background preloader

Web 2.0

Facebook Twitter

Dessine moi le web 2.0. Critiques du Web² (4/4) : Que faire face à la puissance des donn. Par Hubert Guillaud le 26/10/09 | 5 commentaires | 7,922 lectures | Impression Nous n’échapperons pas au Web², c’est-à-dire à l’exploitation maximale de la puissance des données par l’analyse, la combinaison, la représentation, la recherche fine, etc.

Critiques du Web² (4/4) : Que faire face à la puissance des donn

Pas plus que nous n’échapperons au fait que les données deviennent chaque jour un peu plus personnelles, même – surtout – celles qui nous semblent les plus anodines. Nous déversons nos identités, nos activités et notre histoire dans des flux aux combinatoires qui nous échappent chaque jour un peu plus. Ces constats sont en train de devenir une fatalité, quelque chose qui nous submerge sans que nous l’ayons voulu.

Sans politique publique active de protection des données personnelles (qu’elles soient collectées par les organismes publics ou privés), force est de reconnaître que nous devons déjà faire le deuil de toute vie privée. Les illusions de la maîtrise de l’identité Image : Quel oeil portons-nous sur les formulaires ? Hubert Guillaud. Blog Marketing Web 2.0 et Techno. REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Quel contrat inventer pour pro. (photo : South Kensington, 12-11-2006, par DG Jones, licence CC) Quartoze pages dans la dernière livraison du magazine papier Regards sur le numérique, plus de dix articles sur le sujet depuis le mois de décembre, des entretiens à rallonge sur la question, le tout accompagné d’une veille sur twitter aussi fréquente que possible : vous l’avez compris, chez RSLNmag.fr, nous sommes absolument convaincus que le débat autour de la protection de la vie privée en ligne est l’un des plus importants parmi ceux qui concernent l’avenir du web aujourd’hui.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Quel contrat inventer pour pro

Évidemment, les discussions actuelles autour du « droit à l’oubli » n’ont fait que renforcer son actualité dans le débat français. Deux étapes nous manquaient encore : - Proposer à nos experts de plancher sur la question. . - Recueillir votre avis, chers lecteurs : pour ce faire, nous avons décidé de vous ouvrir en grand les commentaires de ce débat. En attendant de vous lire, voici un tour d’horizon des points soulevés par nos experts. A propos de la gouvernance de l'information, par Claude SUPER.

Standblog. Suite à mon billet précédent, Projet de loi Renseignement : peut-être du mieux, indéniablement du terrifiant, j’ai été gentiment invité à Matignon avec des collègues du CNNum cité dans le communiqué de presse Renseignement et des membres du SG.

Standblog

D’autres personnalités et associations étaient invitées, mais n’ont pas pu ou pas voulu participer. Ça n’est pas anodin que d’être invité par les services du premier ministre suite à un billet de blog et une citation dans un communiqué de presse. Vérification d’identités par des policiers en gilet pare-balles et mitraillette en bandoulière. Nous sommes 4 du CNNum, trois permanents du Secrétariat Général et moi, seul membre ayant pu me libérer. En face, 8 représentants du gouvernement, du premier ministre, de l’intérieur et de l’économie numérique. Essayons de faire le tri. Un besoin de faire évoluer la loi encadrant le renseignement La menace terroriste est à un niveau sans précédent. Nous voilà prévenus. Le vrai problème : les boites noires.