background preloader

Viol

Facebook Twitter

De la tolérance envers le viol. Lutter contre le viol ? Nos fils adolescents, violeurs potentiels. Notre refus de l’admettre, et de les élever autrement. [Ce texte vient illustrer et appuyer l’article « Comment lutter contre le viol« .

Lutter contre le viol ? Nos fils adolescents, violeurs potentiels. Notre refus de l’admettre, et de les élever autrement.

Cliquez sur le lien et lisez ce texte avant de lire le mien.] Nous, parents. Nous pensons que nos enfants sont de pures merveilles. Oui, bon, ça dépend des jours. Enfin globalement, nos enfants sont des merveilles. Viole ta copine, pas les passantes. Il y avait plusieurs agresseurs sexuels* à la marche de nuit d’hier soir.

Viole ta copine, pas les passantes

Vu le nombre de mecs et le nombre de personnes en tout, j’estime qu’il devait y en avoir une bonne vingtaine ; pas tous conscients de ça, et probablement tous sincèrement solidaires des victimes et des victimes potentielles de ces agressions. Quand j’ai vu que mon ex se trouvait là, tout d’un coup je me suis dit : « hé, mais c’est un agresseur, il a du culot d’être venu ce soir ». Et puis je me suis rendu compte que j’avais à balayer devant ma porte. Moi aussi, j’ai agressé quelqu’un. En douceur, en silence. "Les femmes à la rue sont victimes de violences sexuelles", raconte une SDF. En moyenne, 70 personnes par jour sont reçue au centre Emmaüs Solidarité Bichat, à Paris.

"Les femmes à la rue sont victimes de violences sexuelles", raconte une SDF

Le mercredi, c'est la journée consacrée aux femmes. Elles rencontrent des psychologues, des éducateurs et beaucoup de femmes témoignent de harcèlements sexuels dont elles sont victimes au quotidien. Seize vomis pour Sam. Pour aller plus loin sur Sixteen Candles (Seize bougies pour Sam en français), quelques liens : - des extraits vidéo du passage Jake-Ted-Caroline : Caroline à la soirée (sans son (??)

Seize vomis pour Sam

Mais l'image parle pas mal) ; la discussion des deux garçons ; Ted et Caroline en voiture dans la nuit ; le réveil (la qualité est mauvaise, j'ai pas trouvé mieux, désolée). - des extraits par rapport au racisme : 1 - 2 - oh, et puis le passage de la soeur défoncée lors de son mariage - une bd d'une page d'Adrian Tomine sur son rapport avec Long Duk Dong - un très bon article (en anglais, malheureusement) sur le film, qui développe certains problèmes plus qu'ici - deux articles sur la culture du viol, parce qu'ici je n'en aborde qu'un tout petit aspect : sur Crêpe Georgette et sur Madmoizelle. Comme d'habitude vous pouvez retrouver ce post sur mon tumblr !

Le viol parfait. Le Bien est transparent : on voit à travers.

Le viol parfait

Le Mal, lui, transparaît : c’est lui qu’on voit à travers. — Jean Baudrillard C’est en filigrane de l’actualité, pourtant chaque fois que j’évoque la notion de « culture du viol » dans une conversation (en particulier dans une conversation numérique), je constate cette tendance générale à la crise d’urticaire et aux convulsions idéologiques. Une société progressiste, civilisée, transformée par plusieurs générations de luttes féministes, une société dont la brillance d’esprit se manifeste explicitement de ses réussites technologiques au déploiement mondial de son système économique, et dont la vertu est religieusement accomplie au panthéon du respect des droits humains, une société qui a atteint les hautes sphères de la distinction entre le Bien et le Mal, cette société-là ne saurait encourager le viol.

Je n'ai pas porté plainte et je vous emmerde. Lorsque j'ai lu ce texte dans sa version originale, je l'ai trouvé extraordinairement puissant, extraordinairement vrai.

Je n'ai pas porté plainte et je vous emmerde

Je me suis dit qu'il était essentiel qu'il soit traduit en français. FlashSteelers a donc demandé l'autorisation et l'auteure et l'a traduit. CaCtus a fait la relecture de la traduction. Merci encore à l'auteure de nous avoir donné son accord pour la traduction et la publication et surtout merci pour ses mots ; on espère tous trois que la traduction ne les trahira pas. Culture du viol : Jada, 16 ans, devenue la risée du Web.

Contre l’incitation au viol sur Internet sous couvert de liberté sexuelle affirmée, la blogosphère féministe mobilisée. C'est le blog "Le courrier de Diké" qui m'a alertée.

Contre l’incitation au viol sur Internet sous couvert de liberté sexuelle affirmée, la blogosphère féministe mobilisée

Quand son auteur-e (?) A récemment relayé la dénonciation datant d'il y a plus d'un an, d'un site de coaching de drague qui, en dehors d'une foule de conseils un peu grotesques pour réussir sa vie amoureuse, venait carrément de franchir la ligne rouge avec un guide décomplexé du "bien baiser"... Lequel n'était autre qu'un véritable appel au "baiser sans consentement si nécessaire". "L'article que vous vous apprêtez à lire parle de virilité, de force et de domination" L'introduction de ce billet (vraisemblablement supprimé depuis, mais dont Diké met une copie d'écran à disposition) sur le "bien baiser" était sans ambiguïtés : "L'article que vous vous apprêtez à lire parle de virilité, de force et de domination". Girl Gets Revenge, The Internet Responds With Epicness...

Un exemple de la façon dont sont traitées les victimes de viol. Culture du viol et disposition du corps des femmes. Imaginons que vous vouliez analyser un fait culturel, n'importe lequel. Imaginons que vous voulez étudier l'alimentation occidentale en 2014. On sera tenté de dire "qu'on mange car sinon on meurt" et penser qu'il s'agit d'un fait naturel (inné) et puis on constatera qu'on mange certains aliments plutôt que d'autres, on mange avec une fourchette et un couteau, on mange à heures plus ou moins fixes et l'entrée avant le dessert. Depuis 30 ans on voit de moins en moins de poulets avec leur tête dans les supermarchés, d'abats ou de viande de cheval.

"Blurred Lines" de Robin Thicke version féministe : du (faux) second degré au sexisme. On a tous entendu "Blurred Lines" de Robin Thicke cet été.

"Blurred Lines" de Robin Thicke version féministe : du (faux) second degré au sexisme

Tous entendu, tous vu le clip (mais pas forcément celui qui a été censuré), mais pas tous écouté ni compris les paroles. Il aura fallu que trois féministes néo-zélandaises – Adelaide Dunn, Zoe Ellwood et Olivia Lubbock – s'opposent aux "lignes floues" du chanteur avec une parodie intitulée "Defined lines" pour qu'on s'y intéresse de plus près. C'est révélateur d'énormément de choses. Mais d'abord, revenons sur le clip de Robin Thicke et sur le pourquoi de la création de ce clip parodique féministe. Brochure « Je ne veux plus être un violeur » A télécharger ici.

Brochure « Je ne veux plus être un violeur »

L’auteur. Poire le violeur : quand « séduire » devient « faire céder » Céder n’est pas consentir.Nicole Claude-Mathieu Apprendre à séduire, quelle brillante idée.

Poire le violeur : quand « séduire » devient « faire céder »

Vous vous souvenez? J’avais parlé de Poire, le nice guy, le pauvre mec qui n’avait pas confiance en lui, qui voulait séduire mais qui ne savait pas faire, qui se plantait lamentablement, et qui accumulait la frustration et la rancœur jusqu’à haïr l’objet de son désir. Ha les femmes, toutes des salopes. Viol Positif - SLG n°77. Le côté biaisé de la Force ! Je ne vais pas faire un long descriptif de ce qu’est la culture du viol. Ça a déjà été fait, par exemple chez Crêpe Georgette, Mélange Instable ou encore Daria Marx. Ici je vais vous raconter une petite histoire. Je vous recommande de lire un des trois textes plus haut si vous voulez comprendre l’intérêt de cette histoire si vous ne savez rien de la culture du viol. L'égalitarisme, c'est pas ce que vous croyez. Appel au viol sur Twitter : comment on me fait passer de victime à coupable. Le tweet qui a mené Rokhaya Diallo à porter plainte (capture d'écran) Le 16 juin dernier, en pleine nuit, j’ai reçu un tweet d’une violence rare émanant d’un courageux anonyme surnommé @flnm93 déclarant : "Il faut violer cette conne de rokaya (sic) comme ça fini le racisme...

". Active sur les réseaux sociaux, je me suis habituée au fait de recevoir régulièrement des injures racistes ou sexistes, mais devant la gravité de ce message j’ai décidé de saisir la justice. Les services du procureur ont été exemplaires, j’ai été soutenue et entendue. L’enquête a rapidement permis d’identifier l’auteur du message, lequel a reconnu les faits et son procès a eu lieu le 6 décembre dernier. La procureure a fustigé le prévenu, lui rappelant que Twitter n’était pas un espace anonyme et que les faits commis étaient très graves, requérant sa condamnation financière afin que chaque versement lui "fasse mal".

Un article bancal du Figaro.fr Alors que j’étais la victime, pas un seul de mes mots n’était cité. Je connais un violeur. Je connais un violeur. C’est un ami, c’est un ami de ma meilleure amie. On avait déjà passé une nuit ensemble, je ne voulais pas coucher avec lui, il l’a bien pris et a été adorable. Mais pas ce soir-là. Quand le ministère de l’intérieur alimente la culture du viol. EDIT : la page a été modifiée !!! Le ministère de l'Intérieur a publié l'an dernier une page de Conseils aux femmes pour leur sécurité. Témoignage: "Il l’a cassée, démolie. Elle ne nous a jamais rien dit" Belgique Rien ne distinguait Alice, juste 18 ans, des autres étudiantes de son âge. Inscrite en première année dans une école supérieure, elle avait pris un kot, bloquait ses cours, sortait avec ses copains. Pourquoi l’immense majorité des viols ne terminent jamais aux assises.

Des questions autour du viol. Cela me parait très curieux de faire des FAQ sur le viol, très violent. Ne venez plus jamais me dire que la culture du viol n'existe pas. Le sujet était tombé comme ça, sans malveillance, au hasard de la conversation. _"c'était comment ta première fois? J'avais pris l'habitude de mentir quand on me posait cette question, depuis plusieurs années, une histoire de première fois inventée, banale comme la pluie mais efficace. Mais ce jour là, et je ne sais pas pourquoi celui là plus qu'un autre, peut être la fume, ou peut être l'alcool, j'ai pas menti.

WTF HAPPENED IN STEUBENVILLE? Le « viol doux » et le « viol violent », une vidéo répugnante. "Il leur est conseillé d'éviter de se promener toutes seules" : La culpabilisation ordinaire. Oui, nous vivons dans une culture du viol. Huit des mille raisons pour écrire ce texte… Merci de ne pas me violer.

Jenaipasporteplainte, le hashtag qui dérange. Je ne supporte plus vos abjections au sujet du viol. Harcelée après avoir subi un viol, une adolescente se suicide. Vise les couilles, ma fille. Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ? Les mythes autour du viol et leurs conséquences. Partie 2 : les conséquences pour la victime. Mythes autour du viol. Partie 3 : Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmes. Mythes autour du viol. Partie 4 : Les mythes sur le viol augmentent la propension au viol.

Mythes autour du viol. Partie 5 : Les mythes sur le viol dans les médias. Promis on parlera des hommes gentils un jour. Paingout, pornographe. Elles couchent pour ne pas avoir à dire « non » Comment lutter contre le viol.