Scrum

Facebook Twitter

Features et stories. Une feature est décomposée en stories.

Features et stories

Une story est planifiée dans un sprint et une feature dans une release. Imaginez que vous développez une application comme Dotclear mon moteur de blog, mais qui n'offrirait pas encore la gestion des tags, ni la possibilité d'attacher un fichier à un billet. Gestion de tags et attachement de fichiers sont des features. Pour savoir à quel moment on les développe, on s'intéresse à leur utilité et on estime l'effort de développement nécessaire.

Cela aidera pour définir leur priorité. Pour commencer à développer une feature, il faut la décomposer en stories. Par exemple pour la gestion de tags : en tant que blogueur je peux ajouter un tag à un billet afin de faciliter sa rechercheen tant que visiteur je peux obtenir la liste des billets associés à un tag On dit qu'une story apporte une utilité. Le nombre de stories dans une feature varie. Certaines de ces stories sont à destination du blogueur (côté back-office) et les autres pour le visiteur. Scrum : ça ne marche pas votre truc ! Back to Waterfall !!!!

Scrum : ça ne marche pas votre truc !

J'entends, je vois et je constate ceci : On a fait tout ce que l'on avait lu, on a dit tout ce que l'on avait à dire, on fait du Scrum et notre constat est que ça ne marche pas. Voici quelques résultats des mauvais fonctionnements que j'ai pu constaté. L'équipe L'équipe n'était pas dédié : elle était partagé entre plusieurs projets non Scrum. Donc pas d'implication de l'équipe pas ou peu d'esprit d'équipe Le contenu du Sprint On l'a dit, on le répète, le contenu du Sprint ne doit pas bouger et lors de mes audits, je vois que le "Product Owner" n'hésite pas à modifier le contenu du Sprint, les fonctionnalités, ce qui est attendu. Un objectif qui bouge tout le temps est un objectif qui ne sera pas atteint. La vélocité Bah c'est simple, à chaque fois elle n'était pas calculée !!!! Les estimations.

Scrum tools

All Product Backlog and User Story Management Tools for Agile and Scrum Projects. Working with the Product Backlog. Agile Product Management with Scrum is the product owner’s guide to creating great products with Scrum.

Working with the Product Backlog

It covers a wide range of agile product management topics including envisioning the product, stocking and grooming the product backlog, planning and tracking the project, working with the team, users and customers, and transitioning into the new role. This article is an excerpt (Chapter 3 'Working with the Product Backlog') from the book; it introduces the product backlog together with its DEEP qualities. It explains how product backlog grooming works, shares advice on discovering and describing product backlog items, and on structuring the product backlog. ScrumMasters, coaches, team members will also benefit from reading the extract as managing the product backlog is teamwork in Scrum.

Few artifacts in Scrum are as popular as the product backlog. This chapter discusses the product backlog along with techniques for effectively grooming it. Introduction to User Stories. 1.

Introduction to User Stories

Introduction to User Stories A good way to think about a user story is that it is a reminder to have a conversation with your customer (in XP, project stakeholders are called customers), which is another way to say it's a reminder to do some just-in-time analysis. In short, user stories are very slim and high-level requirements artifacts. 2. Initial User Stories (Informal) As you can see in Figure 1 user stories are small, much smaller than other usage requirement artifacts such as use cases or usage scenarios.

Figure 1. Important considerations for writing user stories: Stakeholders write user stories. Figure 2.