background preloader

Mythologies

Facebook Twitter

Les révélations de Nostradamus. Les révélations de Nostradamus - Vu 12446 fois. Nostradamus a prédit en son temps les moments les plus sombres de notre histoire. 'Cinq et quarante degrés ciel brûlera, Feu approcher de la grande cité neuve, Instant grand flamme éparse sautera, Quand on voudra des Normans faire preuve.' Ces vers ont été écrits par le grand homme il y a de cela 500 ans, ils ont fait le tour du monde en 2001, moment des attentats du World Trade Center. Nostradamus n'était pas qu'un simple voyant, il était aussi intellectuel. Certains pensent que c'est cette dernière 'qualité' qui l'aurait poussé à se moquer des gens en leur disant pouvoir voir dans l'avenir. 'Par le cours du temps après la terrine mienne extinction, plus sera mon écrit qu'à mon vivant'.

Il est indéniable que cette prophétie est aujourd'hui réalisée. Ce grand homme a prédit quelques-uns des évènements les plus marquants de notre histoire comme la fin de Napoléon, d'Hitler, de JFK etc. Les révélations de Nostradamus a été vue 12446 fois. Le livre tibetain de la vie et de la mort. La Philosophie pour les Nuls. Les dieux de l'inde. Brahma, Shiva, Vishnu, Durga, Kali, Ganesh, Hanuman, Saraswati, Lakshmi, Parvati, Ganga... Les Dieux hindou sont innombrables et il n'est pas toujours facile de reconnaître les différentes divinités... Mais avec un peu de curiosité et d'attention, on arrive à identifier les principaux dieux et déesses, et cela surprend toujours les Indiens qu'un occidental puisse les reconnaître !... 30 millions de Dieux Avec plus de 30 millions de Dieux, on pourrait croire qu'il est impossible de s'y retrouver... Seule une dizaine de Dieux sont néanmoins particulièrement représentés et vénérés...

Les trois principaux Dieux sont Brahma, Vishnu et Shiva. Tous ces Dieux et Déesses émanent cependant de la même Entité Suprême… Iswara, Narayana, Brahman, Maha Shakti, Maheshwari, Parasakti, Devi, Shakti, la Déesse Mère, autant de noms différents pour un même concept de Créateur Suprême. Les principales divinités Les représentations des Divinités sont partout. Galeries de portraits. Mythologie indienne. Les premières formes de mythologie indo-européenne largement attestées proviennent du Rigveda indien, probablement composé entre 1500 et 800 avant J.

-C. À cette époque, le dieu Varuna apparaît comme le maître tout-puissant de la connaissance et de la magie, qui préside au spectacle changeant de l'Univers. On l'invoque souvent avec Mitra, le dieu solaire, qui, prenant le parti de l'humanité, légifère, établit des contrats et assure le bien-être de la société. Toutefois, le dieu suprême du Rigveda est Indra, le guerrier. La mythologie indienne est en constante évolution, des dieux secondaires du Rigveda accédant à un rôle de premier plan dans les textes ultérieurs, védiques entre autres. Il en est ainsi de Prajapati, qui succède à Varuna dans ses fonctions d'arbitre de l'ordre du cosmos. Deux autres divinités importantes associées aux rites sont Soma et Agni. Platon Mattei Jean Francois. Orphée. Poète musicien des légendes de Thrace, fils du roi Œagre. Par son chant il devint le maître des créatures, charmant les animaux, les plantes, et les pierres même.

Après la mort de son épouse, Eurydice, il alla la réclamer aux Enfers, et Hadès se laissa fléchir. Mais, sur le chemin du retour, Orphée se retourna malgré l'interdiction qui lui en avait été faite, et Eurydice disparut à jamais. Il fut foudroyé par Zeus ou, suivant une autre tradition, mis en pièces par les Ménades. Orphée a fasciné les poètes, depuis Virgile (les Géorgiques) jusqu'à P. Sous le titre d'Orphée, d'Eurydice, etc., le mythe a tenté de très nombreux musiciens. Ulysse. Tête d'Ulysse issue d'un groupe de sculptures représentant le héros tuant le cyclope Polyphème.

Marbre, œuvre grecque du 1er siècle de notre ère. Provenance : villa de Tibère à Sperlonga. Conservé au Musée national archéologique de Sperlonga. Chez le Pseudo-Apollodore, qui organise les récits de la mythologie grecque en un ensemble chronologique globalement cohérent, la mort d'Ulysse, annoncée par une prophétie, marque la fin de l'âge des héros, et donc des récits de la mythologie classique. Ulysse est le personnage central du poème de l’Odyssée, à laquelle il donne son nom. Étymologie du nom d'Ulysse Mythe Naissance Une version minoritaire tente de rattacher Ulysse à Sisyphe. Le royaume d'Ulysse Un des héros de l’Iliade Après la mort d'Achille, Ulysse vainc en duel Ajax fils de Télamon, et remporte les armes du Péléide.

Le héros de l’Odyssée Ulysse se rend au pays des Cimmériens, qui sont, dans l’Odyssée, les Enfers ou royaume d'Hadès : c'est l'épisode de la Nekuia. Descendance Mort Littérature. Mythologie grecque. Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient.

Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Votre navigateur ne gère pas JavaScript Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute. Il n’en est rien, car l’étude de la mythologie est de plus en plus féconde et aboutit à des progrès incessants et réguliers grâce aux découvertes de l’archéologie, de la linguistique ou de l’ethnologie, de même l’interprétation de ces mythes est en constante évolution. La mythologie de l'antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros. Mythe des Centaures. Athéna, déesse de la Sagesse. Athéna, déesse de la Sagesse et assimilée à la déesse latine Minerve, est l’une des principales divinités du panthéon grec.

Première enfant de Zeus, selon l’orthodoxie, elle fut sa plus grande alliée face à ses ennemis et fut la déesse tutélaire de la ville d’Athènes. Les origines d’Athéna Athéna est née au bord du lac Tritonis, lac du dieu Triton. Autrefois, un grand lac salé occupait une grande partie de ce que l’on appelle aujourd’hui la Tunisie. Ilse jetait dans la Mediterranée au niveau du Golfe de Gabès. La côte nord-ouest de l’Afrique se nommait la Lybie et il semble qu’une importante communauté lybienne se soit installée en Grèce dans un lointain passé. Triton était un dieu marin, tels Pontos, Nérée, Thaumas et Phorcys, dont beaucoup font partie de la descendance "monstrueuse" de Gaïa et sont liés aux époques "barbares", avant la prise de pouvoir par Zeus, ce qui signifie que ces divinités sont très anciennes.

Les légendes les plus courantes font d’Athéna la fille de Zeus. Hésiode. Les dieux de l'inde. Mythes & Légendes - INDE. Avertissement :Les histoires contenues dans cette page sont déjà présentes individuellement et dans leur contexte à la fin de chaque diaporama dans la Galerie Photos. Elles vous sont à nouveau présentées ici, ensembles, et de manière plus accessible. Introduction : Cette collection de légendes rassemble des histoires très variées issues de la tradition indienne. Elle inclut des histoires de la mythologie, des légendes, des contes, où le passé et le présent, le mythe et la réalité historique se mêlent et se confondent. Ils sont divertissants, surprenants, ambigus, et en disent plus sur la mémoire et la culture d'un peuple que de longs discours. Alors, sans attendre, laissons parler les histoires... La descente du Gange :Chaque année, au mois de janvier, quand le Soleil entre dans Capricorne, plus de cent mille pèlerins se rendent sur l'île de Sagar, près de Calcutta, pour célébrer en se baignant dans les eaux la rencontre du Gange avec la mer.

Le tour fatal revint à une biche enceinte. Mythologie hindoue. Mythologie indienne. En Inde, le culte de l’eau a deux origines principales qui sont liées, l’une comme l’autre, aux conditions de vie de la population . Tout d’abord, il y a l’énorme débit de Gange ; son fleuve immense, né dans l’Himalaya, va se jeter dans le golfe du Bengale après avoir fertilisé de vastes territoires. Et puis, l’Inde a toujours été largement dépendante de pluies (régime des moussons) et des inondations qui ont donné naissance à un mythe du déluge. Fleuve sacré, le Gange apparaît dans la plupart des récits mythologiques hindous. L’un deux raconte que le fleuve venait du ciel et qu’il était descendu sur la Terre pour la nettoyer et la purifier des cendres humaines que le vent y avait déposées. Pour empêcher le fleuve d’inonder la Terre, le dieu Civa le fit passer sur sa tête et là, coulant entre sa chevelure, il s’était divisé en sept torrents qui se dirigeaient vers la mer.

Quant au mythe du déluge, c’est également un thème fréquent de la mythologie indienne. Mythologie indienne. Les légendes de la mythologique scandinave : Óðin, Loki, Þórr, Fenrir, hydromel, Sleipnir, Baldr. Plus d’un millénaire est passé depuis l’abandon de leur religion païenne par les anciens scandinaves. Le blanc christ a progressivement effacé des traditions les rites et mythes des anciens Dieux nordiques. Óðin, Þórr, Freyja... Sans les deux Eddas, aujourd’hui, personne ne connaîtrait leur histoire, et Tolkien n’aurait vraisemblablement pas écrit "Le Seigneur des anneaux". Les sources Pour ce qui est des sources contemporaines, peu d’éléments restent disponibles. Car les mythes païens se transmettaient principalement oralement. Après la conversion des scandinaves au catholicisme, la transmission s’est perdue, peu à peu.

L’Edda poétique est le premier texte à mettre par écrit certains de ces mythes. Snorri Sturluson compléta ce texte avec son Edda en prose. Les scaldes eux-même dans leurs poèmes donnèrent quelques indications quant aux mythes nordiques. Les principaux mythes Óðin et l'hydromel Óðin déguisé, arrive près de l’endroit où est gardé le nectar. Þórr et le géant Geirod. Panthéon de la mythologie nordique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le panthéon de la mythologie nordique, souvent abrégé panthéon nordique, désigne l'ensemble des dieux (et, par extension, de toutes les créatures ne faisant pas partie du commun des mortels) de la mythologie nordique.

Le Valhöll, la demeure d'Odin aux 640 portes, telle que représentée par Emil Doepler en 1905. Les dieux[modifier | modifier le code] Dans la mythologie nordique, on peut classer les dieux en deux groupes : les Ases, qui présentent de nombreux traits indo-européens, et les Vanes, leurs aînés. Ces derniers sont sans doute les dieux primordiaux d'une religion antérieure aux invasions indo-européennes.

Leurs traits sont plus naturalistes que les Ases. Dans la culture nordique, les Ases étaient plutôt priés par les aristocrates nordiques. Cette particularité de la religion nordique est un exemple intéressant d'intégration culturelle. Les Ases[modifier | modifier le code] Les noms en vieux norrois seront ajoutés ultérieurement. Andhrímnir. Mythologie nordique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie nordique est l'ensemble des mythes provenant d'Europe du Nord (plus particulièrement de la Scandinavie et de l'Islande) à la base du système religieux polythéiste pratiqué dans ces régions au haut Moyen Âge avant leur christianisation.

Il s'agit d'une variante régionale et historique de la plus vaste mythologie germanique. Aujourd'hui cette mythologie est surtout associée aux Vikings qui ont exporté leurs croyances au-delà de la Scandinavie, on parle alors aussi de mythologie viking. La mythologie nordique met en scène un nombre important de divinités, de créatures fabuleuses et de héros. Pendant des siècles, les mythes nordiques étaient transmis oralement, notamment par la poésie scaldique qui éleva la narration d'épopées mythologiques en une expression artistique. Un certain nombre de ces poèmes mythologiques a été compilé au XIIIe siècle dans l'Edda poétique. Sources[modifier | modifier le code] La religion et la mythologie nordiques. La religion et la mythologie des peuples germaniques (Germains proprement dits et Scandinaves) a commencé à être connue, grâce aux remarquables travaux des mythologues allemands, danois, norvégiens et suédois du XIXe siècle.

L'essor fut donné à ces études par la Mythologie allemande de J. Grimm; par la suite plusieurs ouvrages remarquables ont été publiés sur le même sujet, en particulier par Mannhardt et K. Müllenhoff, puis par Bang, Bugge, Hoffory et H. Meyer. Les sources, auxquelles tous ces érudits ont puisé, sont, outre l'opuscule de Tacite sur la Germanie, les anciens poèmes allemands et scandinaves, à commencer par les deux Eddas (Edda poétique qui remonte au XIIe siècle et Edda de Snorri Sturluson, d'un siècle plus récent) et les Niebelungen , et aussi les usages, les traditions, même les proverbes populaires.

(IXe-XIe s.), les conceptions religieuses et les mythes cosmogoniques, divins et héroïques les plus répandus. Odin. , particulièrement à la foudre . ?). Pour les déesses. . . Mythologie égyptienne. Dans le sillage d'Ulysse. Cosmogonie nordique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cosmogonie nordique est le système de la création du Monde, selon la mythologie nordique. Du néant originel aux premiers géants et aux premiers dieux[modifier | modifier le code] Tel est le commencement des temps qui nous est présenté dans la Völuspá.

Le néant originel, Ginnungagap (vide béant en vieux norrois) est bordé au nord par Niflheim, monde du froid et de la glace, du brouillard et de l’obscurité, au sud par Muspellheim, domaine du feu et des flammes, de la chaleur et de la lumière. De la rencontre de la chaleur et du froid naquit également la vache Audhumla. Mais Audhumla ne joue pas seulement le rôle de « nourrice » d’Ymir. Quant à Ymir, il engendre durant son sommeil deux « enfants ». Buri eut, dans des conditions que l’on ignore, un fils nommé Burr ou Borr (ce qui signifie tout simplement « fils »).

Le meurtre d'Ymir et la création de l'univers[modifier | modifier le code] Arriva ensuite le jour où Odin, Vé et Vili tuèrent Ymir. Le mythe d'Ulysse - Page de liens. Héros. Pārvatī. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statue de reine javanaise représentée en Pārvatī (XIVe siècle) Pārvatī (sanskrit: पार्वती) est une déesse hindoue. Elle est la réincarnation de Satî. Elle est la fille de Himavat, le roi des montagnes de l'Himalaya, et de Meena.

Lorsque Parvati naît, Nârada se rend auprès d'elle et annonce que Parvati épousera Shiva. Elle décide en grandissant de partir à sa recherche, mais Shiva, veuf de la première incarnation de sa cosmique compagne Sati et absorbé dans sa méditation, ne lui prête aucune attention. Cependant, Brahma informe les dieux que seul le fils que donnera Pārvatī à Shiva pourra leur permettre de retrouver le ciel d'où ils ont été chassés par le démon Târaka.

Les dieux envoient alors Kâma, dieu du désir, lancer sur Shiva sa flèche d'amour. Pārvatī décide alors de pratiquer l'ascèse pour conquérir le cœur de Shiva. Carnation d'or de Pārvatī[modifier | modifier le code] La Montagnarde, la Blanche, la Lumière[modifier | modifier le code] Shiva. Krishna. Mythes & Légendes - INDE. Lakshmi. Vishnou. Brahmā. Les dieux de l'inde. Mythologie hindoue. Mythologie indienne. Les légendes de la mythologique scandinave : Óðin, Loki, Þórr, Fenrir, hydromel, Sleipnir, Baldr. Mythologie scandinave. Mythologie nordique. Chaos. Mythologie grecque. Mythologie grecque. Apollon. Cronos. Titan (mythologie) Zeus. Héra.

Poséidon. Hélios. Artémis. Aphrodite. Thésée. Dédale initiatique. Le Rig-Véda et les origines de la mythologie indo-européenne (conférence) Le mythe d'Ulysse. Greek Mythology: FAMILY TREE OF THE GREEK GODS. Mythologie grecque (généalogie, version imprimable) Mythologie grecque. Athéna, déesse de la Sagesse. Les travaux d'Hercule.