Web 2.0

Facebook Twitter

Dessine moi le web 2.0. Critiques du Web² (4/4) : Que faire face à la puissance des donn. Par Hubert Guillaud le 26/10/09 | 5 commentaires | 7,922 lectures | Impression Nous n’échapperons pas au Web², c’est-à-dire à l’exploitation maximale de la puissance des données par l’analyse, la combinaison, la représentation, la recherche fine, etc.

Critiques du Web² (4/4) : Que faire face à la puissance des donn

Pas plus que nous n’échapperons au fait que les données deviennent chaque jour un peu plus personnelles, même – surtout – celles qui nous semblent les plus anodines. Nous déversons nos identités, nos activités et notre histoire dans des flux aux combinatoires qui nous échappent chaque jour un peu plus. Ces constats sont en train de devenir une fatalité, quelque chose qui nous submerge sans que nous l’ayons voulu.

Sans politique publique active de protection des données personnelles (qu’elles soient collectées par les organismes publics ou privés), force est de reconnaître que nous devons déjà faire le deuil de toute vie privée. Blog Marketing Web 2.0 et Techno. REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Quel contrat inventer pour pro. (photo : South Kensington, 12-11-2006, par DG Jones, licence CC) Quartoze pages dans la dernière livraison du magazine papier Regards sur le numérique, plus de dix articles sur le sujet depuis le mois de décembre, des entretiens à rallonge sur la question, le tout accompagné d’une veille sur twitter aussi fréquente que possible : vous l’avez compris, chez RSLNmag.fr, nous sommes absolument convaincus que le débat autour de la protection de la vie privée en ligne est l’un des plus importants parmi ceux qui concernent l’avenir du web aujourd’hui.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Quel contrat inventer pour pro

Évidemment, les discussions actuelles autour du « droit à l’oubli » n’ont fait que renforcer son actualité dans le débat français. A propos de la gouvernance de l'information, par Claude SUPER. Standblog. Par Tristan, vendredi 14 mars 2014.

Standblog

Tim Berners-Lee (à droite) et votre serviteur Je dois avouer que je suis un fan de Tim Berners-Lee parce qu'il a inventé le Web, d'où la photo ci-dessus.