background preloader

Médiation numérique

Facebook Twitter

Lecture publique et numérique dans le puy de Dôme | Expérimentations en médiathèques. Saint-Laurent en mouvement. Netflix s'installe en France : mieux qu'une chaîne de télévision ? Lundi 15 septembre 2014, à 00:01, Netflix a lancé en fanfare son service de vidéo à la demande par abonnement en France, qui rejoint ainsi la quarantaine de pays (plus de 50 millions d'abonnés) déjà cochés dans son petit carnet d'invasion.

Voici en détail ce qu'il faut attendre, de ce service connecté qui peut soi-disant tout changer. Si Netflix possède tous les traits d'un service de vidéo à la demande (séries, films, documentaires) - il se rapproche d'ailleurs énormément de ce que propose Canal+ avec CanalPlay (anciennement Canal Infinity) ou encore, de manière plus confidentielle, mais avec plus de 10 000 vidéos, Jook Video -, la firme souhaite plutôt qu'on la perçoive désormais comme une véritable chaîne de télévision.

Une chaîne payante, centrée sur les films et les séries, et dont le contenu serait accessible du moment que l'on ait du web. Oui à la chronologie des médias et surtout oui aux séries Et sur ce sujet, Netflix est, à la base, plutôt costaud. Www.apprivoiserlesecrans.com. Télécharger gratuitement et légalement: films, musiques, livres, comics, mangas, peintures...

E-book

Médiation numérique. Piratebox : bilan d’étape. Piratebox de la bibliothèque Dumont Cela fait maintenant plusieurs mois que nous avons mis en place des piratebox à la bibliothèque. C’est l’occasion de réaliser un petit bilan, de partager cette expérience et peut-être de donner envie de la vivre ! Après plusieurs semaines de mise en service, nous commençons à avoir plus de questions de la part des lecteurs. Généralement, les usagers nous demandent de quoi il s’agit, à quoi ça sert, comment ça marche… Voici quelques réponses rapides pour satisfaire la curiosité de nos lecteurs !

De quoi s’agit-il? La PirateBox est un dispositif qui permet de télécharger des contenus appartenant au domaine public ou libres de droit.A quoi ça sert ? « Et sinon, vous connaissez la piratebox ? Comme tout projet, il est important de communiquer autour de la piratebox. Nous sommes passés par différents canaux de diffusion. Les bibliothèques de la ville disposent aussi d’un blog dédié à l’actualité numérique du réseau. . « D’accord, mais les lecteurs alors ? Réflexion sur les tablettes en bibliothèques. J’ai eu l’occasion d’intervenir ou de discuter à plusieurs reprises des tablettes en bibliothèques. On se rend compte que certaines questions reviennent assez régulièrement chez les collègues qui souhaitent mettre en place ce service.

J’aimerais apporter quelques éléments de réponses qui, je l’espère, aideront celles et ceux qui veulent franchir le pas et proposer des ardoises numériques à leurs publics. Evidemment, les réponses reposent sur mon expérience et sur ma conception de ce service. Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord. 1) Le matériel : Apple ou Android ? 2) Accès libre/prêt : La question de la forme de la mise à disposition est inhérente aux tablettes. 3) J’achète comment les applis pour mes tablettes ? Si je suis sous iOS, je passe par l’AppStore. A) Je pique celle d’un lecteur. b) Si la bibliothèque n’a pas de CB. 4) Les tablettes ne sont pas utilisées : Il peut arriver que les tablettes ne rencontrent pas le succès escompté. 5) Autoriser ou non le téléchargement d’applis ? BibApps, annuaire d'applications jeunesse à destination des bibliothèques. Dans la jungle des applications jeunesse publiées sur l'App Store ou tout autre plateforme, il devient parfois difficile de progresser efficacement.

Ce n'est pas une machette, mais un catalogue en ligne que propose dès maintenant la Petite Bibliothèque Ronde de Clamart, rapportent nos confrères des Histoires sans Fin. La Petite Bibliothèque Ronde de Clamart fait figure de véritable institution dans le monde de la littérature jeunesse, puisqu'il s'agit du premier établissement spécialisé en la matière ouvert en France, en 1965. Aujourd'hui classée dans les Monuments Historiques, la bibliothèque ne s'est pour autant figée dans le marbre, et a mis au point BibApps.com, un catalogue entièrement dédié aux applications destinées aux plus jeunes, pour les enfants de 0 à 12 ans. Depuis 5 ans, l'établissement propose des équipements de lecture mobiles à ses visiteurs, et le personnel a acquis suffisamment d'expertise dans le domaine pour proposer ses propres recommandations. France Université Numérique - FUN - Découvrir, apprendre et réussir. La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société français - Résultats 2013.

La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société français - Résultats 2013 Paris, le 10 décembre 2013 L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGE) rendent publics les résultats de la 11ème enquête annuelle sur la diffusion, en France, des technologies de l'information et de la communication, réalisée en juin 2013 par entretiens en face-à-face auprès d'un échantillon de 2 215 personnes représentatif de la population française de 12 ans et plus. Les principaux enseignements de cette enquête sont les suivants. Les taux d'équipement des outils numériques progressent, plus fortement pour les équipements portables Le Wi-Fi devient le mode de connexion le plus fréquent à domicile, tandis que le téléphone mobile est le moyen de connexion privilégié à l'extérieur.

Infographie : Explosion du marché français de la lecture numérique. Le prêt de musique numérique en libre diffusion sur clés USB MP3 à la Médiathèque de la CDC du Pays d’Argentan et sur cartes USB à la Médiathèque de Toul. Ces services s’appuient sur « Les clés musicales : Projet de mise à disposition de supports USB aux usagers des médiathèques » très détaillé créé et rédigé par Loïc Margot, dans le cadre de son stage à la Médiathèque José Cabanis de Toulouse. Ce projet part d’une idée simple et facile à mettre en place : la mise à disposition de supports USB, sur lesquels on trouve une sélection d’œuvres en Creative Commons, aux usagers de la Médiathèque. Ce projet est expérimenté depuis début 2013 dans les Médiathèques de Toul (54) et de la CDC du Pays d’Argentan (61).

A la Médiathèque de Toul ce sont 50 cartes USB de 2Go qui ont été acquises et mises en prêt avec une quinzaine d’album en libre diffusion. En 6 mois, 77 prêts ont été comptabilisés. A la Médiathèque de la CDC du Pays d’Argentan, ce sont 20 clés USB/balladeur mp3 de 2 Go qui ont été acquises et mises en prêt. Objectifs : Moyens : Différents supports USB existent : Clé USB classiqueCarte USBClé USB lecteur MP3 Contenu : Mise en place : Surveiller les algorithmes… De plus en plus souvent, des algorithmes décident de notre rapport au monde. Que ce soit pour nous mettre en relation avec d’autres sur des sites de rencontres ou pour estimer notre capacité de crédit, pour nous diriger dans la ville via nos GPS voir même pour nous autoriser à retirer de l’argent à un distributeur automatique… les algorithmes se sont infiltrés dans notre vie quotidienne sans notre consentement et modulent notre rapport au monde sans que nous soyons vraiment au courant de leur existence, de l’ampleur de leur action, de leur pouvoir et des critères qu’ils utilisent pour décider de nos existences à notre place.

Sans que nous ayons non plus beaucoup de possibilités pour réfuter ou intervenir sur ces critères. « Trop souvent, c’est l’ordinateur qui décide ! » Comprendre comment fonctionnent les algorithmes qui nous gouvernent n’est pourtant pas du recours des seuls spécialistes, estime le journaliste Frank Swain (@SciencePunk). Danser avec les algorithmes silencieux. Lecture et écrans. Martouf, domaine public La lecture est partout. Il suffit d'un voyage, pour qu'un changement d'alphabet nous fasse prendre conscience des actes de lecture quotidiens que l'on fait sans y penser, comme s'orienter dans une ville ou un métro en déchiffrant des panneaux. Ils s'ajoutent à ceux que l'on considère comme tels : lecture attentive d'un article, d'une bande dessinée ou d'un roman, ou encore prise d'information dans un annuaire ou un journal...

Que deviennent ces actes de lecture sur écran ? Qu'en est-il de leur pédagogie, de leur ergonomie ? Peut-on parler de "lettrés du numérique" ? Vers de nouvelles pédagogies d'apprentissage de la lecture ? Vers de nouvelles pédagogies d'apprentissage de la lecture ? Est-ce que les écrans, partout présents dans nos vies, ont changé les méthodes d' apprentissage de la lecture ? Pour aborder la question de l'apprentissage de la lecture, ce petit guide présente tous les pré-requis nécessaires et les différentes étapes de son acquisition. Bibliothèques musicales hybrides. Liste de références et d'adresses de bibliothèques, et de bibliothécaires qui, dans le domaine de la musique, proposent des ressources, des services numériques et des accès en ligne.

[modifier] Bibliomédias / voXmédias Le service Bibliomédias ne semble plus disponible. La société est désormais fournisseuse d'accès à la plateforme MusicMe et développe le service voxMédias Bibliomédias est un service de la société CD Consulting, en place depuis 2008. Le principe est le même que iThèque avec un catalogue plus important. Bibliomédias propose le catalogue du distributeur de labels indépendants Believe, le label Naïve et en option l’accès au catalogue Universal, mais aussi un site d'initiation à la pratique musicale, Musiclic (théorie, solfège, jeux pédagogiques...etc). [modifier] Plus d'informations "Plateforme numérique des distributeurs indépendants et du libre de droits" : Catalogues : Believe, Naïve, Jamendo [modifier] Instances locales [modifier] Ithèque [modifier] Discothèque Naxos Allemagne.

Des documents, des contenus, des machines, des hommes et des QR codes | La bibliothèque apprivoisée. Inventé au japon en 1994, le QR code est sous licence libre depuis 1999 - (Par jory. CC-BY-SA Source : Flickr)- Voila plusieurs semaines que je réfléchis à la possibilité de mettre des QR codes sur les documents empruntables dans les Médiathèques du Pays de Romans.

Pour alimenter ma réflexion, j’ai écrit ce petit mémo. Rien de très nouveau dans le propos. Qu’est ce qu’un QR code ? Quick Reponses code, QR code, est un code barre 2D qui prend la forme d’un pictogramme et qui peut être lu par un lecteur dédié ou un smartphone. Les avantages du QR code sont nombreux. L’intérêt principal de ces codes 2D, est qu’ils permettent de créer des passerelles entre des supports tangibles et des contenus numériques. Le site mobile d'un bibliothèque canadienne en vitrine - (Par T-Robertson. QR code en bibliothèque : documenter la réalité. Quelques bibliothèques françaises ont tenté l’expérience. [MAJ] : lire l’expérimentation de la Bibliothèque municipale de Toulouse sur le blog de Michel Fauchié. Smartphones. L'appli Bibli&co est disponible 31 mars 2011 : Pour les iphones et les ipads : sur l'apple store Très prochainement : pour tous les autres smartphones Vous pourrez y retrouver : L’application Bibli&co a été développée par la Bibliothèque de Toulouse afin de permettre l’accès à ses ressources sur les téléphones mobiles tout en proposant du contenu complémentaire provenant de partenaires du monde du Livre et de la Culture.

L’application a donc pour vocation de délivrer à l’ensemble des habitants du Grand Toulouse, un portail unique dédié au Livre et, plus généralement, à la culture. Vous trouverez ainsi : · Accès au catalogue de la Bibliothèque de Toulouse · Accès à votre compte si vous êtes abonné (avec possibilité de renouveler les prêts et réserver des titres) · Accès à un plan de la région regroupant tous les lieux culturels proches : bibliothèques, libraires, disquaires, galeries, musées, théâtres, cinéma, etc. Dispositifs de médiation numérique. Médiation numérique : le guide pratique des dispositifs. J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes A l’occasion du récent Salon du Livre de Genève (merci à Frédéric Kaplan pour l’invitation) j’ai proposé une carte heuristique des dispositifs de médiation numérique.

A cette occasion j’ai modifié ma typologie initiale entre dispositifs techniques, éditoriaux et interactifs pour proposer une nouvelle typologie qui me semble plus adéquate au contexte de l’économie de l’attention comme à celui de l’articulation tangible et numérique. Définition d’un dispositif de médiation numérique : Un dispositif de médiation numérique n’existe qu’au travers de trois dimensions étroitement imbriquées : des besoins d’informations, des usages et des outils.

Dispositifs de flux : Dispositifs ponctuels : Dispositifs passerelles : Du coup c’est ma définition de médiation numérique qui évolue : Identifier les enclosures informationnelles pour favoriser les apprentissages en réseau. J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes Une enclosure ou une clôture c’est l’action de clore quelque chose, c’est poser une frontière. Dans le domaine de l’information, clore revient à poser une frontière artificielle alors que l’ADN du numérique est de permettre le stockage et la dissémination à très bas coûts des biens informationnels qui sont par nature non rivaux, c’est-à-dire accessibles simultanément par plusieurs personnes. Or l’information peut-être un bien commun de la connaissance. Autrement dit, ce qui est important c’est le caractère appropriable et réutilisable de l’information au sein d’une communauté.

Or dans l’univers numérique, la question centrale aujourd’hui est bien : que vendre quand le coût de reproduction et de diffusion via un réseau ouvert en accès libre est quasi nul ? Enclosures à visées commerciales. Rapport Lescure : du positif pour le livre numérique en bibliothèque. Le rapport Lescure sur l’Acte 2 de l’exception culturelle est paru il y a quelques semaines déjà. Comme prévu, les débats se sont focalisés sur l’Hadopi et le CSA.

Sur l’ensemble d’un rapport comportant plus de 80 propositions en 2 tomes et plus de 900 pages, il y a de quoi commenter et aller un peu plus loin. Je m’associe pleinement à l’analyse proposée par SavoirsCom1. Ce rapport contient des éléments très critiquables et d’autres très positifs ! J’aimerai mettre en avant certains points positifs qui n’ont pas été soulignés, notamment ceux autour du livre numérique et des bibliothèques. En revanche je partage la nécessité affirmée de disposer de la part des fournisseurs d’une « offre claire, transparente et non discriminatoire spécifique en direction des bibliothèques ».

Elle s’exprime dans la proposition 23 : Inciter les éditeurs à mettre en place, sur une base volontaire, une gestion collective des usages numériques en bibliothèque. Là encore on peut se féliciter de cette mesure. Dl.dropboxusercontent.com/u/2369364/seynesurmer.pdf.

Web sémantique

La médiation numérique. Un billet rapide pour rassembler deux interventions par des experts du domaine. Cette semaine Silvère Mercier a publié un billet sur ce qu'est selon lui -et avec le concours d'autres collègues- la médiation numérique. Il propose la définition suivante : Tout dispositif technique, éditorial ou interactif mis en œuvre par des professionnels de l’information-documentation favorisant l’appropriation, la dissémination et l’accès organisé ou fortuit à tout contenu proposé par une bibliothèque à des fins de formation, d’information et de diffusion des savoirs. Il précise : Pour moi la médiation numérique n’est donc ni de la communication ni du marketing public au sens strict, mais se situe au cœur des métiers de l’information-documentation, quelque part entre l’accompagnement à la recherche documentaire, la gestion/diffusion de contenus et l’animation de communautés.

Les carnets de la médiation numérique. Dépasser la querelle des anciens et des modernes. Dispositifs de médiation numérique. Un premier festival ludique dans les bibliothèques. Animer des communautés en bibliothèque : 4 questions-réponses clés. Une médiathèque : des dispositifs de médiation dans un écosystème territorial. Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web.