background preloader

PFE vacance et flexibilité

Facebook Twitter

La vacance commerciale s'emballe dans les centres commerciaux selon Procos. La vacance augmente de 50 % dans les centres commerciaux en deux ans Cette étude réalisée en octobre 2014 par Procos sur 750 centres commerciaux (du petit au très grand) démontre d'un vrai malaise profond et durable.

La vacance commerciale s'emballe dans les centres commerciaux selon Procos

«Le phénomène, qui atteint désormais un niveau structurel, témoigne des difficultés du commerce à se maintenir dans un parc immobilier toujours plus étendu, toujours plus cher, en définitive moins profitable.» Une vacance commerciale en accélération Si comme le constate Procos, la vacance commerciale s’installe et s’accélère dans le parc immobilier des centres commerciaux, «plus que l’évolution de la moyenne, ce sont les évolutions des écarts à la moyenne, qui révèlent l’intensité du phénomène.»

Clairement, les centres commerciaux qui étaient naguère des fers de lance sont aujourd'hui moins nombreux à afficher des taux de vacance réduits et à l'opposé, les centres commerciaux qui avaient avant du mal à séduire les enseignes sont toujours plus nombreux. Manifeste d'un squat: réappropriation des espaces. Manifeste d'un squat Source: RéAPPROPRIATION de l'ESPACE L'espace, c'est fichtrement important.

Manifeste d'un squat: réappropriation des espaces

Essentiel pour se loger : un toit et quatre murs pour s'abriter, un sol pour poser son lit, ses meubles... Essentiel pour mener une activité : de la place pour un bureau ou un chevalet, de la place comme matériau de base, préalable à toute utilisation ou entrepôt de matériel plus sophistiqué, de la place comme support de toute création, de tout projet. On mure des espaces vides ! L'espace, mort ou vif ? L'espace habité à fond.

RéAPPROPRIATION DU TEMPS Ne pas payer de loyer. La société marchande : c'est elle que nous vantent les gens au-dessus de nous, les gens qui nous promettent la réalisation de soi dans le travail et le bonheur dans la consommation, les gens qui ne voient de meilleur monde que celui des courses à la croissance, aveugles et effrénées, où l'on produit pour que d'autres puissent consommer, et où l'on consomme pour que d'autres puissent avoir de quoi produire. La récup. Migrants, expulsions de squat en squat. Ces personnes vont ainsi rejoindre les dizaines de milliers de personnes expulsées les années précédentes.

Migrants, expulsions de squat en squat

Leur droit à l’hébergement, pourtant reconnu par la loi, est régulièrement bafoué sous prétexte d'un manque de places. Toutes subissent aussi la fermeture de milliers de places d’hébergement d’urgence, et sont condamnées à subir les violences de la vie dans la rue, comme si vivre et dormir dehors hors gel était absolument sans danger. Or, ceux qui vivent ainsi meurent en moyenne à l’âge de 49 ans. La Ligue des droits de l’Homme rappelle que la circulaire interministérielle du 26 août 2012 relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites précise qu’il convient « d’assurer un traitement égal et digne à toute personne en situation de détresse sociale ».

Cela suppose d’établir, « chaque fois que possible, un diagnostic et rechercher des solutions d’accompagnement, dans les différents domaines concourant à l’insertion des personnes ». Leerstandsmelder - Für mehr Transparenz und neue Möglichkeitsräume in der Stadt. Amsterdam Smart City. Le premier bâtiment biosourcé, démontable et réversible à souhait - Performance énergétique. Conçu en bois et recyclable à 80%, le premier bâtiment biosourcé a été inauguré au Havre fin décembre 2014.

Le premier bâtiment biosourcé, démontable et réversible à souhait - Performance énergétique

Sorti de terre en un an, il peut être complètement démonté et remonté sur un autre site. 365 jours et pas un de plus. C’est le temps qu’il aura fallu au premier bâtiment tertiaire biosourcé pour sortir de terre. Implanté au nord-ouest du Havre (Seine-Maritime), il a été inauguré le 19 décembre. Il est issu d’un concours conception/réalisation lancé courant 2013 par la CODAH (Communauté de l’agglomération havraise) dont l’objectif était de répondre à quatre contraintes majeures : bâtiment labellisable biosourcé, démontable, livré en moins de 12 mois et au meilleur coût. La label bâtiment « biosourcé » a été mis en place en décembre 2012 afin de développer la pénétration de matériaux d’origine végétale ou animale dans la construction neuve, comme le bois, le chanvre, la paille, la laine de mouton ou les plumes.

Des kits en bois boulonnés les uns aux autres Matériau innovant. PinkCloud’s Pop-Up Hotel Turns Empty Office Spaces into Temporary Hospitality Spaces.