ITespresso TV : J. De Labriffe (IAB) : “La pub traditionnelle n’ Le président français de l’Interactive Advertising Bureau revient sur les travaux portant sur la publicité vidéo mais aussi sur son extension vers les mobiles. Autant entrer dans le vif du sujet. La tribune de Vincent Labey, P-DG d’Aegency (ciblage publicitaire), récemment publiée sur ITespresso.fr, fait boule de neige. « La publicité traditionnelle n’est pas morte », rétorque Jérôme de Labriffe. Dans le cadre d’une interview vidéo réalisée en marge de la conférence de presse pour la présentation du Baromètre (morose) de la publicité sur Internet, le président de la branche française de l’Interactive Advertising Bureau (IAB), fait le point sur les travaux actuels du club comme les formats publicitaires vidéo. Il aborde également l’essor de l’Internet mobile qui, grâce à la « rupture » iPhone, ouvre des perspectives intéressantes. ITespresso TV : J. De Labriffe (IAB) : “La pub traditionnelle n’
V. Labey (Aedgency) : La mort de la publicité traditionnelle | I Le ciblage comportemental a essuyé de nombreuses critiques dans la presse récemment. En particulier depuis que l’Union Européenne a déposé un recours contre le gouvernement britannique, lui reprochant de ne pas avoir sanctionné BT pour avoir testé illégalement sa plate-forme Phorm sur Internet. Mais en dépit de cette chasse aux sorcières menée par la presse, les consommateurs semblent favorables à cette technique marketing à condition qu’elle serve uniquement à mieux répondre à leurs besoins. De l’avis des consommateurs comme des gouvernements, la publicité reste le meilleur moyen de financer l’accès gratuit à Internet. Après tout, quasiment toutes les chaînes télévisées sont aujourd’hui financées ainsi alors que le lancement de la première chaîne de télévision commerciale dans les années 1950 avait suscité le même genre de débat. V. Labey (Aedgency) : La mort de la publicité traditionnelle | I
Innovation unlimited - Enterprise and Industry - European Commis
Netvibes introduit de nouveaux widget Facebook, Myspace et Twitt

Netvibes introduit de nouveaux widget Facebook, Myspace et Twitt

On Wednesday, September 14, join us in New York or online for a special sneak preview of the new Netvibes Premium, including our new adaptive analytics and alerts features. We’ll also have interesting insights and case studies from Stephen Rappaport, Dir. Knowledge Solutions, The Advertising Research Foundation. This is a great chance for brand marketers and social media professionals to learn how to use Netvibes Premium to discover trends, identify influencers and distill it into actionable insights–without time consuming reporting or metrics!
Vente-privee.com ne connaît pas la crise Vente-privee.com ne connaît pas la crise Le site Vente-privee.com, spécialiste du déstockage sur internet, table sur un chiffre d'affaires de 650 millions d'euros en 2009, en hausse de 27% par rapport à 2008, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué. Au premier semestre, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 324 millions d'euros, en hausse de 40% par rapport à 2008, une performance supérieure à la moyenne du secteur. Fondé en 2001 par Jacques-Antoine Granjon, Vente-privee.com est le précurseur du concept de ventes privées sur internet. Basé sur le parrainage, il consiste à proposer sur une durée limitée et à prix cassés une sélection de produits de marques, allant de l'habillement à l'électroménager, en passant par l'automobile, la bijouterie de luxe et l'alimentaire. Le groupe est rentable depuis 2004, a indiqué M.
> Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Challenges vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles. > Où que vous soyez, Challenges reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Challenges. > Vous pouvez sélectionner, partager vos articles préférés sur des réseaux sociaux et des blogs et effectuer des recherches par mots-clés. Vos archives sont également accessibles simplement.

Jacques-Antoine Granjon, PDG de Vente-privée.com - Calmé - Gaëll

Jacques-Antoine Granjon, PDG de Vente-privée.com - Calmé - Gaëll
Trend to Watch: Industries Taking New Shape - HBR Now - Harvard Trend to Watch: Industries Taking New Shape - HBR Now - Harvard by Eric Beinhocker & Elizabeth Stephenson | 3:55 PM July 13, 2009 Authors’ note: Each week in July and August, we’ll introduce a new trend you have to watch from our HBR article in the July-August special issue. We also invite you to comment on this trend and suggest what trends you think you have to watch. People often equate downturn with slowdown, but for many trends, a downturn can be anything but a slowdown.
SocialSewing, Beeme and post.it.nodes at Microsoft Research's De MSR is trying to make sure that Design isn’t forgotten in the process of building products. To that end Lili Cheng (@lilich) hosts an annual Design Expo for university projects as a part of MSR’s Faculty Summit. This year seven teams were flown to Redmond by Microsoft to show off their projects. The theme was “Re-Imagining Work”. This year I was invited to critique the projects along with Joy Mountford (idbias) and Chris Pratley (GM of MS Office Labs). SocialSewing, Beeme and post.it.nodes at Microsoft Research's De
During my recent trip to Boston, I had the opportunity to visit MIT. At the end of a long day of meetings with various MIT tech masterminds, I made my way to the funny shaped building (see photo right-below) where the World Wide Web Consortium (W3C) and its director Tim Berners-Lee work. Berners-Lee is of course the man who invented the World Wide Web 20 years ago. This was my first meeting with the Web's creator, whose work and philosophy was a direct inspiration for me when I launched ReadWriteWeb back in 2003.1 After shaking hands, I told Tim Berners-Lee that this blog's name was in part inspired by the first browser, which he developed, called "WorldWideWeb". That was a read/write browser; meaning you could not only browse and read content, but create and edit content too.

ReadWriteWeb Interview With Tim Berners-Lee, Part 1: Linked Data

ReadWriteWeb Interview With Tim Berners-Lee, Part 1: Linked Data
La techno est-elle devenue notre culture ? | InternetActu.net Par Hubert Guillaud le 08/07/09 | 6 commentaires | 5,207 lectures | Impression Dans un récent article de son blog, l’éditorialiste Kevin Kelly explique “pourquoi la technologie ne peut pas nous combler”. Il y évoque notamment les amish, cette communauté chrétienne qui vit volontairement à l’écart de la société moderne, ou les hippies qui comme Kevin Kelly lui-même dans les années 70, se sont retirés hors du monde pour construire de nouveaux rapports sociaux et de nouveaux rapports à la technologie, voire encore ces hackers qui dans nos sociétés modernes “utilisent le moins de technologie possible pour accomplir quelque chose”. Eric Brende, étudiant au MIT, s’est ainsi retiré un temps chez les amish, comme il le raconte dans son livre, Better Off. Depuis quelques années, il est revenu à la civilisation, mais en ayant une consommation mesurée des technologies. La techno est-elle devenue notre culture ? | InternetActu.net
Changer la planète : la voie du désir ? | InternetActu.net Par Rémi Sussan le 30/06/09 | 2 commentaires | 3,872 lectures | Impression “Changer la planète, la voie du désir”, ainsi était nommée à Lift 2009 la session consacrée au “green design”, un titre qui résume bien les difficultés et les ambiguïtés propres à ce sujet. Comment rendre les transformations nécessaires à la sauvegarde de notre environnement souhaitables, désirables ? Changer la planète : la voie du désir ? | InternetActu.net
Whether it’s a faster way to move data, a cheaper way to power a car, or a cleaner way to sweep up dust bunnies, the right innovation can deliver huge profits to an organization. But given today’s fast-paced global marketplace and limited resources for research and development, companies often struggle simply to survive, let alone innovate. Yet the same forces that have flattened our world may also yield new directions for the future of innovation. During a recent conference at the Mack Center for Technological Innovation, academics and business leaders argued that, rather than going back to the drawing board, companies should go outside their walls and tap into “innovation networks.” An “innovation network” is a web of people, institutions or companies outside of a firm that help it solve problems or come up with new ideas. Innovation: Sometimes It Takes a Village
L’innovation ouverte pour changer l’évaluation du risque financi Par Charles Nepote le 07/07/09 | 6 commentaires | 3,940 lectures | Impression Les principes du libre et de l’innovation ouverte contaminent un à un tous les pans de l’économie. Le dernier cas en date concerne la finance mondiale et plus particulièrement les agences de notation. Vous vous souvenez ?
Et si, plutôt que de partir de technologies, on prenait comme point de départ, et de focale, les gens ? Et si l’innovation considérait les gens, non pas comme des cobayes futurs consommateurs, mais comme des coconcepteurs futurs coproducteurs, et coparticipants ? Trente ans après les utopies communautaires des années 70, l’innovation technologique fait dans le social, et tente, de nouveau, de changer les gens, pour changer la vie. That’s Lift ! Frank Kresin, de la Waag Society d’Amsterdam, développe des prototypes de technologies créatives pour l’innovation sociale, parce que l’innovation peut aider les gens à se connecter et mieux comprendre ce qu’ils sont (voir sa présentation). Le retour des communautés | InternetActu.net