait publier ses avis et rapports relatifs aux repères nutritionnels pour la population adulte.

Les recommandations pour les enfants, femmes enceintes, sujets âgés, interviendront dans un second temps. 5 raisons de ne PAS prendre de suppléments protéinés. Les protéines sont essentielles pour tous.

5 raisons de ne PAS prendre de suppléments protéinés

Les sportifs doivent absolument en consommer une quantité suffisante. Mais est-il nécessaire de prendre des suppléments? L’une des raisons expliquant la popularité de ces produits est l’existence de standards irréalistes de perfection et de beauté suggérés dans les médias et qui, nous le savons maintenant, sont aussi pires chez les hommes que chez les femmes. Les boutiques qui vendent ces produits n’aident pas à améliorer la situation et leur personnel ne connaît souvent rien en nutrition. D’ailleurs, si vous portez attention, vous remarquerez que ces boutiques ont une ressemblance frappante avec les magasins de produits naturels nouvel-âge… Les suppléments protéinés, c’est un sujet qui me rejoint, car j’en ai pris par le passé… jusqu’à ce que je réalise que ce n’était pas aussi utile que je le croyais.

Publicité options options options Médecine d'urgence 10 août 2016 Sommaire.

« Un obèse ne perdra pas un gramme en faisant de l’exercice » Faire de l'exercice ne vous fera pas perdre du poids.

« Un obèse ne perdra pas un gramme en faisant de l’exercice »

La seule façon d'y arriver, c'est de mieux manger. Trois chercheurs ont défendu cette thèse dans un éditorial remarqué dans le British Journal of Sports Medicine. Comme ils le disent eux-mêmes, il s'agit de "détruire le mythe" de l'exercice comme seule solution à l'obésité et de mettre en lumière les pratiques de l'industrie de l'agroalimentaire, accusée d'utiliser "des tactiques qui font froid dans le dos et rappellent celles de l'industrie du tabac". Le docteur Aseem Malhotra, un des auteurs de l'étude, résume sa thèse de façon lapidaire : "Une personne obèse ne perdra par un gramme en faisant de l'exercice, elle a juste besoin de moins manger. L'obésité, aujourd'hui considérée comme un fléau par les pouvoirs publics, touche 670 millions de personnes dans le monde (c'est-à-dire dont l'indice de masse corporelle, l'IMC, est supérieur à 30).

Un "marketing manipulateur" It is time to bust the myth of physical inactivity and obesity: you cannot outrun a bad diet. + Author Affiliations Correspondence to Dr A Malhotra, Department of Cardiology, Frimley Park Hospital and Consultant Clinical Associate to the Academy of Medical Royal Colleges; aseem_malhotra@hotmail.com Accepted 8 April 2015 Published Online First 22 April 2015 Obesity A recent report from the UK's Academy of Medical Royal Colleges described ‘the miracle cure’ of performing 30 min of moderate exercise, five times a week, as more powerful than many drugs administered for chronic disease prevention and management.1 Regular physical activity reduces the risk of developing cardiovascular disease, type 2 diabetes, dementia and some cancers by at least 30%.

It is time to bust the myth of physical inactivity and obesity: you cannot outrun a bad diet

However, physical activity does not promote weight loss. In the past 30 years, as obesity has rocketed, there has been little change in physical activity levels in the Western population.2 This places the blame for our expanding waist lines directly on the type and amount of calories consumed. Footnotes. Le site pour tout savoir sur le nutritition. Table Ciqual 2013 Composition nutritionnelle des aliments.

Michel Mazuez (dr_mmzz) sur Twitter. Notre corps, flore intestinale. ESPÉRANCE de VIE: Elle laisse de côté les adolescents en surpoids. ESPÉRANCE de VIE: Elle laisse de côté les adolescents en surpoids Actualité publiée le 27-03-2014 The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism Plusieurs études ont démontré que non seulement l’espérance de vie globale continue à augmenter, mais avec une compression du nombre d’années d’incapacité et de la morbidité dans les années qui précèdent le décès.

ESPÉRANCE de VIE: Elle laisse de côté les adolescents en surpoids

Globalement, en 50 ans, l’espérance de vie a progressé de plus de 10 ans, pourtant. Cette étude menée par une équipe du Brigham and Women Hospital (Boston), montre que pour les adultes aujourd’hui d’âge mur, qui étaient en surpoids ou obèses à l'adolescence, l’espérance de vie est restée comparable à celle des années 60. Qu'est-ce qui déclenche les compulsions alimentaires ? Anorexie mentale, boulimie, compulsions alimentaires et troubles du comportement alimentaire - Compulsions alimentaires - Association Autrement. 1.

Anorexie mentale, boulimie, compulsions alimentaires et troubles du comportement alimentaire - Compulsions alimentaires - Association Autrement

EASD 2011, mastication et sécrétion des peptides anorexigènes GLP-1 et P YY. Déguster, voilà le secret. Thérapie Comportementale et Cognitive. Thérapie Comportementale et CognitiveSource :Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive - De plus en plus largement reconnues et pratiquées, les Thérapies Comportementales et Cognitives offrent aux professionnels de la sante des outils efficaces et validés pour le traitement d'un grand nombre d'affections.

Thérapie Comportementale et Cognitive

Basées sur une démarche scientifique expérimentale, elles s'attachent à une évaluation rigoureuse de leurs méthodes et de leurs résultats. Leurs indications sont très vastes, et recouvrent pratiquement tout le champ de la pathologie mentale.