background preloader

Le monde

Facebook Twitter

One-Third of Food Is Lost or Wasted: What Can Be Done. It's lettuce season in the Salinas Valley, a carrot-shaped lowland in the central California region that produces about 70 percent of the leafy greens sold in U.S. retail markets.

One-Third of Food Is Lost or Wasted: What Can Be Done

On a typically foggy morning, tractor trailers stuffed with salad stream from valley processing plants to points north, south, and east. Meanwhile, a single roll-off truck trundles into the Sun Street Transfer Station, not far from downtown Salinas. Quel avenir pour les réfugiés climatiques? Depuis quelques années, une nouvelle réalité de réfugiés a fait son apparition: les réfugiés climatiques, appelés aussi réfugiés écologiques, écoréfugiés ou réfugiés environnementaux.

Quel avenir pour les réfugiés climatiques?

La notion de «réfugié climatique» est alors utilisée pour décrire des personnes victimes d’un sinistre environnemental, qui se voient obligées de quitter leur lieu de résidence afin d’assurer leur survie. Cliquer sur la photo pour agrandir À l’automne 2013, la Nouvelle-Zélande a refusé d’accueillir un habitant des îles Kiribati (océan Pacifique) comme réfugié climatique. Ce dernier a alors défendu le fait que son pays est régulièrement submergé par l’océan. Cependant, en droit international le statut de réfugié climatique n’a pas d’existence propre. 2010-06-compte-rendu-seminaire-cire.pdf. La surpopulation mondiale est un faux problème - Political hoax. Evolution de la population mondiale. Le défi urbain. Rapport sur les catastrophes dans le monde: La culture et les risques. Anthropocene: is this the new epoch of humans? A disparate group of experts from around the world will meet for the first time on Thursday for talks on what must rank as one of the most momentous decisions in human history.

Anthropocene: is this the new epoch of humans?

The question confronting the scientists and other specialists is straightforward enough, even if the solution is far from simple. Is it time to call an end to the epoch we live in and declare the dawn of a new time period: one defined by humanity’s imprint on the planet? The 30-strong group, made up of geologists, climate scientists, ecologists – and a lawyer for good measure – will start their deliberations in a room at the Haus der Kulturen der Welt, or House of the Cultures of the World, a contemporary arts centre in Berlin. France: sacs plastiques et vaisselle jetable interdits? L'interdiction des sacs plastiques avait été introduite, sur proposition du gouvernement, dans le texte lors de son examen en commission.

France: sacs plastiques et vaisselle jetable interdits?

Elle a été confirmée vendredi. Celle de la vaisselle jetable a été votée en séance à l'initiative des écologistes. L'amendement défendu par l'écologiste François-Michel Lambert prévoyait dans une version initiale l'interdiction à partir de début 2017 de la vaisselle jetable en plastique, afin de réduire les déchets, constitués par «l'énergie consommée pour la fabrication de ces produits et la pollution provoquée lorsqu'ils sont laissés dans la nature». L’explosion démographique ne s’arrêtera pas au cours de ce siècle. Même si elle fait bien moins souvent la « une » des gazettes que les retours programmés des uns ou des autres à la vie politique, il s’agit d’une des questions majeures pour le siècle en cours : combien la Terre comptera-t-elle d’habitants humains en 2100 ?

L’explosion démographique ne s’arrêtera pas au cours de ce siècle

L’incroyable explosion démographique que nous connaissons depuis quelques décennies – nous étions 2,5 milliards en 1950, nous sommes 7,2 milliards aujourd’hui – va-t-elle prendre fin bientôt ? Les scénarios retenus ces dernières années par l’ONU n’ont cessé de dériver. Dans les années 2000, on a d’abord évoqué une stabilisation autour de 9 milliards d’habitants en 2050, puis on a glissé vers une stabilisation plus tardive, vers 2100 aux alentours de 10 milliards d’habitants. La « faim invisible » frappe 2 milliards d’humains. L’indice de la faim dans le monde montre que seize pays continuent d’afficher un niveau de sous-nutrition « extrêmement alarmant » ou « alarmant ».

La « faim invisible » frappe 2 milliards d’humains

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Encore aujourd’hui, une personne sur huit, et même un enfant sur six, souffre de la faim dans le monde. « Seize pays continuent d’afficher un niveau de faim “extrêmement alarmant” ou “alarmant” », alerte l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) qui publie lundi 13 octobre, à trois jours de la journée mondiale de l’alimentation, un état des lieux de la faim dans le monde. Ce centre de recherche international basé à Washington établit chaque année un indice (Global hunger index, GHI) qui mesure le niveau de la faim, à partir des données de mortalité infantile, de sous-alimentation et d’insuffisance pondérale infantile pays par pays. L'homme en partie responsable des vagues de chaleur en 2013. Ces climatologues n'ont ainsi pas pu établir l'influence humaine dans la grande sécheresse qui sévit actuellement en Californie, souligne cette recherche de l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA) publiée lundi.

L'homme en partie responsable des vagues de chaleur en 2013

Quelque 92 experts issus de 14 pays ont analysé au total 16 événements climatiques extrêmes, pluies torrentielles, inondations, sécheresses, canicules et tempêtes. «Le Japon, la Corée et la Chine ont connu des étés extrêmement chauds en 2013. Les études portant sur ces événements montrent que le changement climatique causé par l'homme ont rendu ces vagues de chaleur plus probables», ont noté les scientifiques. «Les résultats des études menées sur les vagues de chaleur en 2013 sont frappants car cinq groupes de scientifiques ont conclu que les probabilités d'observer de tels extrêmes dans le monde sans réchauffement climatique est quasiment impossible», a souligné Peter Stott, un météorologue du Met Office Hadlet Centre au Royaume-Uni, un des co-auteurs. Global AgeWatch Index: Norway best for older people. Aide humanitaire : les Etats-Unis donnent, le Pakistan reçoit.

Un monde en surpoids. 30 millions d’esclaves sur la planète. Le mot sonne comme la réminiscence d'une époque révolue.

30 millions d’esclaves sur la planète

Mais l'esclavage n'appartient pas à l'Histoire. Il est bien présent au XXIe siècle – partout dans le monde. Ce nombre – 29,8 millions exactement – est issu du travail réalisé par la fondation australienne Walk Free, qui s’est donné pour mission d’éradiquer les différentes formes d’esclavage dans le monde. Il inclut le travail et la prostitution forcés, les enfants-soldats ou contraints au mariage, les domestiques asservis, etc. En pourcentage, c’est la Mauritanie qui remporte la “palme” – 4 % de sa population. En valeur absolue, c’est l’Inde qui abrite le plus grand nombre d’esclaves – 14 millions. L'acidité des océans a augmenté de 26% depuis l'ère pré-industrielle. Une trentaine de chercheurs, mandatés dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique (CDB) ont passé en revue des centaines d'études existantes sur ce phénomène pour rédiger une synthèse présentée à Pyeongchang (Corée), à l'occasion de la 12e réunion de la CDB, la convention onusienne encadrant la protection de la biodiversité.

L'acidité des océans a augmenté de 26% depuis l'ère pré-industrielle

Ce rapport souligne la gravité du phénomène - sa vitesse est sans précédent -, ses impacts très variés et le fait qu'il va se poursuivre dans les décennies à venir. «Il est maintenant inévitable que d'ici 50 à 100 ans, les émissions anthropogéniques de dioxyde de carbone vont encore augmenter l'acidité des océans à des niveaux qui auront des impacts massifs, le plus souvent négatifs, sur les organismes marins et les écosystèmes, ainsi que sur les biens et les services qu'ils fournissent», écrivent les scientifiques.

Le poids des peuples. Peine de mort : Amnesty International au rapport. Le rapport annuel sur la peine de mort vient de paraître.

Peine de mort : Amnesty International au rapport

Au moins 682 exécutions ont été signalées en 2012. Les grandes tendances dans le monde en carte. Courrier international 11 avril 2013 | Partager : L'ONG Amnesty International, très engagée contre la peine de mort, vient de publier son rapport annuel. Vous consommez 7 887 litres d'eau par jour.