background preloader

Cahier théorique

Facebook Twitter

Demos - Drag.Cart. In partnership with mediatemple MooTools a compact javascript framework Home Download Docs Forge Blog Demos Drag.Cart Ghost dragging for Shopping Carts. <div id="items"><div class="item" style="background-image:url( 1</span></div><div class="item" style="background-image:url( 2</span></div><div class="item" style="background-image:url( 3</span></div><div class="item" style="background-image:url( 4</span></div><div class="item" style="background-image:url( 5</span></div><div class="item" style="background-image:url( 6</span></div></div><div id="cart"><div class="info">Drag Items Here</div></div> Shirt 1 Shirt 2.

Contenu dupliqué - Centre d'aide Outils pour les webmasters. Par contenu en double, on entend généralement des blocs de contenu importants, appartenant à un même domaine ou répartis sur plusieurs domaines, qui sont identiques ou sensiblement similaires. Dans la plupart des cas, ces contenus ne sont pas trompeurs à l'origine. Exemples de contenu non trompeur : Forums de discussion pouvant générer à la fois des pages normales et des pages "raccourcies" destinées aux appareils mobiles Articles en vente affichés ou liés via plusieurs URL distinctes Versions imprimables de pages Web Si votre site contient plusieurs pages dont le contenu est très similaire, vous pouvez indiquer à Google votre URL préférée de plusieurs façons.

C'est ce que l'on appelle le "choix de l'URL canonique". En savoir plus sur le choix de l'URL canonique Dans certains cas cependant, le contenu est délibérément dupliqué entre les domaines afin de manipuler le classement du site par les moteurs de recherche ou d'augmenter le trafic. Lutter contre le duplicate content.

La duplication de contenu, ou duplicate content, peut se définir comme le fait pour un contenu d'être accessible via plusieurs URLs. Le duplicate content est une notion à dimensions variables : la duplication peut être stricte, ou bien partielle (on parle parfois de near-duplicate ou de similarité). Les moteurs de recherche eux-même ne font pas forcément de distinction claire entre les deux types, tant dans leur brevets que dans leurs directives aux webmasters. Dans cet article, j'adopterai une définition restreinte du duplicate content, en considérant qu'il y a duplication de contenu quand le contenu dupliqué est strictement le même, à l'octet près (ou à quelques octets près), et que la duplication émane du site à l'origine du contenu.

En tant que bases de données, les moteurs de recherche cherchent à éviter les doublons, qui encombrent inutilement leurs bases. Il est donc important de s'assurer que son propre contenu ne soit pas éliminé. Identifiants de session passés dans les URLs. Comment trouver de bons articles sur les blogs ? 29juillet2008 par Philippe | Publié dans Vite fait | Paperblog a la réponse. C'est sa profession de foi : Sur les blogs, des talents se révèlent, des experts et des passionnés partagent leurs connaissances et expériences. Ces pépites étant bien souvent noyées dans un océan de blogs, il nous a semblé nécessaire de les identifier avec comme objectif d’offrir toujours plus d’articles de qualité à toujours plus de lecteurs.

Et quand l'auteur de l'article originel ne souhaite pas que celui-ci soit publié, ce n'est pas un problème : Paperblog dans son combat pour toujours plus d’articles de qualité à toujours plus de lecteurs le publiera quand même. Minuit : l'heure du crime Longtemps je me suis couché de bonne heure. Me que, me que, mais qu'est-ce que c'est ? Lundi 13 heures. Formidable ! Début juin, j'écrivais donc à Paperblog via leur formulaire, pour leur demander de suspendre toute reprise de mes articles sur Paperblog et de fermer mon compte : Enfin ! Ça se passe comme ça chez Paperblog. Comment trouver de bons articles sur les blogs ? Vol de contenu et duplicate content. Plagiat, vol de contenu, copie de site et duplicate content... On vole votre contenu ? Danger ! Les risques de la copie de contenu et le « duplicate content » (contenu dupliqué).

En ne réagissant pas au vol de votre contenu, vous avez beaucoup de risques d'être pénalisé. On ne compte plus dans les forums, les messages d'appel à l'aide de la part de webmasters qui retrouvent le contenu de leur site ou de leurs articles de blog copié par d'autres sites, ceci provoquant la disparition de leurs pages de l'index de Google pour cause de duplicate content. Internet n'est pas une zone de non-droit, défendez-vous. Pourquoi votre contenu est-il copié ? Il est assez fréquent de nos jours de retrouver le contenu d'une page web repris sur d'autres sites. Vous avez écrit un article original sur votre blog et sa qualité amène d'autres blogs à vouloir le diffuser, car il s'intègre dans le thème ou la ligne éditoriale de ceux-ci.

Quel risque encourez-vous ? Qu'est-ce que le « duplicate content » ? En résumé : Matt Cutts recommande la redirection 301 plutôt que l'URL canonique. Par Olivier Duffez, Mercredi 12 décembre 2012 Dans une vidéo de réponse à une question référencement, Matt Cutts conseille de privilégier la technique de la redirection permanente (code 301) plutôt que celle de la balise d'URL canonique. C'est moi aussi ce que je conseille, que ce soit en formation ou en audit. Mais c'est vrai qu'il existe des cas où il est difficile de gérer une redirection 301, car ça nécessite d'agir côté serveur. Ou bien parce qu'on doit laisser l'internaute consulter l'URL qui n'est pas canonique. Matt Cutts qui hésite entre les redirections 301 ou la balise d'URL canonique Pour en savoir plus sur ces sujets, je vous recommande ces dossiers : Voici la vidéo : A propos de l'auteur : Olivier Duffez Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...).

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo. La balise d'URL canonique : pour réduire les contenus dupliqués. Le problème des contenus dupliqués (duplicate content) est un des sujets les plus récurrents dans le domaine du référencement : il y a d'ailleurs beaucoup d'incompréhensions sur ce sujet mais ceci fera l'objet d'un autre article.

Aujourd'hui, nous allons analyser la nouvelle proposition commune de Google, Yahoo et Bing pour essayer de résoudre les problèmes de contenus dupliqués (à l'intérieur d'un site) : la balise spéciale link rel=canonical qui décrit l'URL canonique d'une page (c'est-à-dire son URL officielle). Article mis à jour le 09/01/2015, publié initialement le 16/02/2009 Le problème du contenu dupliqué Il y a de nombreuses situations qui font qu'une page est accessible à plusieurs URL, en général à cause d'une mauvaise conception du site (j'ai d'ailleurs donné des conseils pour corriger les problèmes de contenus dupliqués). Ceci pose problème pour le référencement car : La solution de l'URL canonique Le format de la balise rel=canonical Par le biais d'un entête HTTP. Demystifying the "duplicate content penalty" Le contenu dupliqué : impact et solutions pour le référencement. Par Olivier Duffez, Lundi 28 septembre 2009 Bien souvent on lit que Google pénalise un site pour cause de contenus dupliqués et ce type de déclaration fait parfois débat.

En réalité les choses sont plus complexes que cela : il serait peut-être plus juste de dire que le contenu dupliqué handicape le référencement d'un site et que dans certains cas (overdose ?) Le filtre de Duplicate Content applique une sanction. Cet article tente de clarifier les choses sur ces fameux duplicate content ("DC" pour les intimes)...

Qu'est-ce que le contenu dupliqué ? On parle de contenu dupliqué dès lors qu'un même contenu (indexable par les moteurs) est trouvable à plusieurs endroits sur le web. L'adresse de ces contenus étant l'URL, on parle de contenu dupliqué dès lors qu'un même contenu est accessible à plusieurs URL. En théorie donc, s'il y a la moindre différence entre 2 URL qui permettent pourtant d'accéder au même contenu, alors il y a duplication de contenus. Dans la majorité des cas : pas de pénalité. Concevoir un projet éditorial pour le web - PUM - Collection en libre accès. Préparation du projet : le cahier des charges fonctionnel Le niveau de détails et d’implication dans la conception d’un projet éditorial pour le web varie selon la taille du projet, de la structure dont il émane, du budget, etc. Dans certains cas, une ou deux personnes aux compétences plurielles seront en charge de l’intégralité du projet, dans d’autres, le nombre d’intervenants pourra être bien plus important et les tâches compartimentées.

Les missions éditoriale, technique et graphique peuvent être intégrées — avec des équipes au sein de la structure à l’origine du projet — ou externalisées — soit remplies par des prestataires missionnés ou par une agence. La première étape du projet est l’expression et la contextualisation du besoin. Elle peut se faire sous la forme d’un cahier des charges fonctionnel. On doit notamment y trouver les informations suivantes : Quelle est la structure à l’origine du projet ?

Les moyens humains pour constituer une équipe. Développement et mise en ligne. Mémoire de stage: Liste des notions proposées. Le contenu dupliqué : impact et solutions pour le référencement.