background preloader

Inné ou acquis ?

Facebook Twitter

L’inégalité des sexes à l’école. Par des mécanismes fins, l’école fabrique des différences entre filles et garçons.

L’inégalité des sexes à l’école

Les albums de littérature enfantine, par exemple, véhiculent de nombreux stéréotypes que les élèves vont intégrer. Dans ces albums, il y a beaucoup plus de héros masculins que féminins. Les femmes qui y sont représentées sont plus souvent à l’intérieur, dans la sphère privée et sont plutôt passives. A l’inverse, les hommes sont représentés à l’extérieur, dans la sphère public et sont actifs. De même dans les manuels scolaires, il y a très peu de figures féminines culturelles, ce qui crée un problème d’identification pour les filles. Gender Bias In The Classroom: Do Teachers Give Boys More Attention? From “How Schools Shortchange Girls,” by the American Association of University Women: A large body of research indicates that teachers give more classroom attention and more esteem building encouragement to boys.

Gender Bias In The Classroom: Do Teachers Give Boys More Attention?

In a study conducted by Myra and David Sadker, boys in elementary and middle school called out answers eight times more often than girls. Pseudo-Science Paving Path to Sexism in Classrooms. As the studies accumulate in this new era of pseudo-science, it seems that some school systems are embracing the gender studies with a frightening enthusiasm that could prove extremely detrimental to future gender equality.

Pseudo-Science Paving Path to Sexism in Classrooms

According to an article published by MSNBC in collaboration with Newsweek, some schools such as Foust Elementary in Owensboro, KY are trying a new program of dividing classes by gender, and using techniques that are gender specific to foster learning: So Gray took a controversial course for educators on brain development, then revamped the first- and second-grade curriculum.

L’école est-elle trop sexiste ? Je m'abonne pour 1,75€/mois Sur les bancs de l’école, les filles ne sont pas logées à la même enseigne que les garçons.

L’école est-elle trop sexiste ?

C’est ce qui ressort d’un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale. Les stéréotypes de genre sont encore trop présents à l’école primaire. Un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale, remis en mai au ministre de l’Education Vincent Peillon et révélé par Le Figaro, critique le manque d’égalité à l’école entre les sexes. Gender Bias in Education. Gender Bias in Education by Amanda Chapman of D'Youville College.

Gender Bias in Education

Le sexisme inconscient des enseignants détournent les filles des filières scientifiques : partie 1. Le sexisme inconscient des enseignants détournent les filles des filières scientifiques : partie 2, l’Effet Pygmalion. La statue de Pygmalion devint vivante.

Le sexisme inconscient des enseignants détournent les filles des filières scientifiques : partie 2, l’Effet Pygmalion

Les croyances deviennent-elles réalités ? Partie 2, Effet Pygmalion : les dangers des stéréotypes et des préconçus Pour clore ma petite série d’articles sur le sexisme à l’école, je vais parler de l’Effet Pygmalion (ou effet Rosenthal). Cet effet, qui se rapproche de l’effet placebo par certains aspects, pointe le danger des stéréotypes. L’effet Pygmalion est une prophétie autoréalisatrice qui consiste à influencer l’évolution d’un élève en émettant une hypothèse sur son devenir scolaire.

L'école : garçon, filles à égalité ? - Université de Lorraine. En mathématiques, les filles font jeu égal avec les garçons. Une étude américaine révèle que, contrairement à une idée reçue, l'aptitude dans cette matière ne dépend pas du sexe.

En mathématiques, les filles font jeu égal avec les garçons

Les hommes et les femmes sont-ils égaux face aux mathématiques ? Si vous avez vu le documentaire Comment j'ai détesté les maths, d'Olivier Peyon, cela vous a peut-être frappé même si ce n'est pas le sujet du film : sur les 17 chercheurs et professeurs de mathématiques qui apparaissent dans le film, 15 sont des hommes et deux seulement sont des femmes. Le reflet de la réalité. Both Genders Think Women Are Bad at Basic Math. Think women can’t do math?

Both Genders Think Women Are Bad at Basic Math

You’re wrong—but new research shows you might not change your mind, even if you get evidence to the contrary. A study of how both men and women perceive each other's mathematical ability finds that an unconscious bias against women could be skewing hiring decisions, widening the gender gap in mathematical professions like engineering. Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ? #lefilm. Alors si ce n’est pas la sélection sexuelle, il reste la sélection naturelle.

Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ? #lefilm

Les grands seraient-ils meilleurs à la chasse, ont-ils rapporté les meilleurs mammouths à la grotte, les plus gros poissons et les meilleurs fruits des arbres ? Et comme les femmes se penchaient pour cueillir les fruits, elles auraient eu plus intérêt à être petites ? Sauf qu’on sait (grâce à l’anthropologie) que la galanterie est un gadget assez récent et peu généralisable, les femmes ne sont pas cantonnées aux tâches légères/simples, qu’elles sont chargées de tâches très difficiles et demandant de la force physique, dans plein de cultures et régions du monde, et que cela en a probablement toujours été ainsi. Le film montre plein de femmes qui portent des charges hallucinantes et font des boulots durs.

Il y a de bonnes raisons de penser qu’« il vaut mieux » être grande, pour une femme, si on veut avoir des enfants. Bon alors c’est quoi la réponse ? Recherches de Priscille Touraille. Priscille Touraille : anthropologue J’ai grandi dans un environnement de théologiens, et toute mon adolescence, j’ai été taraudée par cette question : sur quelles bases un savoir de type religieux peut-il se prétendre plus vrai qu’un autre (au point que les discours de vérité aient pu servir de justification pour détruire des cultures et des populations entières) ?

Recherches de Priscille Touraille

À l’âge de 12 ans, j’ai entendu parler une ethnologue à la radio, et ça été la révélation : j’ai décidé à ce moment-là que je ferai ce métier, parce que je voulais défendre le fait que les idées et les croyances qui forment notre culture n’ont pas de raison a priori d’être considérées comme supérieures à celles défendues par d’autres cultures… La division Homme/Femme Le projet anthropologique est d’étudier toutes les cultures humaines vivantes, et d’essayer –son objectif limite– de les comparer entre elles. Compte rendu de réunion de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes. Présidence de Mme Marie-Jo Zimmermann, Présidente – Présentation des conclusions du rapport d’information sur le genre et la dépendance (Mme Marianne Dubois, rapporteure) – Audition de Mme Catherine Vidal, neurobiologiste, directrice de recherche à l'Institut Pasteur La Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes a procédé à l’examen des conclusions du rapport d’information sur le genre et la dépendance (Mme Marianne Dubois, rapporteure).

La séance est ouverte à seize heures quarante-cinq Mme Marianne Dubois. “Les femmes ne sont pas égales à l’homme, mais les 2 sont complémentaires." «La femme n'est pas un chimpanzé» Dans son nouveau livre «Le Conflit, la femme et la mère» (Flammarion), la philosophe Elisabeth Badinter dénonce l'idéologie de la mère parfaite. A ses yeux, le bébé est devenu le nouveau bras armé du patriarcat. Sexe VS Genre. Les femmes sont-elles moins fortes que les hommes? Il existe des groupes d'auto-défense qui, au cours de stages réservés aux femmes, parviennent à convaincre celles-ci qu'il leur est tout à fait possible de couper en deux une épaisse planche de bois à l'aide du tranchant de la main. Le stage s'achève sur cette épreuve. Cela pourrait faire rire, et pourtant: quand les participantes qui viennent ici réparer leurs plaies ou simplement prendre confiance en elles se trouvent face au rectangle de pin brut, elles respirent un bon coup, elles frappent et la planche tombe, coupée en deux, sous leur propre regard médusé.

«Je n'aurais jamais cru que je pouvais faire ça». Et pour cause. Pourquoi les filles sont plus fragiles que les garçons ? Pondu par Justine_ le 6 janvier 2011 Ben oui quoi, ne faites pas les innocentes, vous, il va bien falloir l’admettre : nous sommes des êtres futiles, écervelés, doux et fragiles, que les messieurs doivent protéger de tout danger potentiel (King Kong, Godzilla, les extraterrestres de Skyline, une souris…). Nous ne méritons même pas d’aller taper le brunch à l’Elysée, mais rassurez-vous : c’est juste par hasard qu’aucune femme n’était présente, juste parce qu’au fond, aucune femme n’est impliquée dans les hautes sphères du numérique. Des inégalités dans la douleur. La vulgarisation scientifique adresse régulièrement la question floue des inégalités dans la douleur. De glissements sémantiques en approximations, de déductions hardies en affabulations, c’est finalement de tout autres phénomènes qu’elle nous parle involontairement.

Le 4 mai dernier, l’émission On n’est pas que des cobayes ! Sur France 5 se proposait de répondre à la question suivante : « Sommes-nous tous égaux face à la douleur ? ». En général, lorsqu’est formulée la question de savoir si nous sommes tous égaux face à quelque-chose, c’est pour y répondre par la négative, après l’avoir reformulée en question de savoir si les êtres humains naissent différemment équipés pour y faire face, et en assimilant (faussement [1]) la question des différences innées à celles des différences de patrimoine génétique. SCN9A, le « gène de la douleur »… mais qu’est-ce que la douleur ? L’émission de France 5 aurait pu aborder de front la question des différences d’origine génétique.

Tip: Women Are Not Weaker Than Men. Les jouets ont-ils encore un sexe? Qu’est ce que le privilège masculin ? Lorsqu'on naît en France en 2013, on est, dans l'immense majorité des cas assigné garçon ou fille et l'on va ensuite vous socialiser en fonction de cette assignation de genre. De cette socialisation, découle ce qu'on appelle le privilège masculin, qui, vous allez le constater, dépasse bien évidemment celui qui en bénéficie. De façon universelle, les familles préfèrent avoir un garçon qu'une fille. On aura plus tendance à avorter d'un fœtus féminin, voire à tuer la nouvelle née dans certains pays. Différence de confiance en soi entre garçons et filles. Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre. (Johann Wolfgang von Goethe) L’insécurité des femmes et des jeunes filles au regard de leur compétence est assez bien documentée.

Néanmoins, il est toujours utile de le rappeler, d’autant plus que cette étude semble apporter de nouveaux éléments. Dès l'enfance les garçons sont + encouragés à la prise de risque & les filles à la patience. La carrière d'une femme sur deux freinée par le manque de confiance en soi. Le manque de confiance bloquerait la carrière d’une femme sur deux © iStockphoto Les femmes manqueraient de confiance en elles, particulièrement sur leur lieu de travail.

D'après un sondage, le sexisme en entreprise et la difficulté de concilier vie privée et vie pro ne seraient pas les seules explications au plafond de verre : près de la moitié des femmes concèdent qu'avoir plus confiance en elles les ferait progresser dans leur carrière. Le mystère féminin. Au secours ! Le Figaro Mag veut sauver les garçons. Des urinoirs (Ironchefbalara/Flickr/CC). Dans son édition de ce week-end, Le Figaro Magazine proposait un dossier sur les différences entre garçons et filles. Cyril Barde, l’un de nos riverains qui a travaillé sur ces questions au cours de son master à l’Ecole normale supérieure de Lyon, a voulu réagir « à cet entretien qui réhabilite l’anatomie comme destin ». Quand Le Figaro Magazine présente un dossier sur les questions de genre, ça fait plutôt mal. Hommes-femmes : pour Vidal, aucune différence dans le cerveau n’est innée.

Une personne s’apprête à manger un cerveau rose, puis bleu Photo : Tristen West/Flickr/CC. Montage : Leonardo da Cerdan. C. Vidal - Le cerveau a-t-il un sexe ? Égalité filles-garçons - Le cerveau a-t-il un sexe ? Sexe du cerveau : l'étude qui embrouille les neurones. Notre cerveau a-t-il un sexe ? Lise Eliot, neurobiologiste, diplômée de Harvard et professeur à l'université de Chicago, a planché durant huit ans pour écrire "Cerveau rose, cerveau bleu.

Counterbalance: Gendered Perspectives on Writing and Language. Neurosexism: the new form of an old idea. L’essentialisme ou le déterminisme des sexes. Croyances sur la domination : exemple des grands singes.