background preloader

Intelligence artificielle

Facebook Twitter

L'homme reste l'avenir de l'intelligence artificielle - Les Echos. L'intelligence artificielle est-elle le futur de la médecine? - Les Echos. FranceIA : à quelques jours de la fin de son mandat, François Hollande pense l'intelligence artificielle - Politique. Peu abordée, rarement débattue, l'intelligence artificielle n'est que rarement à l'agenda politique français.

FranceIA : à quelques jours de la fin de son mandat, François Hollande pense l'intelligence artificielle - Politique

Et pourtant, ce mardi, tout Bercy et le Président Hollande venaient à la rencontre des professionnels et chercheurs pour tenter de caresser le monde de demain. Ironie politique : Obama livrait une des plus pertinentes réflexions de son passage à la Maison Blanche à quelques semaines de son départ. Intelligence artificielle, voiture autonome et emplois de demain furent les sujets préférés du président sortant.

Mimétisme ou coïncidence : François Hollande parlait robot et intelligence artificielle ce mardi, à moins de 40 jours de son départ. Intelligence artificielle : un sujet d'étude dès l'école primaire ? France IA a remis un rapport au gouvernement ce début de semaine, dans lequel il est établi un ensemble de propositions visant à développer la recherche et l'innovation dans le secteur de l'intelligence artificielle.

Intelligence artificielle : un sujet d'étude dès l'école primaire ?

Le rapport propose ainsi un ensemble de mesures pour étudier, financer, enseigner et mieux comprendre le développement de l'intelligence artificielle. Le but est de proposer des éléments qui viendront s'intégrer dans une stratégie nationale de développement de l'IA afin d'en faire une spécialité française. Plus de 50 propositions sont réparties dans 17 thèmes : recherche, formation, véhicule autonome, relation client, finance, souveraineté des données et autres. Il est ainsi plus particulièrement noté l'intérêt d'instaurer l'enseignement de l'"Intelligence artificielle, traitement des données et sciences numériques" dès l'école primaire au Lycée.

Le statut personnel des robots et autres intelligences artificielles : droits, devoirs, actions et responsabilités. La dernière théorie à la mode sur l’intégration de l’intelligence artificielle dans notre monde est que celle-ci va s’imposer pour toutes les tâches évoluées.

Le statut personnel des robots et autres intelligences artificielles : droits, devoirs, actions et responsabilités

Contrairement à la théorie à la base des travaux sur elle, la technologie a tellement évolué que la machine pense parfois plus vite que l’homme. Que ce soit en confrontation au jeux d’échecs, de go, en simulation de combat aérien ou désormais pour le diagnostic médical ou du conseil juridique, l’intelligence artificielle est amenée à remplir des tâches évoluées que l’on pensait jadis être l’apanage d’homo sapiens sapiens. Alors qu’il y a encore 5 ans, l’intelligence artificielle était conçue pour remplacer l’humain dans des tâches simples, peu évoluées et peu gratifiantes, la théorie actuelle indique qu'elle remplacera préférentiellement les fonctions complexes.

Vu le développement technologique, il semble urgent de réfléchir au statut des objets à intelligence artificielle évoluée, robots ou drones. Le Parlement européen veut une législation sur les robots. Le Parlement européen a demandé jeudi à la Commission européenne de définir des normes juridiques et éthiques applicables aux robots, qui devraient de plus en plus remplacer les humains dans certaines de leurs tâches au cours des décennies à venir.

Le Parlement européen veut une législation sur les robots

Le Parlement européen a demandé jeudi à la Commission européenne de définir des normes juridiques et éthiques applicables aux robots qui devraient de plus en plus remplacer les humains dans certaines de leurs tâches au cours des décennies à venir. Véhicules autonomes, drones, robots médicaux ou de soins à la personne, les domaines dans lesquels opère l’intelligence artificielle se multiplient, souligne la résolution élaborée par la sociale-démocrate luxembourgeoise Mady Delvaux et adoptée par 396 voix contre 123 et 85 abstentions.

Parmi ces normes devraient figurer « des principes éthiques fondamentaux » interdisant la conception de robots susceptibles d’attenter à la sécurité ou à la dignité des humains. La singularité technologique n’est-elle qu’un mythe ? Dans Le Mythe de la Singularité (Seuil), Jean-Gabriel Ganascia, enseignant-chercheur en informatique et fin connaisseur des intelligences artificielles, s’attaque aux bases sur lesquelles repose la théorie de la Singularité, très en vogue aujourd’hui chez les transhumanistes et les tech-entrepreneurs de la Silicon Valley.

La singularité technologique n’est-elle qu’un mythe ?

Selon lui, ce terme permet de faire diversion en masquant les ambitions politiques réelles de ses promoteurs. L’année prochaine, la théorie de la Singularité fêtera ses 25 ans. La première occurrence de ce terme inventé par Vernor Vinge remonte à la publication, en 1993, de son livre The coming technological Singularity. L’intelligence artificielle menace-t-elle l’humanité. Si le rêve d’immortalité de l’homme devient réalité… peut-il tuer l’humanité ?

L’intelligence artificielle menace-t-elle l’humanité

Un des plus vieux rêves de l’homme n’est-il pas « la mort de la mort », rêve repris par Google et sur lequel il investit au point que, selon le Docteur Laurent Alexandre, « l’objectif des dirigeants de Google est de transformer leur moteur de recherche en intelligence artificielle… » ! Les prodiges de l'intelligence artificielle. "Intelligence artificielle": la formule évoque de mystérieuses prouesses réalisées par des cadors de l'informatique dans le secret de leur laboratoire.

Les prodiges de l'intelligence artificielle

Pourtant, l'IA - comme la nomment les scientifiques - se trouve déjà profondément ancrée au coeur de nos vies, sans qu'aucun d'entre nous n'en ait pris conscience. Au saut du lit, vous dégainez votre iPhone et interrogez Siri, sa commande vocale? Demain selon Google : des intelligences artificielles partout, tout le temps. Nous n’en sommes qu’au tout début des transformations technologiques de notre monde, assure Sundar Pichai, PDG de Google, dans la lettre annuelle des fondateurs d’Alphabet (maison mère de Google).

Demain selon Google : des intelligences artificielles partout, tout le temps

Il revient sur la victoire du programme AlphaGo sur un champion de jeu de go : « Les implications de cette victoire changent littéralement le jeu – et le gagnant ultime c’est l’humanité. C’est une autre pas important vers la création d’une intelligence artificielle qui peut nous aider en tout, de la réalisation de nos tâches quotidiennes et de nos voyages à l’affrontement de plus grands défis comme le changement climatique et le diagnostic du cancer. » Sundar Pichai ne partage manifestement pas les angoisses de Bill Gates, Elon Musk (Tesla) ou de l’astrophysicien Stephen Hawking devant les risques d’une intelligence artificielle demain trop puissante.

Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google. Les ingénieurs de Google en charge du développement de l’intelligence artificielle du moteur de recherche ont publié un post fascinant révélant à quel point les ordinateurs prennent de l’autonomie créative, un sujet central pour que l’intelligence artificielle soit plus qu’un outil trop «robotique» et se rapproche de la sensibilité humaine.

Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google

L’outil de Google est un réseau de neurones artificiels, un réseau informatique qui s’inspire du fonctionnement biologique des neurones pour apprendre. Comme les ingénieurs le détaillent sur le blog de recherche de Google, ce réseau «apprend» à identifier des objets sur des images grâce à des couches successives qui se concentrent chacune sur un aspect (couleur, forme, orientation, etc.): c’est de cette manière que le réseau arrive progressivement à faire la distinction entre un oiseau, une porte, une fourchette ou une voiture après avoir passé en revue des millions d'images en entraînement.

Intelligence artificielle. L'intelligence artificielle sous contrôle des Gafam Encore peu présents, les algorythmes vont envahir tous les secteurs, de l'assurance à la banque en passant par l'automobile.

Intelligence artificielle

A coups d'investissements massifs, les Gafam ont pris dans le domaine une avance colossale. Irréversible? Vers une baisse de 70% du coût de votre assurance auto ? Dans un article paru il y a quelques jours sur le site USAToday.com, un expert américain prédit une baisse de 70 % du coût de l'assurance auto pour les particuliers d'ici à 2040. Bientôt l'intelligence artificielle dans mon smartphone ?

Les processeurs graphiques (GPU) ont joué un rôle déterminant dans le regain d’intérêt pour les réseaux neuronaux et l’apprentissage profond. © agsandrew, Shutterstock Bientôt l'intelligence artificielle dans mon smartphone ? - 2 Photos Aujourd’hui, lorsque nous utilisons un smartphone, nous faisons sans le savoir appel à l’intelligence artificielle (IA). C’est le cas par exemple avec les assistants virtuels Siri (Apple), Cortana (Microsoft) ou Google Now qui savent reconnaître le langage naturel, pour les applications de traduction en temps réel telles que Skype Translator ou encore pour la reconnaissance d’images. Tout ceci est aujourd’hui possible grâce à une puissance de calcul que seules des batteries de serveurs unis sur des plateformes de cloud computing peuvent fournir. Les programmes d’IA sont-ils intelligents ? Plusieurs tests affichent l’ambition d’évaluer le niveau des programmes informatiques.

Le match en cours entre AlphaGo, développé par Google, et le meilleur joueur de go au monde, fait partie de ces tests. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Depuis mercredi 9 mars au matin, et jusqu’à mardi 15 mars, un programme informatique affronte pour la première fois le meilleur joueur de go au monde, le Coréen Lee SeDol. Ce dernier a abandonné mercredi la première manche après trois heures et demi de jeu, réalisant qu’elle ne pouvait plus échapper à ce programme de Google nommé AlphaGo.

Est-il possible de créer un cerveau artificiel ? Le Dr Miguel Nicolelis n’est pas du genre à affirmer que quelque chose est impossible. Après tout, l’exosquelette directement relié au cerveau qu’il a mis au point a permis à un paraplégique de donner le coup d’envoi de la dernière Coupe du monde. Il s’est servi d’implants cérébraux pour donner à des rats un sixième sens (la perception de la lumière infrarouge). Et il a connecté les esprits de plusieurs singes afin de leur permettre d’accomplir diverses tâches ensemble, une technologie qui pourrait selon lui servir un jour à connecter les cerveaux de différentes personnes en un "réseau mental".

Et pourtant, dans son dernier livre, The Relativistic Brain: How It Works and Why It Cannot Be Simulated by a Turing Machine, ce directeur du département neuro-ingénierie de l’université Duke affirme qu’il est impossible d’imiter le cerveau humain à l’aide d’un ordinateur, et que s’y efforcer est aussi malavisé que dangereux. The WorldPost a demandé au Dr. Le deep learning révolutionne l'intelligence artificielle. Cette technologie d'apprentissage, basée sur des réseaux de neurones artificiels, a complètement bouleversé le domaine de l'intelligence artificielle en moins de cinq ans. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual « Je n'ai jamais vu une révolution aussi rapide.

On est passé d'un système un peu obscur à un système utilisé par des millions de personnes en seulement deux ans. » Yann LeCun, un des pionniers du « deep learning », n'en revient toujours pas. Après une longue traversée du désert, « l'apprentissage profond », qu'il a contribué à inventer, est désormais la méthode phare de l'intelligence artificielle (IA). Toutes les grandes entreprises tech s'y mettent : Google, IBM, Microsoft, Amazon, Adobe, Yandex ou encore Baidu y investissent des fortunes.

IA : une machine peut-elle ressentir de l’émotion ? Certains programmes savent déjà les imiter à la perfection et même influer sur nos propres émotions. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Cet article fait partie d’une série consacrée à l’état des lieux de l’intelligence artificielle. La science-fiction nous abreuve de robots autonomes, si perfectionnés qu’ils disposent d’une conscience, d’émotions et nous inspirent même de l’empathie, à l’instar des êtres humains. Mais loin de la littérature et d’Hollywood, qu’en est-il aujourd’hui dans les laboratoires du monde entier ? L’émotion, et la conscience, apparaissent comme des éléments essentiels pour fabriquer une machine à l’image de l’être humain.

. « La vie intérieure, on ne sait pas ce que c’est » L'intelligence artificielle. La place de l’homme face à l’intelligence artificielle – Le compte rendu. Intelligence artificielle appliquée au marketing prédictif : mythes et limites. Avec le développement des modèles d’analyses de données massives (big data) et les succès récents dans le domaine de l’apprentissage « profond » (deep learning) en intelligence artificielle (IA), le marketing prédictif semble être devenu la réponse incontournable pour de nombreuses entreprises en situation ultra concurrentielle.

Il s’agit, pour l’essentiel, d’analyser les comportements des prospects et des clients à partir des données disponibles en grand nombre, afin d’en déduire des profils types qui permettent ensuite de proposer les produits ou services les plus adaptés. Réponses en temps réel Un exemple souvent donné pour illustrer les applications du marketing prédictif est celui des opérateurs ayant accès aux sites que visitent leurs clients, de manière à anticiper les éventuelles résiliations de leur abonnement. Une fois détectés, grâce entre autres à l’étude des sites concurrents visités, les clients sont contactés en amont de leur décision afin de leur faire une offre. Les enjeux de la recherche en intelligence artificielle. Vers une théorie de l'intelligence. Une première version de cet article est parue dans le dossier n°87 Les robots en quête d'humanité de la revue Pour la Science, numéro d'avril/juin 2015.

Go : une belle victoire… des informaticiens ! Cet article est publié en collaboration avec le Blog Binaire. Intelligence artificielle : Tay, jeu d’humains, jeu de vilains. Le 23 mars 2016, Tay, un « agent conversationnel » féminin créé par Microsoft se présente sur Twitter sous les traits d’une adolescente qui trouve « les humains super cools ».

Drones armés, drones de combat et « robots tueurs » Dans leur article intitulé « Drones de combat et éthique de la guerre : le débat est politique », Ludovic Fabre et Yves Auffret relaient les arguments habituels contre les drones armés, qui manqueraient de précision, feraient des dommages collatéraux, réduiraient la distinction entre combattant et non-combattant et augmenteraient l’asymétrie entre grandes et petites puissances. Drones autonomes : peut-on embarquer la prise de décision ? (2) Usages et mésusages de la reconnaissance faciale. La faculté que nous avons de reconnaître les visages et les voix a quelque chose de magique : même après de nombreuses années d’absence, nous identifions spontanément une personne que nous croisons dans la rue ou qui nous appelle au téléphone.

Voici venir l’homme bionique : quand les bio-hackers inspirent le marché.

Robots