background preloader

Violences morales

Facebook Twitter

«La vérité est ailleurs», par Judith Silberfeld. Dimanche, des gens qui ne nous aiment pas sans même nous connaître descendront dans la rue crier leur haine de ce que nous sommes, de ce que nous représentons.

«La vérité est ailleurs», par Judith Silberfeld

Je ne veux plus vivre ces moments, je ne veux plus ressentir cette douleur, cette agression. Je ne serai pas à Paris ce week-end. Pour ne pas me dire que je fuis, parce que ce n’est pas mon style, je préfère penser que je pars en week-end de noces. Cet été, j’ai épousé l’amour de ma vie. Le jour du 20e anniversaire de notre rencontre. Nous sommes tou.te.s à cran en ce moment, cela se voit dans les commentaires sur ce site ou sur les réseaux sociaux, les étincelles se multiplient, la patience et l’écoute se sont mises en veille. Vous avez dit traumatisme? Premier acte d’une éradication programmée. Plus le temps passe, plus les trans, surtout les femmes, inspirent le dégoût ou la fascination pouvant s’avérer tragique et meurtrière.

Premier acte d’une éradication programmée

Nos corps cristallisent bon nombre d’anxiétés relatives à l’ordre des sexes : un homme ça naît avec un pénis, c’est masculin et ça doit le rester, une femme ça naît avec un vagin, c’est féminin et ça doit le rester ; les deux devant se compléter et se reproduire pour le bien de l’humanité (et du Capital aussi tiens). Grosseur et féminité : un dialogue, des résistances. Ce texte décrit mon expérience de femme cis (c’est-à-dire dont l’identité de genre correspond au sexe qui lui a été assigné à la naissance, soit non-trans*) blanche de classe moyenne qui investit l’identité queer de fem et qui politise la grosseur.

grosseur et féminité : un dialogue, des résistances

Il prétend partir de ce point de vue pour une réflexion sur la féminité (queer ou pas) et sur les normes de corpulences, par delà les genres. Il vise à montrer comment le confort et les outils que l’on peut dégager individuellement, à l’égard de son propre parcours et dans la vie quotidienne, peuvent être des éléments déclencheurs qui activent une réflexion plus générale et un engagement personnel à plus large échelle dans des luttes collectives. Quelques repères Fem, c’est le terme français qui a émergé pour rendre l’idée de femme en anglais tout en le différenciant du terme « femme », beaucoup plus large. Il faut que je râle quelque part avant d’aller me...

Ferme ton gueule. — "Vous êtes trop mignons !" ou le complexe des filles à pédés. Le journal de BrosseSucreries. Bon, là, je vais parler d’un sujet qui commence vraiment à m’agacer beaucoup en ce moment : l’homophobie latente.

Le journal de BrosseSucreries

C’est un sujet que, j’ai l’impression, le commun des mortels a des difficultés à appréhender et à comprendre. Nous allons donc donner la, ou plutôt une, ou plutôt ma définition de l’homophobie latente. Qu’est-ce que l’homophobie latente ? Pour moi, il s’agit d’une homophobie « indirecte », c’est-à-dire une homophobie qui ne se présente pas comme telle, qui ne se résume pas à « j’aime pas les pédés parce qu’ils sont pédés » mais plutôt qui est une homophobie cachée, sous-entendue, par une suite de conséquences. Un exemple concret ? Prenons pour notre exemple la raison « pour moi, le mariage c’est entre un homme et une femme ». Le problème qu’elle pose Le raisonnement pour aboutir à cette conclusion est assez simple, mais peu de gens se donnent la peine de le faire. J'ai infiltré la Manif Pour Tous. Et je n'ai pas vomi.

J'ai infiltré la Manif Pour Tous

Mais j'aurais pu. Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi, lisez ce billet. Il y avait un policier municipal à l'entrée. Je me suis dit que le député-maire devait donc être présent. Deux tiers des homosexuels européens ont peur de s'afficher en public. SOCIETE 90.000 personnes ont participé à cette étude. 20% disent avoir subi des violences...

Deux tiers des homosexuels européens ont peur de s'afficher en public

M. Go. avec AFP Publié le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Toujours cachés. Près des deux tiers des lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transsexuels vivant dans l'Union européenne n'osent pas tenir leur partenaire par la main en public, assure vendredi, à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, l'Agence des droits fondamentaux de l'UE (FRA).

>> Pourquoi la France est à la traîne La peur, un phénomène courant «La peur, l'isolement et la discrimination sont des phénomènes courants» dans cette communauté, dite LGTB, en Europe, assure dans un rapport le directeur de la FRA Morten Kjaerum, soulignant qu'il est temps de promouvoir et de protéger ses droits fondamentaux.

Près de 30% des 93.000 participants à cette étude ont été victimes de violences ou d'agressions au cours des cinq dernières années. La France très légèrement sous la moyenne Peur de témoigner. Les «Couples imaginaires» d'Olivier Ciappa vandalisés - Yagg. [mise à jour, 20h34] Ajout des tweets sur des Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les «Couples imaginaires» d'Olivier Ciappa vandalisés - Yagg

Les photographies d’Olivier Ciappa accrochées sur les grilles du square du Temple, devant la mairie du 3e arrondissement de Paris, ont été vandalisées dans la nuit de vendredi à samedi. On castre bien les trans.