background preloader

L'esthétisme onirique - Le cas Suspiria (1977) de Dario Argento

Facebook Twitter

Le giallo est un genre de film d'exploitation, principalement italien, à la frontière du cinéma policier, du cinéma d'horreur et de l'érotisme, qui a connu son heure de gloire dans les années 1960 à 1980.

Les réalisateurs phares du giallo sont Mario Bava et Dario Argento. Giallo (littéralement « jaune ») est le nom utilisé en Italie pour désigner, de manière générale, le roman policier, ou plus largement le genre policier : c'est hors d'Italie que ce nom est utilisé pour désigner, de manière plus précise, les thrillers italiens. Dans leur pays d'origine, où giallo a un sens plus large, ces films sont englobés sous des appellations comme « giallo à l'italienne » ou « thriller à l'italienne », voire « spaghetti thriller »

La Trilogie des trois mères. Suspiria Soundtrack - Goblin (1977) (Dario Argento's Movie) SUSPIRIA - Bande Annonce. Dario Argento, des bas et des hauts - Olivier Père. Inferno Dario Argento est né le 7 septembre 1941 à Rome.

Dario Argento, des bas et des hauts - Olivier Père

Passionné de cinéma, monde dans lequel il évolue depuis l’enfance (son père est le producteur Salvatore Argento, sa mère est une photographe brésilienne), il est d’abord critique puis scénariste (sa plus notable contribution restant sa participation à l’écriture d’Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone avec un autre jeune cinéaste, Bernardo Bertolucci en 1968.) Les deux premiers thrillers horrifiques de Dario Argento, L’Oiseau au plumage de cristal (1970, film initialement prévu pour Terence Young) et Le Chat à neuf queues (1971), exercices antoniono-hitchockiens dans lesquels le jeune cinéaste italien s’amuse à tromper les sens des spectateurs n’ont pas très bien vieilli, mais demeurent d’honnêtes séries B policières, stylisées et jonchées de références cinéphiliques et de détails sadiques, avec de belles musiques d’Ennio Morricone.

Les Frissons de l’angoisse Suspiria. Suspiria : analyse du film de Dario Argento. Lorsque Dario Argento débute sa carrière, la peur au cinéma n'est pas une nouveauté, très loin de là.

Suspiria : analyse du film de Dario Argento

Mais cette terreur était le plus souvent le règne du non-dit, de l'absence d'effets qui décuple les effets. Les chefs-d'oeuvre du cinéma d'épouvante "pré-gore" sont aujourd'hui encore indépassables. Que ce soit Tourneur, ses ombres, ses sons lointains ou ses malédictions qui écrasent les humains (toute sa trilogie de la terreur, Vaudou, La Féline et Rendez-Vous Avec la Peur).

Que ce soit Hitchcock et sa maîtrise du langage cinématographique. Le Giallo. Dario Argento.

L'esthétisme onirique - Suspiria de Dario Argento (1977)